Auteur Sujet: Charbon et Voile Nq 25  (Lu 12138 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Charbon et Voile Nq 25
« le: 17 juin 2015 à 18:09:53 »
CHARBON ET VENT

Navires à Vapeur dans les Royaumes d'Acier

par Simon Berman

L'Histoire de la Vapeur et de la Voile

Des siècles avant l'invasion Orgoth, les habitant de l'Immoren Occidental avait conquis leurs rivières et littorales. Alimenté uniquement par la voile et l'aviron, leurs bateaux étaient formidables; en effet l'armada tordoréenne s'est battue héroïquement lors du dernier combat contre les vaisseaux noirs orgoth, emportant des milliers de leurs ennemis avec eux dans une tombe aquatique. La Sea of a Thousand Souls [Mer des Milles Âmes] gagna son nom mors de cet ensanglanté acte de défi. En châtiment, les orgoths brûlèrent tous les chantiers navals de l'Immoren occidental et interdit population asservie de construire rien de plus grand que des petits bateaux de pêche.

Après que les peuples des Royaumes d'Acier aient finalement repoussé les orgoths, ils prirent de nouveau ouvertement les mers. Les chantier navals et les ports de mer prospérèrent alors que leurs habitants commencèrent à reconquérir leurs voies navigables. La machine à vapeur, idée qui naissante avant les orgoths, qui rapidement l'écrasa comme beaucoup d'autres technologies. Une fois à la merci du vent et des marées, des marins immoréens nouvellement libre relancèrent l'idée de la machine à vapeur afin de lutter contre les puissants courants des plus profond fleuves, et de nombreux ports fluviaux surgirent du jour au lendemain.

Malgré ces progrès, actuellement peu de navire sont entièrement actionné à la vapeur. Les gigantesques roues à aubes qui propulsent le navire à vapeur sont facilement endommagées par gros temps et sont invariablement les premières cibles du feu ennemi durant une bataille navale. A la lumière de ces limitations, la plupart des navires sont des hybrides. Les voiliers traditionnels sont équipés avec un moteur à vapeur auxiliaire utilisé si les mats sont détruits ou par calme plat. Les nouveaux navires, conçu pour être propulsé uniquement à la vapeur, transportent souvent des mâts et des voiles dépliables en cas où le moteur ou les roues seraient endommagées. Bien que les navires à vapeurs soit en usage depuis plusieurs siècles, mes marins d'Immoren occidental sont énormément superstitieux et conservateurs, et ce n'est uniquement depuis la dernière décennie que les navire purement propulsé à la vapeur sont vraiment testé.

Malgré d'énormes budget, les marines modernes furent lentes à adopter propulsé uniquement à la vapeur (même si cette tendance commence à changer): en effets, les premiers innovateurs de cette technologie furent les propriétaires des navires marchands. Les commerçants intéressés à prendre les routes les plus directes, utilisèrent avec succès c'est navires à vapeurs pour lutter contres les vagues massives et les voyage en pleine mer. La chaudière expérimental et la conceptions des navires marchands pourrait bientôt pâlir. Quatre années de guerre ont amenés à de nombreuses percées dans la technologie de la vapeur et de la méchanique -des percées que toutes les marines d'Immoren occidental se précipitent de mettre en œuvre avant leurs ennemis.

Le Cygne Flottant – La Marine Cygnaréenne

De tous les royaumes du continent, aucun ne compte plus de littoral que le Cygnar. Long de plusieurs milliers de kilomètres, les rivages du Cygnar couvrent trois mers, sont parsemés d'innombrables ports et villages de pêcheurs. Ce vaste territoire maritime exige du Cygnar de maintenir la plus grande marine moderne de tout l'Immoren occidental.

En raisons du vaste territoire à patrouiller, le Cygnar possède l'unique marine maintenant plusieurs flottes distinctes. Répartis entre les trois théâtres nautiques les plus courant du Cygnar -la Broken Coasts [Côte Brisée], le Gulf of Cygnar [Golfe du Cygnar] et la Sea of a Thousand Souls [Mer des Milles Âmes]- chaque flotte est commandée par un amiral subordonné à l'amirauté, le Navarch Govern Trent, et le roi.

Le Cygnar classe ses navires de guerre en utilisant un système d'évaluation. Les navires de première ordre sont les plus grands navires des forces navales de tout l'Immoren occidental et sont typiquement employés par les amiraux de la flotte comme navire amiral. Les navires de second et troisième ordre sont un peu plus petits que les navires de première ordre mais leur maniabilité et puissance de feu encore considérable les rendent maîtres des combats navals. «Légèrement armés», les navires de troisième ordre sont toujours armés sur trois ponts-batterie avec plus de 50 canons chacun sur bâbord et tribord. Les navires plus petits comme les goélettes, les frégates et les corvettes composent les autres rangs respectivement jusqu'au rang 6, et constituent les petits navires de reconnaissance et de ravitaillement de la marine cygnaréenne, tout en étant lourdement armés afin de prendre part à une ligne de bataille. D'autres pays ont adoptés des systèmes de classification similaires pour leurs propres forces navales.

Les meilleurs capitaine du Cygnar peuvent faire effectuer des manœuvres effrayantes, alors qu'ils font affaler les voiles et engager les roues à aubes latérales dans des directions opposées, le navire vire à une vitesse incroyable.

En tout, la Marine Cygnaréenne compte presque 200 bâtiments de lignes, plus du double de Khador. Quoique nombre de ces navires soient relativement vieux et furent à l'origine construit comme de classique grand voilier, chacun d'entre eux est désormais équipé d'un moteur à vapeur et d'un ensemble de roues latérales. Les meilleurs capitaine du Cygnar peuvent faire effectuer des manœuvres effrayantes, alors qu'ils font affaler les voiles et engager les roues à aubes latérales dans des directions opposées, le navire vire à une vitesse incroyable.

La Indomitable Storm [Tempête Indomptable] est peut être l'hybride cygnaréen le plus formidable. Navire amiral de la Broken Coast Fleet [Flotte de la Côte Brisée], il fut lancé en 540 AR. Aucun autre bâtiment de la marine cygnaréenne n'a une telle réputation effrayante. Quatre gigantesques moteurs à vapeur et entièrement grées de voiles carrées lui permettant d'acquérir une vitesse surprenante malgré son épaisse coque en bois qui fut partiellement renforcée avec du fer. Deux ensembles de roues latérales à bâbord et tribord. Six cheminées bordent son pont arrière, inclinée de manière à cracher une partie de son énorme fumée par derrière le bâtiment. La Indomitable Storm [Tempête Indomptable] est de long de plus de 220 pieds [67.05 m] et possède quatre ponts-batterie armés chacun de 32 canons, répartis à parts égale entre bâbord et tribord, et l'avant et l'arrière du bâtiment. Son pont se hérisse de canonnade et de cinq massives tourelles, cela comporte son armement principal. Chaque tourelle est équipé de trois énormes canons alésés capables de tirer sur des cibles lointaines sur terre ou sur mer. Plus de 200 marins dorment à bord de la Storm [Tempête] et ils sont accompagnés d'un contingent dédié de long gunners [fusiliers] et trenchers [grognards] qui ont adapté leur matériel pour le combat maritime.

