Auteur Sujet: Fluff du Boucher de Khardov  (Lu 3480 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne rem

  • Organisateurs de tournois
  • Brave
  • *
  • Messages: 1383
  • Imposteur du Critical Fluff
    • Voir le profil
Fluff du Boucher de Khardov
« le: 12 juillet 2014 à 14:06:03 »

Le boucher de Khardov

   Spécial dédicace à Ptit Nico ;)

Background pour le Prime :
Toutes les variétés d’ethnies qui vivent dans les vastes terres du Khador sont fières de leur esprit de guerrier (Fighting spirit), et Orsus Zoktavir semble incarner chacune de ses traditions guerrières. Bien que ses origines soient inconnues, chaque ethnie du Khador a un temps déclaré qu’Orsus était l’un des leurs. Mesurant 7 pieds et demi (soit environ 2,10 m Ndt) et aussi large que haut, c’est un homme massif qui a manifesté des connaissances arcaniques acquises depuis longtemps.
Le passé d’Orsus est drapé de mystère, personne ne connait sa vie avant son apparition à Korsk. Flanqué de deux vieux warjacks, il a immédiatement demandé son incorporation dans l’armée. Il a alors été envoyé dans une ancienne forteresse Orgoth devenue une cité industrielle du nom de Khardov. Son premier commandant fut longtemps des patrouilles frontalières sur tout le long de la frontière sud avec le 5e régiment de Frontière (5e Border Legion Ndt).
         Il a gagné sa notoriété durant une de ses patrouilles en 587 A.R lorsqu’un village au nord de Boarsgate Keep a annoncé son retrait du Khador pour rejoindre le royaume d’Ord. Orsus prit cela comme une « infâme traitrise » et décida d’écraser cette sédition. Un contingent de miliciens attendait afin d’essayer de parlementer, mais Orsus hurla et chargea.  S’en suivit un carnage. Au milieu de la bataille, les miliciens se sont rendus, mais Orsus continuait à les découper en morceaux. Les soldats qui l’accompagnaient essayèrent de le réfréner, mais dans sa rage furieuse il se retourna contre ses propres hommes. Dès lors, lui et sa hache massive ôtèrent toute vie à tous les hommes restants. Sa furie était sans limite. Quelques instants plus tard, 88 corps partiellement démembrés étaient éparpillés dans tout le village. Ceux qui y pénétrèrent ensuite furent les témoins d’une scène ou la boue et le sang étaient tellement mêlés que certains corps étaient comme noyés sous cet atroce mélange. Cet évènement fut connu comme le massacre de Boarsgate.
          Le mot s’est répandu et Orsus a gagné le titre du « Boucher de Khardov ». Cette nouvelle est finalement arrivée auprès de l’impératrice nouvellement couronnée, Ayn Vanar. La jeune reine pragmatique a absous Orsus de tout reproche, en prenant fait et cause que son comportement était celui d’un vrai patriote. La plupart des commandeurs de l’armée ont deviné la véritable intention de la reine. En paradant ainsi avec cette nouvelle arme en direction des dissidents, elle a instillé la peur en laissant entendre que tous ceux qui parleraient ou agiraient contre sa volonté devraient s’attendre à une visite du Boucher. Sa manœuvre a réussi et elle a obtenu l’effet désiré. Toutes les spéculations sur le jeune âge de la reine ont cessé et elle est apparue comme un monarque fort et déterminé.
             Le Boucher est devenu l’incarnation de la puissance de Ayn Vanar ainsi qu’un outil terrifiant en cas de nouvel acte de trahison. Les jeunes warcasters le considèrent avec dédain et ne comprennent pas la clémence qui lui fut apporté par le Haut commandement. Des warcasters plus traditionalistes comme Vladimir Tzepesci ne voient rien d’autre qu’une arme quand ils évoquent le Boucher. 
         Orsus Zoktavir emploie une hache appelée Lola, la rumeur laissant entendre qu’il s’agissait d’un amour qu’il aurait perdu dans un accès de rage, avec une furie guerrière incomparable. Son armure de warcaster a été créée comme une coque de warjack, avec tout le blindage possible, elle fut confectionnée par des mékanos de terrain qui lui sont totalement dévoués. Le Boucher est une puissante force de destruction, capable de massacrer des escouades entières. Les soldats de l’Immoren n’oublient jamais l’image de ce géant et de sa hache, devenant même un cauchemar, cet homme était la personnification de la guerre et du carnage.

