Auteur Sujet: Vinter Raelthorne - GKF - Nq 60  (Lu 3819 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Vinter Raelthorne - GKF - Nq 60
« le: 28 août 2015 à 17:21:53 »
Les DOSSIERS de Kyle Gavyn

VINTER RAELTHORNE IV

par William Shick et Douglas Seacat


Je ne peux imaginer d'autre personne dont les actions eurent un profond impact sur le paysage moderne que Vinter Raelthorne IV, un homme dont l'influence fut ressentie à travers tout le continent. Beaucoup pourraient prétendre connaître la plus infâme des personnes étant donné les nombreux récits officiels (et officieux) de l'ascension et la chute de Vinter, mais je sais que vous vouliez quelque chose qui va plus loin que ces racontars superficielles. Je me suis efforcé de rassembler les documents qui jettent une lumière spécifique sur cette figure singulière et son héritage actuel.

 - KG



Pour comprendre Vinter Raelthorne IV, il est crucial de comprendre la maison dans laquelle il fut élevé. Son père, Vinter III, appelé le Stoneheart [Cœur de Pierre] pour ses politiques intérieurs froides et intransigeantes. Ce glacial détachement pourrait servir un roi cherchant à renforcer son pays au dépend du conforts de son peuple, c'est une toute autre affaire que d'élever un enfant sous la même glaciale et calculatrice doctrine.

En dépit de la vision libérale de Cygnar sur les rites de succession royal établis sous le Roi Woldred, la vanité commune vaut que la monarchie est mieux gardée dans une ligne suffisamment considérée. Vinter III fut couronné par son père Vinter II, après tous, et il est clair, du moins au début, que son intention fut de poursuivre avec son fils aîné Vinter IV.

Comte tenu de la lettre sévère que Vinter III envoya à l'Archiduc Gibbon Laddermore, homme que les historiens royaux considèrent comme le plus proche ami du roi, il est clair que le pragmatisme de Vinter III ne permis aucun sentiment ou compromis même lorsqu'il provient de sa propre chair et sang. Quelles que soient ses défauts, Vinter III fut un dirigeant intransigeant qui a pris ses responsabilités très au sérieux.


Archiduc Gibbon Laddermore,

Tout d'abord, je présente mes plus sincères remerciements pour votre aimable lettre et les cadeaux en reconnaissance de la naissance de mon fils nouvellement-né.

Alors que je réalise que les coutumes de notre pays dictent que vous devriez visiter la cour royale et rendre hommage à mon premier-né, je vous exhorte, ainsi que vos pairs, à ne pas vous éloigner longuement de la gouvernance de vos terres. Le fait que l'enfant soit né n'est pas un motif justifiant les grandes pompes, ni une raison suffisante de détourner son attention des taches importantes du quotidien.

En effet, je trouve se sentimentalisme attaché à cet événement, par nos dirigeants compétents, des plus compliqués. Le simple d'être né n'est pas une force personnelle ou un accomplissement. Des milliers d'enfants naissent chaque année, arrivant à leur corps défendant dans le monde sans aucun effort ou grâce à leurs propres moyens.

On m'a beaucoup questionnés à propos de la fierté que je ressens  envers mon nouveau-né, et j'ai sévèrement réprimander chacune de ces déclarations absurdes. La fierté doit être gagné et non pas simplement accordées d’emblée. De quoi peut-on être fière? Vinter a à peine une semaine, sa seule réalisation fut de survivre à sa naissance sans tuer sa mère.

Quand je le regarde, je pense uniquement au immenses épreuves qui doit surmonter pour être un digne héritier de l'héritage familiale. Bien qu'il ait l'air fort pour un bébé, je me demande s'il aura la colossale détermination dont il aura besoin. Il m'incombe de lui instiller cette force. Ceci est tâche dans laquelle je suis enclin à m'investir profondément. Je ne tolérerai aucune paresse, lâcheté ou stupidité à mon futur héritier.


LIGNE DU TEMPS DE VINTER RAELTHORNE IV

554 AR: Vinter IV est né du Roi Vinter Raelthorne III et de la Reine Elspeth.

559 AR: Deux ans plus tôt que de coutume, Vinter débute une formation comme page royal. Il reçoit une formation intensive à l'épée avec divers tuteurs du palais engagé pour son éducation.