La Marine Royale Cygnaréenne possède une quatrième, plus petite, flotte consacrée à la patrouille des fleuves et ports. Ces navires sont des bateaux à vapeur avec des roues à aubes latérales, mais l'usure força à les remplacer par une roue à aubes en poupe. Cette conception permet aux navires de frôler la berge du nez où les troupes peuvent débarquer -une tactique militaire amphibie que les ennemis de Cygnar apprirent à craindre et respecter. La plus part de ces bateaux sont des navires marchands sont armés de pierriers et de mitrailleuses. Certains des plus gros navires transportent quelques caronades et plus rarement une paire de canons.

Bien que la majeure parties des navires de la Marine Royale Cygnaréenne soient des hybrides, elle a le commandement aussi d'un certain nombres de navires qui la fine fleure de la technologie à vapeur. Les «Ironhulls» [Coques de fer] sont en train de transformer rapidement la face de la guerre navale Le terme désignait à l'origine un navire de guerre traditionnel avec un placage métallique semblable à une armure. Mais comme les marines des Royaumes d'Acier requièrent des bâtiments de plus en plus grand pour transporter plus d'armes et de troupes, les matériaux de construction traditionnels commencèrent à atteindre leurs limites pratiques. Les navires en bots ne pouvant être agrandis, bientôt des navires avec des superstructures entièrement en métal gagnèrent le nom de «ironhull» [coque de fer].

Le premier coque de fer fut le Ordic Sprightly [Sémillant Ordique], un massif navire de près de 260 pieds de long [79.24 m] armés de huit tourelles et d'autres armes sur les flancs. Ce bâtiment est toujours en service après avoir été commissionné en 594 AR. Afin de ne pas être surpassé par l'ingéniosité ordique, les Cygnar lança deux coques de fer légèrement plus petits, la Glory of Morrow [Gloire de Morrow] et la Merciful Boon [Supplique], peu de temps après. Capable de résister à une bordée qui coulerait n'importe quel navire en bois et bénéficiant d'un armement supérieur, ces coques en fer prouvèrent leur utilité à la marine cygnaréenne et à ses ennemis. Néanmoins, ces navires possède quelques sérieuses limites. Vulnérable aux vagues violentes, par gros temps, les coques de fer doivent serrer les côtes s'ils ne peuvent pas être au port à temps. Les trois lunes de Caen créent des vagues d'une taille vraiment prodigieuse en pleine mer qui submergerait un clipper, sans parler d'un bateau à vapeur à coque de fer peu profonde . Heureusement pour le Cygnar, ses ennemis sont également ses voisins et une marine côtière lui convient à merveille.

Conçu sur une tradition novatrice, la Alacrity [Promptitude] fut lacé depuis la Sentinel Point Naval Fortress [Forteresse navale de la Sentinelle] fin de l'année 606 AR. Plus petits que ses prédécesseurs, la Alacrity [Promptitude] est le premier navire à vapeur à ne pas employer de roues à aubes. A la demande de la Marine Royal Cygnaréenne, le maître charpentier de marine et ingénieur naval Pascal Galientrea conçu un modèle expérimental avec une hélice totalement submergé. Propulsé par un unique mais puissant moteur à vapeur, l'hélice forme de tire-bouchon est plus difficile à viser ou endommager -même si les canons ennemis pouvait être abaissé suffisament pour pour tirer. Long seulement de 160 pieds [48.76 m] avec un tirant d'eau de 14 pieds [4.26 m], la Alacrity [Promptitude] est la coque de fer flottante la plus rapide sur n'importe quelle mer., avec une vitesse maximal supérieur à 12 nœuds [22,22 km/heure]. Assigné à la Southern Fleet [Flotte du Sud] dans le Guf of Cygnar [Golfe du Cygnar] la Alacrity [Promptitude] eu une action considérable dans son court temps de service et joue un rôle clef dans la destruction, par le Cygnar, de la flotte du Protectorat. Construit avec un seul pont-batterie, la Alacrity [Promptitude] est armé à bâbord et tribord avec quatre énormes canons, avec quatre tourelles rotatives à la proue et à la poupe. En dépit le fait qu'il transporte moins d'armes que les autres navires de guerre, la Alacrity [Promptitude] possède puissante batteries. Son faible tirant d'eau lui permet aussi de participer au combat sur les fleuves tant contre les force du Protectorat que contre celle du Khador jusqu'en amont du Black River [Fleuve Noir].

Maudite Torpille!

L'Intruder [Espion], premier submersible de Cygnar, a connu un relatif succès dans le Gulf of Cygnar [Golfe du Cygnar]. Après qu'il ait coulé deux fégates du Protectorat, la Marine Royal Cygnaréenne commanda un navire jumeau, le Reliant [Dépendant]. Ces deux submersibles rodent dans le Gulf of Cygnar [Golfe du Cygnar] avec comme régulière mission la recherche et destruction. Toujours un secret pour les ennemis du Cygnar, les deux sous-marins prouvèrent leur utilité dans des eaux relativement calme et dressèrent une carte du Gulf [Golfe], mais le plan pour les utiliser contre les pirates cryxiens au large de la Broken Coast [Côte Brisée] fut annulé en raison des fond marins dangereux et des puissant courants. Cet utilité limitée conduisit certain membre de l'amirauté à critiquer le programme, tandis que d'autres insistèrent sur le fait que ces navires peu communs pourraient représenter une arme singulièrement formidable si leurs inconvénients peuvent être surmontés.

L'Enclume de Vladovar – La Marine Khadoréenne

La Marine Khadoréenne se remet encore de sa défaite à port Vladovar en 606 AR. L'attaque navale lancée par Cryx est d'une ampleur inégalée au cours des siècles et attrapa une grande partie de la Marine Khadoréenne dans le port Presque un quart de leur flotte fut annihilée durant cet engagement. Parmi les douzaines de bâtiments perdu, il y avait le IKNV Pride of Vladovar [Fierté de Vladovar], le navire amiral de l'unique flotte de Khador. Bien que l'amiral de flotte Pahvel Nahimox ait survécu à l'attaque (au prix de son bras et œil gauche), la déception glaciale de l'Impératrice Vanar fut de trop à porter, et il se suicida, seulement, quelques semaines après la bataille.

Haimov fut un commandant courageux mais manquait d'une vision cohérente pour le Marine Khadoréenne. Traditionaliste en son fort intérieur, Nahimov lutta pour moderniser les navires en dépit nécessité évidente d'embrasser totalement la puissance de la vapeur. Sous commandement, environ la moitié de la flotte (y compris près du quart de ses vaisseaux de ligne) fut composée de voiliers purs. L'amiral n'était pas totalement contre les navires hybrides, mais il ne fit jamais un effort coordonné pour les intégrer. Seuls trois coque de fer furent construit sous son commandement, et ils étaient de simple dérivé des conceptions cygnaréenne et ordique.

Nouvellement nommé Amiral de la Flotte, Jasek Donekev n'a pas perdu de temps en créant un nouvel ordre du jour pour sa flotte. Constatant que l'incident à Port Vladovar fut un mal pour un bien, Donekev ordonna immédiatement que tous les navires construit, pour remplacer les énormes pertes ,soient des hybrides, tout aussi capables de se mouvoir avec la vapeur et la voile. Deux ans plus tard, la nouvelle flotte de Donekev est en grande partie complète et dispose d'un armement complet de bâtiment de ligne correspondant presque en tout point à celle du Cygnar.