Version épique :
   Les batailles constantes contre les ennemis de la Mère Patrie ont plongé Orsus Zoktavir dans une folie profonde où les sombres images de son passé semblent parfois ressurgir. Les seuls combattants avec lesquels Orsus ressent une certaine affinité sont les Doom Reavers, avec qui il partage les mêmes murmures qui lui soufflent des pulsions de meurtres et de massacres. Ainsi, même ceux qui ont choisi d’endurer Orsus car il agit comme une arme contre les ennemis de l’empire commencent à douter de la sagesse de leur décision.
   L’invasion du Llael fut une période de gloire pour le commandant Orsus Zoktavir. Toute sa puissance fut envoyée contre la forteresse de Redwall. Il s’agissait d’un puissant point d’ancrage de la défense du Llael, une imposante garnison de soldats du Llael appuyée par un fort contingent du Cygnar y était stationnée. Les Demolition Corp ont brisé les murs de la forteresse de Redwall et ce fut Orsus qui le premier se précipita dans la brèche. Il a balayé les rangs ennemis et ses warjacks, attisés par cette rage frénétique, se sont frayés un chemin à travers les défenses. Les cris des Doom Reavers ont fait écho à la chute de la puissante forteresse, surpassant le râle des quelques blessés restants.
   Certains spéculent que le commandant Irusk espérait que le Boucher périsse dans cet assaut et qu’il entraine dans sa perte sa cohorte de suivants incontrôlables. Force est de constater que cet objectif n’est pas totalement atteint. La conquête s’est poursuivie et le commandant Irusk se trouvait face à un véritable casse-tête. Le Khador devait annexer les terres du Llael pour ses terres et ses ressources, pas pour éliminer ses habitants. Orsus était attentif à ces consignes lorsqu’elles étaient abordées dans le calme des premières lueurs du jour, mais dès que la bataille commençait, sa folie le prenait et rien ne pouvait alors l’arrêter.
   Lorsque le Khador a tourné son attention sur la frontière du Cygnar après la reddition de Merywyn (la capitale du Llael Ndt), on a ordonné à Orsus Zoktavir de rester sur ses positions. Ce fut une erreur. Ces jours d’inactivité l’ont plongé dans de longues périodes d’introspection, qui firent rejaillir des souvenirs qu’il s’était attaché à oublier. Ce fut une lente torture pour lui, et ce qui lui restait de self control et de lien avec le réel fut durement touché. En réponse, il fut envoyé dans le sud, afin d’y livrer bataille et d’assouvir ses appétits de guerre et de combat, dans des lieux où les dégâts éventuels pour la Mère Patrie pourraient être limités. Quand il reçut des ordres plus précis, ils demeuraient hasardeux et il en revenait rarement indemne.
   Dans les dernières poussées de la conquête Khadorienne de la forêt de Thornwood, la soif de sang d’Orsus atteint de nouveaux sommets, et il mena une attaque suicide non autorisé sur la ville du Cygnar de Fellig, particulièrement bien défendu. Pourtant, malgré sa prodigieuse furie au combat et sa force incommensurable, cet assaut fut un échec. Il n’est pas réapparu et certains dans le haut commandant ont poussé des soupirs de satisfaction.
   Dans les mois qui suivirent, il est sorti des terres sauvages et il a rejoint ses baraquements comme s’il n’était jamais parti. Ce qui s’est passé durant ces longs mois demeurent inexpliqués : Zoktavir n’en a jamais parlé à personne, pas même lorsque Irusk lui en a intimé l’ordre. Ce qui était évident cependant, c’était que sa rage n’avait pas diminué. D’ailleurs, ses pouvoirs arcaniques en furent affectés et ses démons intérieurs, ses souvenirs du passé, semblaient l’avoir submergé. Incapable de se contrôler et de retrouver la paix, Orsus Zoktavir n’est chez lui que dans le chaos des combats.