560 AR: Le frère de Vinter, Leto, est né.

566-572 AR: Vinter est fait écuyer de l'un des lord generals [lords général] de son père, même si sa formation est laissées à d'autres. Son régime comprend l'enseignement des armes et des cours de tactique militaire moderne. Cela inclut, par la suite, une formation d'officier à Caspian Strategic Academy [l'Académie des Stratèges]. Leto suit un parcours similaire, commençant omme page royal en 576 AR.

574 AR: Elspeth, la mère de Vinter décède.

575 AR: Pendant qu'il était stationné avec la First Army [Première Armée], Vinter est impliqué dans des escarmouches frontalières contre la tristement célèbre 5th Border Legion [5ème Légion Frontalière]. Au cours de l'un des affrontement des plus instable, Vinter abat un junior warcaster [apprenti warcaster] khadoréen, Tarnik Volstad, en combat singulier.

576 AR: Vinter est rappelé à Caspia. Le Roi Vinter III décède peu de temps après dans des circonstances mystérieuses. Sa mort, par la suite, est réputée de cause naturelle, mais les termes de la succession ne peuvent pas être retrouvés. Comme héritier présomptif, Vinter IV est couronné.

579 AR: Vinter assume le commandement direct sur le réseau d'espions et d'informateurs de son père et élargit leur domaine de compétence. Cette organisation est d'abord un ordre mystérieux sans autorité officielle, mais on considère cela comme le début de l'Inquisition.

582 AR: Vinter fait publier les Décrets d'illégalité de la sorcellerie et de la magie noire. qui formalise l'Inquisition comme une branche du gouvernement cygnaréen sous la direction de l'inquisiteur en chef Dexer Sirac.

584 AR: L'escalade des attaques et des pillages dans le Cygnar incitent Vinter à rassembler tant l'Armée que la Marine Cygnaréenne pour exercer des représailles. Ceci débutent une série, de quatre années, de conflits plus tard appelés les Scharde Invasions [Invasions Scharde].

587 AR: Vinter dirige personnellement une massive expédition militaire pour envahir Blackrock Island [Rochenoire] et détruire l'industrie cryxiéenne présente. Malgré de lourdes de pertes, la missions fut un succès et considérée comme un tournant dans la guerre. Avant cette expédition, l'Archiduc et Warmaster General [Maître de Guerre Général] Carston Laddermore exprime des doutes sur les plans militaires à venir et est emprisonné pour sédition.

588 AR: Peu de temps après la fin de la guerre, Vinter promeut son frère, Leto, Maître de Guerre Général. Leto ayant précédemment servi en temps que Lord General [Lord Général] durant les Scharde Invasions [Invasions Scharde].

587-593 AR: Vinter élargit le mandat de l'Inquisition, et sa crainte de conspirations aboutit à un régime de terreur sombre et brutal contre le peuple du Cygnar. Plutôt qu'une rébellion préventive, ses actions excessive créent un mécontentement généralisé de son règne, y compris, d'une façon plus critique, parmi des nombreux officiers de haut rang menés par son frère le Prince Leto.

594 AR: La Lion's Coup [Nuit du Lion] se produit. Leto utilise sa position de Maître de Guerre Général pour organiser la révolution au palais, et Vinter est renversé. Bien qu’emprisonné, plusieurs agents de l'Inquisition obtiennent la libération de Vinter en enlevant Danae Cresswell, l'épouse de Leto et en la retenant en otage. Vinter est vu, pour la dernière fois, fuyant vers l'est dans un ballon expérimental. Bien que son sort soit inconnu, il est d'abord présumé mort quelque part dans les Bloodstone Marches [Marches sanglantes] ou le Désert.

594 AR: Vinter survit à un passage de l'ouest vers l'est de l'Immoren, passant au dessus des mortelles Stormlands [Terres des Tempêtes] et de l'Abyss [Abîme] avant de s'écraser de l'autre côté. Émergeant du désert, il rencontre les faubourgs de la civilisation skorne. Réalisant qu'il a besoin d'une armée pour reconquérir son trône, Vinter débute la conquête systématique des villages skorne éloignés, rassemblant une armée, puis en engageant ensuite les plus puissantes maisons skorne, débutant ce que les skornes nomme comme la First Unification War [Première Guerre Colonisatrice].