L'amiral de la flotte choisit le IKNV Great Prince [Grand Prince] comme navire amiral. Un bâtiment de ligne nouvellement commissionné, il mesure plus de 250 pieds [76.2 m] de la proue à la poupe et est propulsé par quatre gigantesques moteurs à vapeur développé par l'khadoran Mechaniks Assembly [Union des Mékaniciens Khadoréen] sur demande spéciale. En dépit du grand poids, ces moteurs propulsent à une vitesse étonnante; par temps calme et à pleine vapeur, le Great Prince [Grand Prince] dépasse les 15 nœuds [27.78 km/heure], bien qu'elle soit dépassée quand les voiles sont déployées. Une paire de roues à aubes de 40 pieds de diamètre chacune entraîne le Great Prince [Grand Prince], et renforcée d'une structure en métal lui permettant de résister à des bordées ennemies. Trois grands ponts-batterie , le bâtiment porte plus de 124 canons, mais son armement principal sont une paire de tourelles massives sur son pont supérieur. De cette forteresse flottante, l'Amiral de Flotte Donekev supervise personnellement les manœuvres et les engagements critique de la flotte. Donekev met un point d'honneur à montrer à ses officiers et ses hommes que le Great Prince [Grand Prince] incarne sa vision de la Marine Khadoréenne moderne.

Dans le cadre de son initiative, le reste des vaisseaux de Donekev sont de conception similaire au Great Prince [Grand Prince]. D'une taille plus petite, New Vengeance [Nouvelle Vengeance] est une nouvelle classe propulsé par des moteurs identiques à ceux du navire amiral et équipé de série d'une paire de roues latérales. Le ponts possèdent des batteries de tourelles, et les matelots et fusiliers marins devront repousser les assaillants grâce d'efficaces armes à feu.

Dans une tentative supplémentaire de modernisation Donekev ordonna la construction de trois nouvelles coques de fer. Bien que radicalement pas différente des conceptions des navires cygnaréens, Donekev prévoit d'utiliser sa flottille pour défendre la nouvellement restaurée forteresse maritime de Port Vladovar. Les mers agitées du nord présentent un risque sérieux pour ces navires, mais si les conceptions demandées par Donekev s'avèrent utile, il a l'intention d'augmenter la défense de tous les ports de Khador avec des escadrons de coques de fer.

Pour le moment, la nouvelle marine de Donekev est essentiellement défensive. La défaite stupéfiante à Port Vladovar fit de nombreux victimes parmi les marins de Khador. Néanmoins, Donekev a déjà commencé à planifier des frappes de représailles sur les îles Schardes nordique, et il fit de l'interception des navires pirates cryxiens une priorité pour l'entièreté de la flotte.. Malgré les énormes cannons que les navires khadoréens transportent, les navires pirates plus petits et plus maniables peuvent parfois les dépasser. Pour traiter ces agiles menaces, Donekev ordonna aux escadrons de frégates hybrides de patrouiller en permanence le long des côtes du Khador.

Ces escadrons sont principalement composées de quatre à six navires armés de plusieurs canons et propulsés par des moteurs à vapeurs conçu pour la vitesse. Ces escadrons fixent généralement des points de rendez-vous et se dispersent ensuite pendant plusieurs semaines, au cours des quelles ils interceptent tout le trafic maritime suspect qui trouvent. Techniquement, les capitaines de navires sont censés chercher uniquement les navires cryxiens et cygnaréens, mais la promesse d'un récompense donna l'envie à plus d'un d'engager des navires marchands ordiques.
Durant des siècles, les actes de pirateries et les conflits furent la norme, mais avec le présence croissante de Khador dans les mers du sud, ce n'est qu'une question de temps avant qu'un conflit naval majeur se produise. Donekev est conscient de cette réalité et décourage ses capitaines de s'engager dans ces batailles. Néanmoins, il y a déjà eu plusieurs incidents qui ont dégénéré en combats avec presque l'entièreté de la flotte, comme quand les officiers khadoréens mal interprétèrent des mouvement de la flotte conjointe du Cygnar et Ord contre des cibles cryxiennes dans la Sea of a Thousand Souls [Mer des Milles Âmes]. Les capitaines khadoréens instiguèrent plusieurs conflits avec les navires ordiques, après clamant qu'ils croyaient que leurs objectifs étaient des navires de guerre cygnaréens. Avec l'Ord pris en sandwich entre les nations et les marines de khador et de Cygnar, un sérieux conflit naval est inévitable.

L’Épée Brisée en Mer – La Marine Ordique

Le Cygnar pourrait revendiquer posséder la flotte la mieux armées dans tout l'Immoren occidental, mais les hommes et les femmes d'Ord peut légitimement revendiquer les marins les plus capables sur toutes les eaux, héritage d'une riche tradition navale. Des siècles avant l'arrivée des orgoths, les capitaines Dirgenmast gouvernaient sur toutes les mers sur lesquelles ils voguaient. En ces temps modernes, Ord entretient une marie puissante malgré sa neutralités dans les guerres qui ravagent les Royaumes d'Acier. Les pillards crixiens ne sont pas intéressés par des traités de paix ou autres morceaux de papiers sans signification, et quoique l'Impératrice Vanar trouuve que les coffres de Khador déborde, elle jette encore un regard affamé sur son voisin du sud.

Le Cygnar prouva être le seul véritable ami d'Ord depuis l'ère moderne (en dépit de quelques «incidents» entre les corsaires portant des lettres de marques et les navires marchands de la Ligue Mercarienne). Plusieurs des besoins du Cygnar dans les mers du nord sont satisfaits par la Marine Ordique. En échange de l'aide pour la protection des navires ravitailleurs, Ord reçoit un financement important pour sa propre marine, aidant à entretenir son impressionnante flotte. L'amirauté ordique est conscient qu'elle ne sera jamais capable d'égaler les vastes flottes de Cryx et sont aux abois, même pour maintenir la parité avec le Marine Khadoréenne. A la lumière de ce fait, la philosophie navale de Ord est de faire plus avec moins. Ord consacre un pourcentage disproportionné de sa trésorerie nationale et de son temps dans la recherche de matériaux -études que les marine des voisins d'Ord ont des difficultés à justifier à leurs propres souverains.

Le véritable bon côté d'Ord est la superbe formation qu'elle offre à ses officiers et hommes de troupe. Très peu de marins de la Marine Ordique sont victimes de press gangs [rabattages]; au lieu de cela, ils sont formés de volontaires qui servent leur pays avec fierté et volontarisme. En complément, ces brillants marins son diplômés de Trident School [l'Ecole du Trident] d'Ord, une académie ouverte uniquement aux officiers de marine arcaniste qui produit des magiciens de guerre spécialisé dans le combat naval. En dehors de la formation à combattre de concert avec les marins ordique, ces magiciens apprennent également les subtilités arcanique du contrôle de la météo.

En dépit de ces atouts, Ord doit encore compléter sa marine. Là il eut à se reposer principalement sur des corsaires portant des lettres de marque de la couronne ordique. Ces contrats sont soigneusement enregistrés et ne se donne pas à la légère. En effet, la plupart des corsaires sur lesquels compte Ord sont d'anciens membres de sa marine officielle. Quelques corsaires travaille en si étroite collaboration avec la couronne ordique qu'ils sont des éléments quasi officielles de la marine et participer même à des manœuvres de la flotte.