Version de Vengeance :

   J’ai un peu écrémé les passages du style :
«  Le Boucher, il est tellement ténébreux que quand il regarde un Prétorian skorne, le prétorian va pleurer. »
«  Le Boucher, il est tellement fou fou qu’on sait plus quoi faire parce qu’il est aussi fou fou qu’il est fort top balèze. »
«  Le Boucher, il pète la rotule d’un Stormwall sous arcane sheil au petit déjeuner. »
«  Le Boucher, il a tué plus de gens avec son pouce en un jour qu’un slag troll full fury en 10 ans. »

   Le Boucher est une sombre légende vivante parmi les hommes de guerre. Son histoire est une longue litanie de massacres et d’actes de folies furieuses. Depuis peu, il est accompagné d’une paire de féroces chiens à deux têtes et chacun pense qu’ils le suivent car  ils sont un miroir à sa propre sauvagerie. Partout, on le reconnaît comme le Boucher de Khardov.
   Son patriotisme n’est jamais remis en cause. C’est un fanatique, et chaque homme sous son commandement ne peut être considéré comme un traitre à la Mère Patrie. Pour Zoktavir, tout mouvement qui n’a pas pour but d’amener chaque soldat au contact de l’ennemi devient de la couardise. De nombreux soldats du Khador sont morts pour cette raison. Au combat, il entre dans une rage sans fin, allant toujours au cœur de la mêlée, dans une avancée déterminée. Dans ces moments, il semble invulnérable, fauchant implacablement les rangs ennemis.
   Lors du siège de Fellig, un assaut qui n’était pas autorisé, il se retrouva à un contre cent, devant une ville terrifiée. Il se livra à un massacre inouï des défenseurs, mais ses hommes, ces « traitres », s’enfuirent. Blessés par des centaines de coup, attaqué de toute part, il tua le dernier ennemi et partit dans une sorte d’épisode délirant, errant dans l’est de Ord.
   La mort aurait sans doute été une douce délivrance pour lui. Mais il fut découvert par une jeune servante Ordic. Elle prit pitié de ce géant blessé et pris soin de ses blessures. A son réveil, sa rage le reprit et il détruisit tout sur son passage avant de rejoindre Thornwood et l’armée du Khador qui y était stationné. Nul ne sait ce qu’est devenue cette jeune fille. Lorsqu’il réalisa que c’était sa bonté qui lui avait sauvé la vie, il essaya par tous les moyens de la retrouver, en vain. A son retour, il était encore plus isolé et déboussolé.
   Avant Fellig, Orsus savait trouver un peu de stabilité dans la discipline militaire ; il combattait pour l’impératrice et son pays. Abandonné et désorienté, il trouva un campement où des soldats khadoriens se montraient accueillants avec un warcaster du Cygnar. Zoktavir s’en prit immédiatement à ces traitres. Il apprit trop tard que pendant sa longue absence le Khador avait noué une alliance inimaginable pour lui avec le Cygnar pour combattre Cryx.
   Abasourdi par cette nouvelle, qu’il comprit  comme un acte de capitulation de son pays ; il fut encore plus choqué qu’on le considéra lui aussi comme un traitre après ses nombreux actes de mauvaises conduites. Alors qu’il cherchait à calmer ses pensées, il découvrit dans son campement une paire d’Argus et il les sauva de leur mort prochaine. Il développa immédiatement un rapport au-delà des mots avec ces chiens, fruit d’une compréhension profonde et primaire.
   Tous ses camarades l’évitent désormais, et c'est avec deux argus que Zoktavir retrouve une certaine camaraderie martiale. Cette amitié est au-delà de ce qu’il a connu avec les autres soldats de l’armée du Khador. En retour, les Argus ont développé un sens aigu pour décrypter les pensées de leur maître, même si cela donne souvent lieu à des actes féroces. D’un simple cri, il peut les figer sur place ou les faire venir à ses pieds. Il est rassuré par leur indéfectible loyauté dans une période où il lui est difficile de distinguer ses amis de ses ennemis.
   
   Rem

Si vous répondez à cette question, je traduirai le warcaster / warlock de votre choix. Dans quel royaume se situe Fellig ?   
« Modifié: 12 juillet 2014 à 14:15:35 par rem »
Bébé phoque mélancolique amateur de Fluff

Hors ligne Ptit Nico

  • Maître
  • *********
  • Messages: 4370
  • Bringer of Most Massive Destruction
    • Voir le profil
Re : Fluff du Boucher de Khardov
« Réponse #1 le: 12 juillet 2014 à 14:51:40 »
Merci Rémi, j'aurais pu le lire en anglais mais je n'ai pas les bouquins (sauf Prime).