595 AR: Les forces de Vinter sécurisent la ville skorne de Hallak et la soumettent au cours de l'année suivante. La bataille la plus difficile est gagnée contre Makeda de la Maison Balaash, celle-ci devenant par la suite l'une des partisanes des plus efficaces et des plus puissantes de Vinter.

597 AR: Lors de la dernière grande bataille de l'unification de l'Empire Skorne [Empire Skorne], Vinter défait l'Archdominar Narkuurur de Kademe. Par la suite, les maisons skornes restantes promettent fidélité et reconnaissent Vinter en tant que Conquerer [Conquérant].

598 AR: Vinter prend le titre Supreme Archdominar [Archdominar Suprême] et crée Skorne Empire [l'Empire Skorne]. Il est également mentionné en tant que Reborn [Réincarné] par beaucoup de skorne, un titre dérivé du concept religieux que l'essence spirituelle de Vinter est en réalité celle d'un grand ancêtre skorne. Ceci facilite l'acceptation généralisés, par les skornes, d'un dirigeant humain et donne lieu à une secte consacrée à son culte.

598-602 AR: Vinter crée un système national de gouvernance et adapte les armées traditionnelles des maisons skorne afin de créer aune armée unifiée de conquête.

603 AR: Tout en érigeant l'infrastructure encore nécessaire pour qu'une plus grande armée puisse envahir l'ouest, Vinter se déplace avec une petite avant-garde d'attaque et s'empare de la ville de Corvis. Il a l'intention de l'utiliser comme point de ralliement pour attaquer ultérieurement Caspia. Les skornes sont chassés de la cité dans de mystérieuses circonstances, celle-ci comprennent la réalisation d'une obscure prophétie morrowéenne, par laquelle la Legion of the Lost Souls [Légion des Âmes Perdues] marche contre les skornes sous les ordres d'Alexia Ciannor, portant la Witchfire.
Durant l'absence de Vinter, de nombreuses importantes maisons skornes se rebellent contre le gouvernement. Quelques maisons, dont la plus importante, la Maison Balaash sous l'Archdominar Makeda, résistent à la rébellion, fournissant à Vinter le temps de revenir et rallier les maisons loyalistes contre les usurpateurs. La Second War of Unification [Seconde Guerre de Colonisation] débute.

604 AR: Vinter bat les usurpateurs et les membres de haut rang de la rébellion sont lentement torturé à mort en publique par le Master Tormentor [Maître Tourmenteur] Morghoul. Ceci met fin à la Second War of Unification [Seconde Guerre de Colonisation].

605 AR: Vinter et les skornes entament une nouvelle, large invasion de l'Immoren occidental. Viktor Pendrake est capturé par les skornes et fait «invité» de Vinter Raelthorne pouvant ainsi servir de chroniqueur pour le roi déchu.

607 AR: Après une visite du dominion skorne et des régions périphériques, Viktor Pendrake s'échappe et retourne rapporter ses découvertes au Cygnar.

608 AR: Des rapports du renseignement cygnaréen suggèrent que Vinter ne dirige plus Skorne Empire [l'Empire Skorne]. Quant à l’emplacement actuel du roi en exil, peu le savent. Des rumeurs le situe à l’intérieur des frontières du Protectorate [Protectorat], quoique de telles allégations soient sans fondement.


Bien que de nombreuses personnes écrivirent à propos de Vinter III, peu ont vraiment fouillé dans la personnalité et la vie de son épouse, la Reine Elspeth, un membre de la famille Davinsfeld. La plupart des historiens la considèrent en tant que non-actrice dans l’autorité de Vinter III, comme elle maintint un profil public bas tout le long du règne de son mari. La vérité est que le Reine Elspeth est la seule personne envers qui Vinter III avait confiance et se confiait. Il est connu pour avoir dit de sa femme, «elle est du même esprit». Cette déclaration apporte une lumière nouvelle sur son reproche standard envers les personnes qui cherchaient à l'influencer en matière de politique: «le seul conseil que je conserverai sera celui de mon propre esprit».