La Marine Ordique peut également se targuer d'avoir lancé la première coque de fer moderne, le Sprightly [Sémillant]. En seulement un décennie, le Sprightly [Sémillant] inaugura l'ère moderne de la guerre navale et influença, à un certain degré, chaque coque de fer dans les Royaumes d'Acier. Lorsque le Khador répondit au Sprightly [Sémillant] avec son propre prototype de coque de fer, la IKNV Tundra [Toundra], les experts navals d'Immoren occidental attendirent l'inévitable confrontation. En Rowen 607 AR, le Sprightly [Sémillant] fut attaché à une escadre de frégates hybrides protégeant un envoi de cortex cygnaréen. Le convoi fut détourné de sa route par une gigantesque tempête et la fin de l'intempérie se situait au large de la côte de Port Vladovar. Le IKNV Tundra [Toundra] et une demi-douzaine de canonnières khadoréennes interceptèrent le convoi -marquant pour la première fois dans l'histoire que deux coques de fer se sont affrontées dans une bataille. Durant la premières heure, les massives batteries à bord du Sprightly [Sémillant] et de la Tundra [Toundra] déchiquetèrent chacun des autres navires de l'engagement et les deux forteresses de fer se martelèrent l'une et l'autre avec les obus qu'elles avaient. Le conflit était si grand que les survivants de la bataille la décrire «comme si deux puissants dieux de la mer avaient affronté l'autre avec le tonnerre et les raz de marée». Pendant le seconde heure de la bataille, une autre grande tempête sépara les coques de fer sans vainqueur concluant. Les nouvelles de la bataille se répandis rapidement, et il fut évident pour tous que débutait une nouvelle ère de la guerre navale.

L'académie navale ordique produit les ingénieurs et architectes navales les  plus brillants, des hommes et des femmes qui envisagent les changements radicaux des marines de leur nation. En raison d'une pénurie de fonds et de ressources, cependant, beaucoup de ces innovations, de manière continue, voient leur première utilisation dans la Marine Cygnaréenne. Un des partisans les plus influents des programmes navals les plus radical est le Prince Brogan Cathor II, le fils cadet du Roi régnant Baird Cathor II. Arcane mechaniks [mékamancien], le Prince Brogan est un ardent défenseur de l'alliance navale de Ord avec le Cygnar et soutient, de tout cœur, un échange de technologie et de conception entre les royaumes. Le prince est une figure montante parmi les officiers de la Marine Ordique, et c'est dernières années est devenu l'un des ingénieurs navals les plus respectés dans tous les Royaumes d'Acier.

Cryx et le Protectorat

Cryx possède la plus grande flotte de toute les nations de l'Immoren occidental. Même les flottes du Cygnar ne représentent qu'une portion des navires que le Cryx pourrait déployer si Toruk le requérait un jour. La marine de Cryx est divisée en quatre flottes, les deux plus puissante et redoutable sont la Black Fleet [Flotte Noire] et la Ghost Fleet [Flotte Fantôme].La Black Fleet [Flotte Noire], commandée par Skarre Ravenmane, est composée des redoutables bateaux noirs cryxien. Galères de guerre énormes et de contre nature provenant, fruits des conceptions Orgoth, ces navires bénéficièrent des siècles de d'amélioration cryxiennes. Propulsé par leurs propres vents arcaniques et d'un équipage composé en grand nombre par des satyxis, des blacks ogruns [ogruns noirs] et des thralls [nécroserfs], ces bâtiments sont aussi bien armés que que les navires de ligne de premier rang. Le capitaine Rengrave commande les revenants morts-vivants de la Ghost Fleet [Flotte Fantôme] de son navire amiral, l'Atramentous. Habités par de redoutables revenants, les navires fantômes sont en grande partie indestructible, mais heureusement peu nombreux. Gerlak Slaugtherborn commande la Slaughter Fleet [Flotte du Massacre], un groupe de navires bien moins équipés pour les conflit maritime et à la place axés sur le transport de forces pour le combat terrestre. La plus grande flotte est un groupe de pirates uniquement ,théoriquement, sous le commandement cryxien. Composé en grande parties de pirates des Schardes Iles [Îles Schardes], nombre de cette flotte se compose d'antique navire et de bateaux marchands pirate. Ils possèdent quelques bateaux à vapeur piratés auprès des marchands ou d'autres marines.

Quoique les marines continentales aient pu repousser la flotte pirate, la présence d'un seul navire de la Black Fleet [Flotte Noire] ou de la Ghost Fleet [Flotte Fantôme] peut se révéler désastreux. Ces puissants navires se cachent parfois au milieu de la flotte conventionnelle, se révèlent aux moments critiques de la bataille et renversant le courant inexorablement en leur faveur. La décimation des équipages de pirates vivants a bénéficié aux commerçants qui sillonnent les routes maritimes de la Brokent Coast [Côte brisée], mais le Cygnar et Ord craignent que ces victoires ne soient de courtes durée. Les marines continentales n'ont pas encore eu de succès contre la Ghost Fleet [Flotte Fantôme], hormis quelques cas lorsque leurs navires ordinaires furent beaucoup plus nombreux que ceux des revenants.

Le Protectorat s'intéresse au développement d'une plus grande marine, mais la Cygnar a réussi, jusqu’à présent, par leur effort à détruire ou contenir la petite capacité de construction navale du Protectorat. La nation possède seulement une poignée de navires de guerre à vapeur et aucun n'a moins de 50 ans. Le Synod [Synode] perçoit la sagesse d'étendre leur présence navale en particulier dans le Gulf of Cygnar [Golfe du Cygnar], mais il peut tout simplement pas se permettre l'investissement. Pour un avenir proche, le Hierach [Hieraque] Severius commença à considérer les suggestions concernant un armement séreux des leurs bateaux de rivières propulsé par la vapeur sur le Black River [Fleuve Noir]. Une escadrille de bateaux à vapeur lourdement armés pourrait aider lors des combats de la flotte fluviale de la Northern Crusade [Croisade du Nord] et fournir un transport plus rapide et plus sur entre les fronts.

Marchants, Négociants et autre Pirates

Une moitié de décennie fut une bonne chose pour la plupart des marchands de l'Immoren occidental, mais aucun n'en a plus bénéficié que ceux qui commercent par la mer. Pendant que les routes habituelles sur terre deviennent de plus en plus périlleuse, le voyage via la rivière et les routes maritimes directes sont devenues plus rentables. Le plein essor de l’industrie de guerre produisirent également des quantités abordables de moteurs à vapeur et autres pièces en surplus. La Mercarian League [Ligue Mercarienne] acheta quelques uns des voiliers déclassés d'Ord et les modernisa avec la vapeur et de nouveaux cannons. La league [Ligue] emploie ces navires hybrides convertis pour protéger les convoies les plus précieux.