La question est un peu facile : Cygnar.
Enfin un vrai bon joueur khador !

Hors ligne rem

  • Organisateurs de tournois
  • Brave
  • *
  • Messages: 1383
  • Imposteur du Critical Fluff
    • Voir le profil
Re : Fluff du Boucher de Khardov
« Réponse #2 le: 12 juillet 2014 à 16:13:54 »

 Et quel warcaster je dois traduire ?
 
 Rem
Bébé phoque mélancolique amateur de Fluff

Hors ligne Ptit Nico

  • Maître
  • *********
  • Messages: 4370
  • Bringer of Most Massive Destruction
    • Voir le profil
Re : Fluff du Boucher de Khardov
« Réponse #3 le: 12 juillet 2014 à 16:24:00 »
Un caster dont je n'ai pas le fluff en anglais : Karchev.
Enfin un vrai bon joueur khador !

Hors ligne rem

  • Organisateurs de tournois
  • Brave
  • *
  • Messages: 1383
  • Imposteur du Critical Fluff
    • Voir le profil
Re : Fluff du Boucher de Khardov
« Réponse #4 le: 13 juillet 2014 à 13:52:17 »

 J'ai presque fini, j'attends la relecture, le background de Karchev est pas transcendant, je pensai que ça serai l'occasion d'en apprendre plus sur le conflit entre le Cygnar et le khador en 511, qui était le premier affrontement avec des warjacks de l'histoire, mais non.

 Rem
Bébé phoque mélancolique amateur de Fluff

Hors ligne Kaelis

  • Héros
  • ********
  • Messages: 2412
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Fluff du Boucher de Khardov
« Réponse #5 le: 14 juillet 2014 à 00:06:48 »
Merci Rem!

C'est assez inquiétant en fait que Butcher est survécu aussi longtemps... Au stade de folie où il semble être aujourd'hui, c'est tout autant une épine dans le pied du Khador que dans celle de n'importe quelle autre nation. Et c'est d'utant plus inquiétant pour les gros rouges qu'Irusk ne sait pas comment s'en débarrasser sans perdre trop d'hommes... Par contre, il est pour moi clairement arriver dans une impasse au niveau de son évolution. A moins qu'il retrouve un peu de bon sens, sachant qu'il est déjà coupé de tous... D'ailleurs, de Butcher2 à Butcher3, y a juste le fait que les Doom Reavers sont des mecs trop sociables pour sa version 3 qui a changé.

Un truc surprenant: Butcher2 entend les mêmes voix que les Doom Reavers. Or, ces voix proviennent des âmes contenues par les Fellblades, si je ne dis pas de bêtise. Du coup, étant dépourvu d'équipement Orgoth, comment se fait-il que Butcher les entende? On a des pistes ou c'est juste "Il est tellement foufou qu'il entend les mêmes voix que les Doom TGCM"?
"Rise and rise again, until lambs become lions." Credo du joueur Merco.

Padawan officiel de REM. Nemesis officielle de Manu74.

Hors ligne Valorel

  • Héros
  • ********
  • Messages: 3415
  • Ly-Veld, lyss Scyr
    • Voir le profil
Re : Fluff du Boucher de Khardov
« Réponse #6 le: 14 juillet 2014 à 00:09:10 »
Merci pour ce nouveau morceau de fluff  :)
If you play for fun, you win every game.
If you play to win, you're going to lose a lot.
Forum des joueurs de Strasbourg: http://warmastras.forumactif.org/

Hors ligne Morathi

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 82
    • Voir le profil
Re : Fluff du Boucher de Khardov
« Réponse #7 le: 14 juillet 2014 à 01:22:56 »
Euh, j'ai justement affronté le boucher aujourd'hui pour la premiére fois avec Scyrah et Kaelyssa en 35 points...j'ai encore mal!  :o

Hors ligne rem

  • Organisateurs de tournois
  • Brave
  • *
  • Messages: 1383
  • Imposteur du Critical Fluff
    • Voir le profil
Re : Re : Fluff du Boucher de Khardov
« Réponse #8 le: 14 juillet 2014 à 13:35:17 »
Un truc surprenant: Butcher2 entend les mêmes voix que les Doom Reavers. Or, ces voix proviennent des âmes contenues par les Fellblades, si je ne dis pas de bêtise. Du coup, étant dépourvu d'équipement Orgoth, comment se fait-il que Butcher les entende? On a des pistes ou c'est juste "Il est tellement foufou qu'il entend les mêmes voix que les Doom TGCM"?