Ceci est d'une importance capitale, car il est clair, dès le début, que Vinter IV ne pourrait espérer aucune tendresse de son père. Malheureusement pour Vinter IV, sa mère était sévère, sinon plus, quand elle en vint aux exceptions intransigeantes pour le futur héritier.

La Reine Elspeth écrivit la lettre suivante à Roger Colburn, un érudit acclamé et un mentor dont les services furent grandement demandés parmi les cours royales à la fin du 6ème siècle. Compte tenu de sa prestigieuse réputation, il fut embauché par la famille royale afin de superviser l'éducation de Vinter IV dès qu'il put marcher. Je pus découvrir un véritable trésor d'analyse des années de formations de Vinter à travers les journaux intimes que Colburn garda jusqu'à sa mort. J'ai inclus ceux pour votre lecture à part de ce dossier. Des documents que j'ai découvert, il est clair que Colburn servi de figure paternelle plus chaleureuse et plus accessible au jeune prince.

Vinter avait huit ans quand la Reine Elspeth écarta Colburn de la cour royale à la suite d'un «incident» lors d'un dîner d'état. Vinter avait détourné son attention des invités royaux pour jouer avec son chien favoris, qui furtivement s'était glissé dans la salle de réception. La reine fut furieuse à la violation de l'étiquette et lui ordonna de reposer l'animal. Colburn objecta et reçu son renvoi via la lettre suivante.

- KG


Vous ne devriez pas être surpris si je vous dit que je suis profondément bouleversé par les événements de la nuit dernière. Alors que vous souteniez que ce comportement doit être admis d'un garçon de huit ans, je considère de telles excuses médiocre et d'un goût douteux quand à la défense de celui qui gouvernera un jour cette nation. Ce n'est pas un enfant ordinaire et il doit se montrer digne de sa grande lignée.

Son père et moi avions placé une énorme confiance en vous pour nous aider à former notre fils en l'homme qu'il doit devenir. J'ai cru que vous partagiez cette vision et l'intransigeante volonté pour l'accomplir. Je pensais que vous aviez compris que le sentimentalisme n'a pas sa place dans l'éducation d'un futur roi. De toute évidence, je me suis trompé.

Compte tenu de votre objection, la nuit dernière, à mes ordres, je vous retire formellement titre royal de tuteur en chef de Vinter. Je suis sur que de nombreux aristocrates partagent votre approche. La couronne, cependant, en a finit avec vous.


Avec le renvoi de Colburn, Vinter perdit sa seule source de compassion en se monde. Les années suivantes virent ses parents engager une série de tuteurs et d'instructeurs qui, au dire de tous, furent strictement professionnel dans leurs rapports avec le jeune prince. Et il semblerait qu'ils s'empressaient de signaler aux parents de Vinter la moindre faute, sans ce soucier qu'elles soient petites. Je n'ai aucun doute, cette atmosphère de surveillance constante durant les années de formations eurent un impact sur le futur roi Vinter, un homme qui a vu, partout, des ennemis et des conspirations contre lui.

C'est uniquement avec son frère cadet Leto que Vinter partagera, d'une certaine manière, un lien familiale. Les six années de différence d'âge et leurs tempérament très différents peuvent avoir limités la portée de leur relation, mais il y tout les signes que les frères ont partagé un véritable lien fraternel.

Plusieurs document suggèrent que Vinter IV ait éprouvé de l'attachement envers son jeune frère et que cette affection lui fut rendue. Il y a nombreux récits de Leto faisant face à son père pour défendre son frère. Il est probable que cette sensiblerie explique la distance de Vinter III envers son son fils cadet, le considérant comme une cause perdue, trop mou pour le trône. Bien qu'il ait toujours beaucoup exigé du jeune Leto, on donna au garçon considérablement plus de latitude qu'à son frère.

La fidélité de son frère ne fut pas perdue pour Vinter. Le récit suivant fut difficile à trouver, même selon les normes de la bureaucratie cygnaréenne. C'est après de considérables fouille que je fus capable de découvrir ce rapport officiel, qui semble avoir été intentionnellement caché.