De nombreux groupes et maisons de marchands les plus riche ont débuté la recherche, agressive, d’itinéraires commerciaux via la haute mer. Ces routes sont invariablement plus directes que les typiques parcours côtiers, mais sont exponentiellement plus dangereux. Les plus profondes étendues de Meredius sont coutumières de vagues d'un demi-mille, de la crête aux creux -par beau temps. Quand une tempête surgit dans ces mers, la combinaison des vents puissants et des vagues massives déjà crées par les trois lunes de Caen crée une paysage marin que l'on peut décrire comme apocalyptique. Les voiliers traditionnels sont impuissants face à ces tempêtes et même la plupart des hybrides ne peuvent espérer survivre. Les vents épouvantables déchiquetteront n'importe les voiles en quelques instants, laissant le bateau patauger et soit l'inondera en lors de sa course contre les courants. La plus part des moteurs à vapeur sont incapables de contre-carrer la puissante force de l'eau, laissant leurs navires une fois de plus à la merci des vagues et du vent.

Comme les machines à vapeurs sont devenues plus complexes et plus puissantes, quelques entreprises de commerce et investisseurs commencèrent à financer des navires conçu pour lutter face aux problèmes des grands fonds. Les tentatives les plus abouties, jusqu'ici, virent du chantier naval ordique Talas & Fromar Shipwrights [Charpentiers Navals Talas & Fromar], qui produisirent trois bâtiments basé sur des modèles conçus pour un investisseur privé anonyme. La Confidence [Confiance], la Doloven Mist [Brume du Doloven] et la Miser's Generosity [Générosité de l'Avare] ont tous levé les voiles durant l'année 602 AR. Ces navires possèdent très profonde pour pour fournir la stabilité supplémentaire dans les eaux agitées en profondeur et des coques en bois plus légère renforcées avec de complexes alliages crées par les alchimistes du Golden Crucible [Creuset d'Or] travaillant avec des experts en métallurgies. Ces squelettes en métal permettent aux navires d'être relativement légers mais encore toujours capable de résister aux fortes pressions des vagues de Meredius. Ils renforcent également les roues latérales couvertes. Les navires sont techniquement des hybrides, car ils ont des gréements, mais les voiles, les mats et espars sont amené, en haute mer, au profit de moteurs à vapeur avant-gardiste. Quoiqu'un tiers plus petit que les grands moteurs navals, ces petits engins peuvent fournir une puissance à peu près équivalente. Ils sont extrêmement fragile, cependant, et consomment une quantité massive de charbon. Seuls la Doloven Mist [Brume du Doloven] et la Confidence [Confiance] furent aperçus lors des essais en mer. Le sort exacte de Miser's Generosity [Générosité de l'Avare] est inconnu, mais des rumeurs disent qu'elle fut coulée lors d'une altercation avec la Maison Mateus ou des corsaires de la Mercarian league [Ligue Mercarienne]; les détails sont contradictoires et invraisemblables.

Les bateaux à vapeur sont de plus en plus employés par les contrebandiers et mercenaires de rivières cherchant à contourner les voies terrestres parfois dangereuses. Le Back River [Fleuve Noir] relie de nombreuses grandes villes de l'est et serpentes dans le Cygnar à travers de nombreux front de guerre. Les mercenaires et contrebandiers prêtent à braver les navires de patrouille cygnaréens, les perquisitions et saisies khadoréennes, les conversions des mains des ménites zélés peuvent faire de petite fortune en transportant des marchandises illicites de Leryn jusqu’à Caspia. Les membres de la [Llaelese Resistance [Résistance Llaelaise] utilisent souvent les bateaux des contrebandiers pour voyager à travers la Llael occupé. Les rebelles llaelais paient souvent leur voyage en gardant le navire. L'annexion par le Khador du Thornwood [Bois d'Epines] complique encore plus la navigation sur le Black River [Fleuve Noir]. L'armée du Khador envoie des patrouilles loin au sud jusqu'à Corvis, et l'armée cygnaréenne ne se cache pas d'employer des mercenaires et des aventuriers pour interférer avec les patrouilles fluviales khadoriennes.

A la différence des navires à vapeur à charbon utilisés en mer, beaucoup des bateaux de rivières emploient le bois comme carburant. Un espaces dans la cale du navire est alloué pour le bois, mais les commerçants soucieux des coûts en stocke le minimum, réservant la plupart de leur espace de stockage pour les marchandises. Le ravitaillement durant les longs trajets fluviaux nécessite des navires qu'ils s'arrêtent périodiquement et  qu'ils coupent leurs propres bois ou l'achètent auprès d'une des nombreuses communautés qui surgirent sur les rives. Le ravitaillement peut être l'un des moments le plus dangereux d'un voyage fluvial. La plupart des bateaux à vapeur sont propulsés par une roue aubes en poupe afin d'empêcher le navire de s'empêtrer dans des obstacles cachés et pour tirer bénéfice de la capacité du «nez», face à une rive en friche, si le camp de bûcheron n'est pas accessible. C'est navires sont typiquement équipés d'un «front», un pont court qui part de la proue vers le rivage pour permettre au fret et carburant d'être facilement chargés. Avec les nombreuses nations en guerre, être confronté à des militaires hostiles ou des groupes de mercenaires est un événement régulier pour les entreprises côtières, sans parler de la faune diverse, fascinante et hostile de l'Immoren occidental. Si l'équipage du navire est assez chanceux pour posséder un steamjack, il l'utilisera sûrement pour apporter de l'aide à l'abattage de bois et décourager la prédation.

La Doloven Mist [Brume du Doloven]

Lancé en 602 AR, la Doloven Mist [Brume du Doloven] est l'un des plus beaux bâtiments de hautes mers ayant jamais navigué en Meredius. Conçu pour supporter les vagues incroyablement dangereuses de l'océan, elle fut la seconde des trois bâtiments construits par les maîtres constructeurs des Talas & Fromar Shipwrights [Charpentiers Navals Talas & Fromar] à Berck. L’identité des investisseurs privés derrière ces trois bâtiments fut un secret bien gardé lors de la conception et de la construction, mais ds que les trois navires débutèrent le commerce et firent leurs voyages en haut mer, il fut révélé que le «Seigneur» Joln Rockbottom avait une petite participation finacière dans les vaisseaux, comme le firent d'autres liés au Four Star Syndicate [Syndicat des Quatre étoiles].

Avant son travail actuel et à plein temps à bord du Talion, Rockbottom appréciait un portefeuille d'intérêts maritimes plus diversifié. Anticipant l'expansion radicale de la technologie des navires à vapeur, Rockbottom employa un mandataire pour faire l'énorme proposition de 10 000 royals à Talas & Fromar Shipwrights [Charpentiers Navals Talas & Fromar] pour la conception de navires avant-gardiste. Les maîtres artisans eurent carte blanche, et en moins d'une décennie produisirent la Confidence [Confiance] ,suivi de la Doloven Mist [Brume du Doloven].