 En effet, en terme de fluff, entre le 2 et 3, on ressent juste le passage des Doomies aux chiens chiens. Après, je pense que les auteurs se laisse la place d'une présence féminine ou d'un événement qui le "calmerait". On constate aussi un relatif progrès dans sa gestion du focus, il a perdu arcane dementia en passant en e3, ce qu'on pourrait comprendre comme une relative stabilité.

 Pour le coup des voix, le Boucher n'a pas d'équipement Orgoth, mais il ne contrôle pas toujours ses actes car le hamster berserker qui tourne dans sa tête lui raconte des trucs. L'affinité avec les domies, c'est que ce sont  les mêmes voix de part leur conséquence, mais pas par leur origine. J'ai d'ailleurs fait une erreur dans ma trad, la VO  est un plus clair là-dessus. Mais cela se résumerait qu'entre psychopathe berserker on se comprend....

 Rem
Bébé phoque mélancolique amateur de Fluff

SHWTD

  • Invité
Re : Fluff du Boucher de Khardov
« Réponse #9 le: 14 juillet 2014 à 13:51:47 »

 J'ai presque fini, j'attends la relecture, le background de Karchev est pas transcendant, je pensai que ça serai l'occasion d'en apprendre plus sur le conflit entre le Cygnar et le khador en 511, qui était le premier affrontement avec des warjacks de l'histoire, mais non.

 Rem

Tu en apprends plus dans le NQ 5 ou 6. Je me le suis feuilleté hier. Mais ce n'est pas non plus byzance.

Hors ligne Hao

  • [WTC] 2015
  • Brave
  • *
  • Messages: 1485
  • alias Kerk - LudoBoy
    • Voir le profil
Re : Fluff du Boucher de Khardov
« Réponse #10 le: 15 juillet 2014 à 07:23:31 »
Merci pour cette trad' du fluff d'un mec trop foufou dans sa tête  ;D

Un peu déçu par le manque de profondeur de l'histoire de ce garçon. J'en attendais pas beaucoup plus cela dit, seulement plus de détails sur ses changements de version. Le coup de la jeune bergère inconnue qui le sauve de sa folie, ça fait un peu trop Hollywood des années 80 pour moi.
Ludothèque de Boulogne : Forum

Hors ligne Raksis Bhaalsan

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 94
    • Voir le profil
Re : Fluff du Boucher de Khardov
« Réponse #11 le: 23 juillet 2014 à 17:36:50 »
Si vous répondez à cette question, je traduirai le warcaster / warlock de votre choix. Dans quel royaume se situe Fellig ?

Il me semble que c'est dans le royaume du Cygnar.

Sinon, c'est pas mal comme traduction, ça informe et c'est quand même très à jour par rapport au fluff de "Vengeance".

Je peux te demander de traduire un Warcaster/Warlock ou c'était simplement une blague?

Si ce n'en était pas une, je proposerais soit Stryker (qui a aussi eut une mise à jour avec "Vengeance"), soit Servath Reznik (qui a également eut une mise a jour avec Vengeance)

En tout cas j'espère que tu auras encore du fluff comme ça a proposer.

Hors ligne rem

  • Organisateurs de tournois
  • Brave
  • *
  • Messages: 1383
  • Imposteur du Critical Fluff
    • Voir le profil
Re : Fluff du Boucher de Khardov
« Réponse #12 le: 23 juillet 2014 à 18:09:22 »


 Nico avait déjà répondu, mais je mets tout de même Reznik dans la file d'attente de chose à traduire. Stryker est une bonne idée, mais traduire un caster qui a trois versions demande un peu plus de taf.

 Rem
Bébé phoque mélancolique amateur de Fluff