- KG


Comme vous l'avez ordonné, je vous soumets mon rapport officiel concernant l'escarmouche qui eu lieu sur les terrain d'entraînement royaux le 6 du Cinten 570 AR. L'instructeur Marten et moi-même supervisions les pratiques au duel entre les jeunes Raelthorne et Yancy, le fils aîné du Duc Fansworth et son instructeur personnel Ethan Greymoore. Tant que je peux officiellement réprimander, je tiens à préciser que je considère à la fois le jeune Fansworth et Greymoore à peine mieux que des voyous. Comme vous le savez, sir, Marten et moi-même avons travailler avec diligence avec le jeune Leto au maniement de l'épée et le jeune homme a montrer de grand progrès.

A la question; alors que nous débutions l'entraînement quotidien du jeune prince, Fansworth et Greymoore interrompirent notre séance. Étant trois ans plus vieux que Leto, Yancy fit pression sur le jeune prince pour disputer un combat d'entraînement. Marten et moi-même avons essayé de dissuader le jeune Fansworth, ayant entendu les récits concernant la cruauté du garçon. Leto, plus poli et généreux que jamais, accepta le défi. Il est clair que le garçon s'attendait à une partie honorable. Ce qu'il reçut fut tout le contraire. Je n'ai aucun doute que vous avez remarqué les résultats de ce que Yancy et son instructeur nomme «un entraînement amical».

Marten et moi-même avons stoppé le match aussi vite que que l'étiquette le permet mais pas assez rapidement que pour permettre à Yancy d'ensanglanter et contusionner Leto. Malheureusement pour Yancy, Vinter, âgé de seize ans, fut prompt à profiter du garçon bouffi d'arrogance, après avoir mis en déroute un adversaire plus petit et moins habile, et le défia en duel.

Peut-être aurais-je du m'exprimer à ce moment là, sir mais Morrow me vienne en aide, je ne pus m'empêcher de sourire lorsque le fils du Duc faillit trébucher lorsqu'il accepta le défi de Vinter. Pour être honnête, je savais que Vinter rosserait Yancy, mais je me serai attendu que la leçon soit aussi sévère.

La paire s'était à peine mise en garde que Vinter était sur Yancy, en un clin d’œil. En quelques secondes, Vinter fractura le poignet du garçon , brisa des côtes et écrasa le nez en bouillie en quelques touches. Alors que le garçon pleurnichait dans la saleté, Vinter se penchât sur lui et lui chuchota quelque chose à l'oreille. Je ne pus entendre ce qu'il lui dit, mais je pus voir l'expression de terreur dans les yeux du garçon alors que Vinter lui parlait. Quelle que soit la douleur causée par les coups, elle ne fut rien comparée aux menaces que le prince lui susurra.

Marten et moi-même eurent besoin de quelques secondes de plus pour reprendre nos esprits et appeler le chirurgien. Heureusement Soeur Calea fut capable de refermer les blessures de Yancy par des prières et l'emploi de tissu et compresse propre.

Permettez ma franchise sir, toute personne qui pénètre dans le cercle d'entraînement est consciente des risques. Nous ne  leur donnons pas des oreillers, après tout. Des blessures se produisent. Elles font parties de l'expérience de l'apprentissage
.
Etant donné la prodigieuse amélioration des manières de Yancy depuis l'incident et n'ayant subit aucun préjudice durable, vous m'excuserez si je classe l'incident comme une autre journée réussie dans le cercle d'entraînement.



Lors de son dix-huitième anniversaire, Vinter fut officiellement adoubé, compte tenu des ordres d'un officier, et considéré comme prêt à mettre sa formation à l'épreuve au côté de Cygnaran Army [l'Armée Cygnaréenne]. Le roi était désireux de le voir acquérir de l'expérience en commandement et de passer du temps avec les différentes forces armées du royaume. Avant cela, une partie de la formation de Vinter fut d'assister à des conférences et des exercices à la Caspian Strategic Academy [Académie des Stratèges], bien que ses cours fut à cet égard une variante abrégée bien qu'intensive formation standard des officiers. Être envoyé en activité militaire réel semble avoir été une sorte de test de courage du prince, celui qui déterminerait s'il serait digne de la couronne. La preuve est que, bien qu'adoubé, Vinter fut souvent envoyer servir au côté de l'infanterie régulière enrôlés plutôt que d'accompagner ses pairs aristocratiques.