Pratiquement identique à son navire sœur plus ancien, la Doloven Mist [Brume du Doloven], fut construite avec une quille de 40 pieds [12.19 m] de profondeur. Destiné à maintenir le navire debout lors des massives tempêtes de Meredius, cette inhabituelle quille nécessita une cale sèche spéciale, construite afin de maintenir la coque en place durant le construction. Du bois dur rare fut importé, à grand frais, du nord de Khador. Le Megnyev est un bois flottant extrêmement résistant. La Doloven Mist [Brume du Doloven] possède un unique moteur à vapeur propulsant une roue aubes en poupe. Quatre cheminées couronnée sont sises par paire à la poupe du navire. Les tuyaux cheminées sont orientés vers l'arrières du navire, dans une tentative de garder les étouffante fumée noir loin du pont, mais si les moteurs sont à pleine vapeur et le vent peu coopératif, même cette mesure n'empêchera pas la proue de la Mist [Brume] d'être intoxiquée par les fumées de charbon. Le gréement est stocké sur le pont principal, mais est généralement hissé que si le moteur fonctionne mal (un événement pas si rare en raison de la conception extrêmement complexe). Le navire mesure 118 pieds [35.96 m] de long et son point le plus large fait un peu plus de 25 pieds [7.62 m].

Légèrement armés, la Doloven Mist [Brume du Doloven] ne porte aucun canon et seulement une pair de caronades qui sont rangés lors de la haute mer. Sa défense est principalement sa vitesse et son formidable équipage. Il transporte également six petits bateaux équipés de rames et voiles. Sur un autre navires, ces petits bateaux seraient utilisé comme barque de sauvetage, mais l'extraordinairement profonde quille de la Doloven Mist [Brume du Doloven] impose qu'elle soit ancrée loin à l'extérieur du port et son équipage doit effectuer leur affaire avec ces chaloupes.

La Doloven Mist [Brume du Doloven]fit son voyage inaugural en Cinten 602 AR prêt de Berck, un petit bout de terre appelé le Hanging Rock [Roc du Pendu] -une île minuscule à plus de 300 miles nautiques [555.6 km] de la plus proche terre. De là, elle alla à Ceryl, où elle embarqua sa première cargaison avant de revenir à Berck. Ce premier voyage démontra qu'elle pourrait résister à la pleine mer, loin des côtes d'Immoren, mais les mers agitées n'étaient que l'ombre des défis dont Meredius recèle. Les trois sœurs furent construits avec des objectifs précis en tête: briser le monopole du commerce de la Mercarian League [Ligue Mercarienne] avec Zu. En 603 AR, Rockbottom est soupçoné d'avoir aider à financer une expédition qui envoya la Miser's Generosity [Générosité de l'Avare] et la Doloven Mist [Brume du Doloven] vers le sous-continent Alchiere. Les jungles tropicales du sud-est d'Alchiere sont d'un intérêt croissant en Immoren occidental depuis le retour du professeur Viktor Pendrake. Les notes du professeur dans Monsternomicon suggèrent que le secteur pourrait être riche en ressources inexploitées. Avant les percées dans la puissance de la vapeur, l'atteinte du sous-continent était, due aux vent violent soufflant des Stormlands [Terres des Tempêtes] au-dessus de l'Abyss [Abîme], difficile.

Les deux navires retournèrent et le voyage fut jugée réussi. Malgré la perte de plus de 12 membres de l'équipage entre les mains, dents et vrilles des jungles d'Alchiere, les bateaux furent renvoyés en moins de deux, transportant une riche cargaison d'épices, de bois dur de construction exotiques, et d'étranges artefacts trouvés dans les villes en ruine sur la côte du sous-continent.

Quand le talion pilla une forteresse de la Mercarian League [Ligue Mercarienne] en 606 AR, Rockbottom obtint, finalement, une route vers Zu, et il ne tarda pas de temps à nommer Shain Enworth capitaine de la Doloven Mist [Brume du Doloven] avec des provisions pour un long voyage en mer.

Konesta, Porte vers Zu

Konesta, le seul port du continent de Zu, est une énigme même à ces quelques négociants qui bravèrent la haute mer pour marcher dans ses rues. Les quelques personnes qui survécurent à la traversée parlent d'une ville construite sur une autre ville. D'anciennes et massives structures sont recouvertes par des maisons et des magasins plus récents et éphémères. La ville elle-même repose entre un port en eau profonde et une jungle menaçante.

Les gens qui habitent dans la ville sont un mélange confus de cultures, de couleurs de peau et de langues. Quelques négociants suspectent que Konesta soit un hub marchand pour plusieurs nations ou cités-états, mais les indigènes n'ont pas suffisamment confirmé. En raison des nombreuses langues utilisées par les habitants de la ville, les visiteurs d'Immoren ont commencé à apprendre la langue commerciale métissée de Memalosse.

En raisons de quelques puissants tabous locaux, les visiteurs immoréens sont confinés sur quelques jetées à la limite sud des docks et sont autorisés à s'aventurer seulement dans quelques parties spécifiques de la ville. Bien que bien entretenue, ces jetées sont beaucoup plus éloignés des maisons commerciales que celles utilisés par les habitants de Zu. La raison de ségrégation est inconnue, mais certains négociants soupçonne que cela pourrait être une méfiance persistante des personnes qui voyage à travers la mer. Les indigènes leur ont seulement dit qu'ils doivent rester dans les secteurs délimités pour leur propre sécurité. Des négociants et matins téméraires ont parfois franchi les limites fixées pour eux; invariablement, ces hommes et ces femmes disparurent dans les rues ou dans la jungle, pour ne plus jamais être revus.

Curieusement, les négociants trouvèrent ce qui semble être d'anciens artefacts Orgoth à vendre dans le bazar de la ville. Au moins un négociant à trouvé un fournisseur vendant une sélection d'antiques objets, parmi eux un soul cage [encensoir à âmes] pluricentenaire. Le vendeur sembla ignorer sa signification.

Bien plus étranges sont les visages concupiscent qui apparaissent sur les vêtements de certains indigène. Tabards et chemises oranges et jaunes vifs portent des dessins de visages gueule béante qui rappellent les perturbatrices œuvres orgoths. Ce que la présence orgoth en Zu entraîna demeure un mystère, mais ils ont clairement fait forte impression sur les habitants du continents.
« Modifié: 07 juillet 2015 à 22:07:39 par elric »
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #1 le: 17 juin 2015 à 18:13:11 »
Pour une fois, ce n'est pas un guts & gears.

L'article fait "suite" de celui-ci.
Faisant 8 pages, il me demandera un peu plus de temps.
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne Raksis Bhaalsan

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 94
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #2 le: 17 juin 2015 à 18:26:00 »
Chouette, des informations sur les marines.

J'ai lu quelque part, ici d'ailleurs je pense mais je ne sais pas si le sujet n'a pas été supprimé, que le Khador avait des "cuirassés".

Ou du moins que l'armement de leur Coloss, la grosse tourelle pivotante avec deux canons, venait à l'origine d'un navire de guerre...

Enfin, bref.

Bonne continuation  :) :) :) :)

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #3 le: 18 juin 2015 à 22:41:44 »
MàJ
Second chapitre.

Je ne suis pas content de la tournure de cette phrase;
Si vous avez des propositions, n'hésitez pas

Citer
Les meilleurs capitaine du Cygnar peuvent faire effectuer des manœuvres effrayantes, alors qu'ils font affaler les voiles et engager les roues à aubes latérales dans des directions opposées, le navire vire à une vitesse incroyable.

J'ai lu quelque part, ici d'ailleurs je pense mais je ne sais pas si le sujet n'a pas été supprimé, que le Khador avait des "cuirassés".
Ou du moins que l'armement de leur Coloss, la grosse tourelle pivotante avec deux canons, venait à l'origine d'un navire de guerre...
Enfin, bref.
Bonne continuation  :) :) :) :)

Patiente jeune padawan  ;), encore un petit chapitre et je suis au Khador.
Ce que je peut confirmer, c'est que le Cygnar possède des sous-marin et des torpilles   :P
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne Raksis Bhaalsan

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 94
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #4 le: 19 juin 2015 à 00:12:23 »
J'ai pas compris un truc...

Qui a la flotte la plus évoluée?

Le Cygnar?

Il me semblait que la flotte la plus redoutable, c'était la flotte d'Ord.

Mais j'ai pût me tromper...

Quand tu parles de gros canons, pour les navires du Cygnar... ont pourraient les comparer à quoi?

Dans ma tête, je vois des canons un peu dans le même genre que les deux canons d'épaules du Colosse du Cygnar.

Donc, dans le même genre que les armes employées par le Colosse du Khador.

...

Le problème dans ce raisonnement, c'est que je vois mal comment le Protectorat pourrait utiliser un truc semblable.

C'est à dire utiliser des armes semblables à celles de leur Colosse.

Vu que les Menites sont plutôt axés, si j'ai bien compris d'autres sources, sur des petites galères et des vaisseaux qui ne marchent pas à la vapeur...

Bref.

Donc, la flotte du Cygnar utilise des torpilles, peut-être un ou deux sous-marins expérimentaux (je ne pense pas qu'ils soient pressés d'avoir beaucoup de sous-marin, vu que l'essentiel des guerres en Immoren se fait sur la terre ferme), et c'est la plus technologiquement avancée...

Je me demande à quoi ressemblent celles du Khador et de l'Ord...

Ainsi que celle du Protectorat.

Dernière question: les flottes de Cryx font partie de l'article que tu traduis?

Après tout, elles ont une importance assez large pour les serviteurs de Toruk.

Bref.

Bonne continuation.

Hors ligne Sayewil

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 68
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #5 le: 19 juin 2015 à 02:42:51 »
J'ai pas compris un truc...

Qui a la flotte la plus évoluée?

Le Cygnar?

Il me semblait que la flotte la plus redoutable, c'était la flotte d'Ord.

Mais j'ai pût me tromper...


La flotte Ordique est majoritairement composée de corsaire. Donc en termes de marine "royale", c'est le Cygnar qui possède le plus de bateaux.
A vaincre sans péril, on triomphe quand même!
Cercle : 118 pts (83 peints), 4 warlock (3 peints)
Mon blog : http://wh-sayewil.blogspot.fr/

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #6 le: 19 juin 2015 à 17:34:00 »
MàJ
Troisième chapitre.

Le Cygnar possède 3 flottes
le Kador possède 1 flotte
l'Ord possède 2 flottes
le Protectorat n'a pas de flotte mais possède quelques vaisseaux
le cryx, pas d'information

pour les torpille et sous marin, il font référence à ce genre de modèle.

Pour les cannons, je n'ai pas d'image mais à mon avis, on peut prendre ceci comme référence



Pour la tourelle du colosse khadoréen, je termine de traduire le paragraphe et je le poste.

Et oui, la flotte cryx est dans l'article
« Modifié: 19 juin 2015 à 17:44:12 par elric »
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne Raksis Bhaalsan

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 94
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #7 le: 19 juin 2015 à 21:38:24 »
Ce canon-ci, je le connais.

D'après ce que j'ai lu dans "Kings, Nations and Gods", c'est un canon lourd.

Du moins, c'est un des modèles de canons les plus lourds dont dispose la marine d'Ord.

Le genre de canons qui sont surtout disposés sur les ponts supérieurs, voir directement sur le pont, d'un navire, et qui font de gros dégâts.

Ah, il y a une chose que tu as oublié: le Laell.

En effet, le Laell se détache beaucoup d'à peu près tous les autres royaumes et états humains des Royaumes d'Acier.

Parce que c'est le SEUL qui soit totalement enclavé, sans accès à une mer quelconque.

Tout comme le fait que ce soit le plus faible des cinq états humains...

Enfin, bref.

Merci pour la traduction :) :) :) :)

Au fait... ce sous-marin, utilisé en référence... j'ai l'impression de l'avoir déjà vu dans un album des Tuniques Bleues... c'était un sous-marin avec une sorte de vis, que son équipage devait actionnait pour lui permettre de se mouvoir.

Dernière question: tu parles d'une frégate de la flotte du Protectorat... mais, les Ménites ont-ils ou n'ont-ils pas des canons?

Je me pose la question, vu que de ce que j'ai vu, aucune de leurs troupes n'utilisent d'armes à poudres...

Mais au moins, si je veux faire des fusiliers marins du Cygnar, je sais quoi utiliser: Long Gunner et Trencher...

...

Ouais, il doit y avoir un certain changement d'équipement pour les Trenchers...

Mais sinon... ouais, ils doivent être utiles pour les abordages, avec leurs baïonnettes... enfin, je pense.
« Modifié: 19 juin 2015 à 21:46:49 par Raksis Bhaalsan »

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #8 le: 24 juin 2015 à 22:59:29 »
MàJ
Quatrième chapitre

@Raksis Bhaalsan
Je répond à tes questions demain.
Je suis pas totalement remis et là je fatigue.
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne spiff

  • Spécialiste
  • ******
  • Messages: 898
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #9 le: 25 juin 2015 à 07:54:14 »
Le Laël se détache surtout de tout les autres royaumes humains du fait qu'il n'existe plus ;D
Spiff

Hors ligne Raksis Bhaalsan

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 94
    • Voir le profil
Re : Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #10 le: 25 juin 2015 à 12:10:26 »
Le Laël se détache surtout de tout les autres royaumes humains du fait qu'il n'existe plus ;D

Ah, c'est pas totalement vrai.

Il reste encore une "zone libre", ou du moins il a encore une zone libre tenue par des résistants.

Sans compter une autre zone occupée par la Croisade du Nord du Hiérarque Severius...

Et bien sûr, la zone ouest qui a été ajoutée au Volozk de Ombrie, désormais sous la direction du Prince Vladimir Tzepeci.


Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #11 le: 30 juin 2015 à 14:49:39 »
MàJ
Cinquième chapitre

Ce canon-ci, je le connais.

D'après ce que j'ai lu dans "Kings, Nations and Gods", c'est un canon lourd.

Du moins, c'est un des modèles de canons les plus lourds dont dispose la marine d'Ord.

Le genre de canons qui sont surtout disposés sur les ponts supérieurs, voir directement sur le pont, d'un navire, et qui font de gros dégâts.

Ah, il y a une chose que tu as oublié: le Laell.

En effet, le Laell se détache beaucoup d'à peu près tous les autres royaumes et états humains des Royaumes d'Acier.

Parce que c'est le SEUL qui soit totalement enclavé, sans accès à une mer quelconque.

Tout comme le fait que ce soit le plus faible des cinq états humains...

Enfin, bref.

Merci pour la traduction :) :) :) :)

Au fait... ce sous-marin, utilisé en référence... j'ai l'impression de l'avoir déjà vu dans un album des Tuniques Bleues... c'était un sous-marin avec une sorte de vis, que son équipage devait actionnait pour lui permettre de se mouvoir.