Selon l'opinion général, Vinter IV s'est bien comporté durant sa période dans l'armée, mais sa période avec la Second Army [Deuxième Armée] fut relativement calme. Alors que Vinter vécut une certaine action avec la Third Army [Troisième Armée] contre les pillards cryxéen, son moment de gloire arriva avec le First Army [Première Armée]. Bien qu'officiellement en paix les uns avec les autres, cette période fut marquée d'une longue série d'intenses et violentes escarmouches frontalières entre le Cygnar, le Llael et le Khador. Ce fut durant un de ces accrochages, ou plutôt une vraie bataille étant donné la taille des forces en présence, que Vinter démontra sa détermination légendaire et ses prouesses au combat, même contre des obstacles manifestement insurmontables.

- KG


Au: Commandeur Gerard Thamesworth

Du: Capitaine Bethany Rawls

Vous trouverez ci-joint mon rapport officiel concernant l'événement du 18 de Casteus en 575 AR, quand ma compagnie engagea une force de la 5th Border Legion [5ème Légion Frontalière] khadoréenne approximativement à vingt-six miles [41.84 km] à l'est de Northguard [Nordgarde] lors d'une patrouille de routine.

Comme vous le savez bien, monsieur, ma compagnie eu l'insigne privilège d'être affecté au Lieutenant Vinter Raelthorne IV. Pendant son instruction il ne reçu aucun traitement de faveur, et se conforma aux fonctions standards d'un officier subalterne.

Je ne suis pas à tourner autour du pot, monsieur, alors quand ils affectés le prince à ma compagnie, j'ai exprimés certaines préoccupations. Cette mission n'allait pas ressembler à nos patrouilles précédentes. Les khadoréens ont testé nos défenses depuis maintenant des mois. Bien que les grosses huiles puissent prendre toutes les mesures possibles pour cacher l'étendue du conflit ici bas à l'homme du peuple, en ce qui me concerne nous sommes aussi proche de la guerre que nous pouvons l'être sans pour autant la qualifier ainsi. La dernière chose dont j'ai besoin c'est de faire du baby-sitting avec l'héritier royal!

J'ai entendu les rumeurs au sujet de notre nouveau prince et de son habilité avec la lame. 15 ans dans l'armée m'ont appris à ne pas faire attention aux ragots et à les prendre avec des pincettes, donc je m'attendais à ce que le prince en sache assez pour ne pas se poignarder et peut-être d'enfoncer le bout pointu dans son adversaire Vous aurez probablement envie de garder cette lettre pour la postérité, monsieur, car je déclare officiellement que je n'aurais pas pu me tromper davantage dans mes croyances.

Je le sus à la seconde où je rencontrai le prince, avant que nous partions vers Northguard [Nordgarde]. Il ne ressemblait pas du tout à un héritier du trône du Cygnar. Le regard dans ses yeux me dit que c'est un homme à poigne. il avait des nerfs d'acier, pas de question. En cette période de l'année, vous savez aussi bien que moi que la frontière est cauchemardesque. Froide, pluvieuse et de la boue jusqu'au yeux. Le lieutenant ne s'exprima pas à ce sujet. En fait, il sembla que la merde ne l'affectait pas du tout. Désireux d'être au courant, et au lieu de se risque à exprimer son mécontentement, il fut tout ouïe.

Nous patrouillions depuis une semaine lorsque nous avons remarqué des signes de warjacks au loin. Vous pouvez toujours distinguer un 'jack kadoréen au panache de ses cheminées, épais et vicié, comme la personnalité de nos voisins du nord. Je ne mentirai pas et vous dirai que j'ai envisagé de les éviter étant donné celui qui nous accompagnais. Mais je n'étais pas sur le point de laisser passer ces sanglants nordistes juste parce que nous avions une tête couronnée avec nous. En outre, le roi nous l'avais confié pour cette exacte raison.

Au moment où nous sommes arrivés sur les khadoréens, il était clair qu'ils nous attendais. Alors que nos éclaireurs avaient estimé la force khadoréenne d'une taille comparable à la notre, ils avaient manqué le fait que la compagnie était commandée par un warcaster. Je laisserai les conditions particulières de l'engagement pour le rapport d'après-mission, mais il suffit de dire, nous avons encaissé un sérieux choc durant les premières minutes de la bataille. Je ne souhaite pas lancer ma compagnie dans un combat perdu, j'étais sur le point de sonner la retraite générale quand j'ai vu le lieutenant Raelthorne déchargé son pistolet sur l'ennemi et charger les lignes khadoréennes. Tout comme la saleté, c'était comme si les déluges de bombes et de munitions des khadoréens n'osaient pas souiller sa royale personne.