Dernière question: tu parles d'une frégate de la flotte du Protectorat... mais, les Ménites ont-ils ou n'ont-ils pas des canons?

Je me pose la question, vu que de ce que j'ai vu, aucune de leurs troupes n'utilisent d'armes à poudres...

Mais au moins, si je veux faire des fusiliers marins du Cygnar, je sais quoi utiliser: Long Gunner et Trencher...

...

Ouais, il doit y avoir un certain changement d'équipement pour les Trenchers...

Mais sinon... ouais, ils doivent être utiles pour les abordages, avec leurs baïonnettes... enfin, je pense.

Les cannons sont d'office dans le pont-batterie.
En fonction de leurs tailles, ils nécessite entre 14 et 16 hommes.
Tu trouvera, plutôt, sur le pont principal des pierrier.

Pour le Lael, ce n'est pas un oubli. Il n'a jamais eu de flotte.
Et oui, tu retrouve ce sous-marin dans une histoire des tunique bleues. Source

Cryx et le protectorat sont dans l'article suivant.
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #12 le: 01 juillet 2015 à 19:48:19 »
MàJ
Sixième chapitre
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne Raksis Bhaalsan

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 94
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #13 le: 01 juillet 2015 à 23:33:54 »
C'est plutôt dans celui-ci que je pensais avoir vu le sous-marin dont tu parlais.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Bleus_dans_la_marine

Enfin, il me semble qu'il y avait un sous-marin sudiste comme ça dans cet album.

...

Mais le Protectorat utilise des armes à poudre, donc des canons, pour ses bateaux?

Ou ils utilisent leur armement "sunburst"?

Bref.

Euh, simple question: après avoir parlé de toutes les nations qui ont des bateaux, il reste quoi?

...

Sauf si les Nains aussi ont des bateaux, ce qui me semble plus que probable parce que Ghord commerce avec le monde extérieur par la Rivière Noire? (il me semble qu'elle sort par Ghord, il me semble...)

Bonne chance pour la suite  :) :) :) :)

Sinon, on a aussi des canons pour les ponts ici:

« Modifié: 01 juillet 2015 à 23:38:46 par Raksis Bhaalsan »

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #14 le: 02 juillet 2015 à 12:31:29 »
Pour le protectorat, bonne question.
Les diverses entrées ne parlent pas de canons.

Concernant l'album dont tu parle, je veux bien te croire.  Cela fait un moment que je l'ai lus.

Il restent les contrebandiers et un cours paragraphe sur la route vers Zu.

Ce canon là se trouve aussi dans le pont batteries.
On trouve sur le pont principal des plutôt des pièces d'artilleries se chargeant par la culasse.
Ceci, je ne suis pas un spécialiste de la guerre maritime.

Invoquons Cyriss-adept pour avoir son avis

Cyriss-adept, Cyriss-adept, Cyriss-adept
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne Cyriss-adept

  • Héros
  • ********
  • Messages: 2819
  • président de la Boîte A Figurines de Chambéry
    • Voir le profil
    • Boîte à figurines
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #15 le: 02 juillet 2015 à 16:08:53 »
J'ai vu que la marine Cygnar emploie déjà des caronades ce qui nous évoque l'armement de la marine au début du 19°. Si on prend un vaisseau de ligne  comme les classe océans y'a 124 pièces d'artilleries dont 6 caronades sur les gaillards, les canons sont répartis sur 3 ponts, c'est le calibre qui change au fur et à mesure qu'on monte avec des canons de 36 livres sur le pont inférieur, puis de 24, et de 12 sur le dernier pont.
Jusqu'aux années 1820 les seules modifs qu'on va voir c'est l'augmentation du nombre de caronades pour booster la puissance à courte portée, et la standardisation des canons qui passent tous à 30 livres.

Faut que j'explique la différence entre canons et caronades ou c'est bon pour tout le monde?
A vaincre sans péril on triomphe quand même!
Inscrit le: 24 octobre 2004
Chéqué Varan inside.

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #16 le: 02 juillet 2015 à 16:25:29 »
Qu'est ce qui motiva la montée des cannons situés dans les pont-batterie vers la pont principal ?

Cf cette photo


Source
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne Cyriss-adept

  • Héros
  • ********
  • Messages: 2819
  • président de la Boîte A Figurines de Chambéry
    • Voir le profil
    • Boîte à figurines
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #17 le: 02 juillet 2015 à 16:40:08 »
Citer
Qu'est ce qui motiva la montée des cannons situés dans les pont-batterie vers la pont principal ?
Le blindage et l'amélioration de l'artillerie navale qui rendit l'abordage (et donc la caronade) totalement obsolète.
A vaincre sans péril on triomphe quand même!
Inscrit le: 24 octobre 2004
Chéqué Varan inside.

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #18 le: 02 juillet 2015 à 16:46:58 »
Donc, si je suis bien.
L'arrivée sur le pont principale, c'est du blindage des coques.
Afin d'obtenir une meilleur protection, on lisse celle-ci et supprime au passage les sabords.
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne Cyriss-adept

  • Héros
  • ********
  • Messages: 2819
  • président de la Boîte A Figurines de Chambéry
    • Voir le profil
    • Boîte à figurines
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #19 le: 02 juillet 2015 à 17:09:07 »
Ben en fait on fout surtout du métal partout parce qu'on invente les coques métalliques, et qu'un trou dans une coque métallique ça s'appelle une faiblesse structurelle ^^!
A vaincre sans péril on triomphe quand même!
Inscrit le: 24 octobre 2004
Chéqué Varan inside.

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #20 le: 05 juillet 2015 à 11:22:57 »
MàJ
Septième chapitre
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #21 le: 07 juillet 2015 à 14:07:39 »
MàJ
Huitième chapitre
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne Raksis Bhaalsan

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 94
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #22 le: 07 juillet 2015 à 21:02:21 »


C'est toujours intéressant.

Il reste combien de chapitres?

Au fait, est-ce que l'image du bateau qu'on voit tout ne bas de la page que je montre pourrait illustrer un des navires à vapeur d'Immoren Occidental?

Ou ici: ??

Bref.

Bonne continuation  :) :) :) :)

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #23 le: 07 juillet 2015 à 21:05:35 »
Rhaa, tu me prends par les sentiments  :D
la trilogie "Empire", vivement qu'un quatrième album sorte.

Sinon oui, les navires y ressemble.
Et il reste 1 court chapitre.
J'attends la réponse de cyriss-adept concernant la traduction de l'une de mes phrases.
« Modifié: 07 juillet 2015 à 21:08:25 par elric »
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne Raksis Bhaalsan

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 94
    • Voir le profil
Re : Re : Charbon et Voile Nq 25
« Réponse #24 le: 07 juillet 2015 à 21:08:07 »
Rhaa, tu me prends par les sentiments  :D
la trilogie "Empire", vivement qu'un quatrième album sorte.

Sinon oui, les navires y ressemble.

Vu le temps qui a passé depuis la fin du dernier tome... je pense pas qu'on en verra un quatrième... ( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( )

Chouette, maintenant je peux me faire une petite idée de l'apparence des gros bateaux à vapeurs d'Immoren  :) :) :) :)

Merci pour cette prompte réponse  :) :) :) :) :) :) :) :)