Tel un éclair, il coupa droit à travers leurs lignes, laissant une traînées de cadavres dans son sillage. Il poussa jusqu'au warcaster, et durant un instant, il m'a semblé que l'on ait répondu à son désir de mort. Le khadoréen lui tira, avec son pistolet, droit dans le visage, abattant le prince d'un seul coup. Un grand cri d’inquiétude monta de notre ligne, au moment où le warcaster se retourna pour diriger ses machines. L'instant d'après, notre cri devenait un rugissement lorsque que le jeune lieutenant se releva, le sang dégoulinant de son visage et repris son attaque. Sa charge rallia mes hommes et nous nous ruâmes en avant, profitant des ravages que le jeune prince avait causé pour réduire l'écart avec les rouges. J’aperçus le prince et le warcaster adverse croiser le fer. A son crédit, le khadoréen résista plus longuement, que n'importe lequel de ses hommes, contre le Prince Vinter. Le warcaster entailla profondément le pectoral du prince avec sa lame et para deux coups avant que le prince le décapite, la tranchant droit à travers son champ d'énergie.

Après sa victoire, lorsque le lieutenant vint me faire son rapport, je vis l’œil gauche du prince ensanglanté. Il était imperturbable, mais je savais que la balle que le warcaster lui avait logé dans l’œil, l'avait détruit, mais le laissant miraculeusement vivant. Il ne se plaignit jamais et porta un bandeau depuis ce jour-là. Quels que soient les résultats de ce rapport, il est un soldat régulier, j'estime que les actions du prince méritent Royal Order of the Cygnus [l'Ordre Royal du Cygne]. Avec une compagnie d'hommes tels que lui, je renverrais les rouges tout droit dans le trou qu'ils appellent capitale.

]

Il est possible que Vinter se soit taillé un nom durant sa période avec la First Army [Première Armée], si ce n'est que la majorité de ces engagements furent rapidement occultés. Ni le Cygnar, ni le Khador se risquèrent à déclencher une guerre ouverte entre eux en dépit de la réalité de la situation le long de leur frontière. La minimisation ou la non attribution intentionnelle de ces engagements fut commun aux deux côtés.

Le père de Vinter le rappela à Caspia en 576 AR. Ce fut la première correspondance officiel ou non, que Vinter III envoya à son fils depuis la départ du prince pour ses tournées militaires quatre ans plutôt. Même la nouvelle du décès de sa mère lui fut communiqué par son frère Leto.

Je me considère comme un homme de faits davantage que de conjoncture, mais vous avez spécifiquement requis mon expertise au sujet du décès de Vinter III, je relaterai ce que j'en ai déduit. Rendez-vous juste compte qu'il n'y a aucune preuve concluante. Tout ce que j'ai, ce sont quelques suggestions et des signes intrigants mais circonstanciels.

Il y a toujours eu des soupçons que celui-ci ne fut pas de cause naturel, qui fut la réputation naturelle. J'appris de source sûre que Vinter III avait ébauché les termes de sa succession plusieurs mois avant sa mort, mais ils ne furent jamais retrouvé. Etant sa minutie de sa gestion de ses responsabilités royales, la disparition de ce document est troublant. Mais cela n'a aucune valeur car une grande partie des soupçons dirigé contre Vinter IV, concernant la mort de son père, apparurent beaucoup plus tard, après qu'il soit devenu un roi largement méprisé.

Alors que la plupart des ces rumeurs sont juste le fruit de l'amour de la conspiration par l'homme du peuple, je crois qu'il y a un cas tout à fait plausible. Pour une, il y a des suggestions dans plusieurs pièces de la correspondance de Vinter III comme quoi il n'était pas satisfait des progrès de son fils en tant qu'héritier présomptif. Bien que son aîné  soit devenue un officier et un soldat efficace, l'éloge de ses accomplissements militaires inclus des critiques de son jugement et de son tempérament. L'incident où Vinter IV perdit son œil, bien que salué par beaucoup, entraîna une sévère réprimande du roi. Si nous postulons qu Vinter III se destina à choisir un hériter autre que son fils, comme le permet Traité-de-sa-Main de Woldred, la question devient: qui le Stoneheart [Cœur de Pierre] considérait comme remplacent approprié.

Compte tenu de la preuve, le seul homme important aux yeux de Vinter III fut l'archiduc Gibbon Laddermore, un de ses allié et ami le plus proche. Laddermore se maria avec la sœur de Vinter III et la correspondance entre le roi et l'archiduc augmenta considérablement à la mort d'Elspeth. Vinter III, commença également à compter de plus en plus et utiliser le réseaux d'informateurs et d'espions établis par son père, et qui deviendra plus tard l'Inquisition sous son fils, pour presque toutes les affaires de l'état. Si les termes de la succession furent mit par écrit, logiquement il devrait avoir été sauvegardé par quelqu'un au sein de ce même réseau d'espion. En poussant cette pensée plus loin, l'homme qui deviendrait le grand inquisiteur de Vinter IV, Dexer Sirac, stationné, à l'époque, au palais à un poste proche du roi comme adjoint à un membre au placé de l'organisation.

Grâce mon prodigieux réseau, je suis en mesure de découvrir celui qui, un jour, deviendra l'homme le plus puissant et le plus craint de tout le Cygnar fut considéré au mieux comme un subordonné capable dans un service de renseignement, mais certainement pas une personne destinée à hériter de sa direction. Cette correspondance, est certes, tôt dans la carrière de l'homme, mais je trouve son évolution néanmoins intéressante.

- KG


S.F.A. Ulbright,

Normalement, vous trouveriez mon évaluation annuelle de l'Initié Dexer Sirac, ci-joint. Cependant, j'estime qu'un rapport détaillé est injustifié; à la place je vais transmettre mon évaluation globale ici eu égard, à la fois, pour votre temps et le mien.

Alors qu'il a le don, Sirac est, au mieux, un arcaniste au compétence médiocre. Alors qu'il semble désireux de se consacrer à de diligentes études et recherches, il ne démontre aucune aptitude significative pour les arts mystiques. Au-delà de sa position actuelle,j'attends peu de lui. A son crédit, il semble doué d'une forte énergie à améliorer sa position personnelle et démontra un niveau de détermination et de pensée adroite dans ses quelques tâches, cela compense son manque de talents innés.

Bien qu'il soit peu probable de le voir progresser de manière significative dans notre organisation, sa personnalité et sa ruse peuvent certainement en faire un outil utile à employer par ses supérieurs. Je recommande qu'il soit affecté à un poste qui emploie ses compétences d'écritures ou d'analyse, comme aider à compiler où organiser des dossiers et des rapports. Il est très habile au décryptage et encodage, un talent très utile. nous ferions un meilleur usage de ces compétences, plutôt que de perdre notre temps à essayer de cultiver ses talents arcaniques limités.

Cordialement,

A.R.A.A. Patten Fuller


Il paraît probable que Vinter III nomma l'Archiduc Laddermore comme son successeur, et ce fait, par la suite, fut découvert par Dexer Sirac, celui-ci se languissant dans l'organisation. Sirac peut avoir découvert par hasard le document dans le cadre de ses responsabilités d’archivages des documents vitaux de l'organisation. Sirac, y voyant une occasion, pourrait s'être allié avec le Prince Vinter dans une conspiration pour la prise du trône. La pièce finale du puzzle serait la mort prématurée de l'Archiduc Gibbon Laddermore, celle-ci se produisit quelques semaines après la mort de Vinter III. Cette mort fut considérée comme accidentelle, l'archiduc ayant chuté dans un escalier raide des remparts de Castle [Château] Raelthorne. Le trépas, plus important, du roi éclipsa cet incident.

Dans un tel scénario, on peut seulement imaginer la fureur de Vinter III lorsqu'il découvrit, après tout ce qu'il avait vécu, une vie de formation, que le trône lui soit refusé, considéré une fois de plus indigne aux yeux de son père sévère. Si c'est la cas, l'acte de parricide et de régicide effectué par Vinter fut moins un mouvement calculé pour réclamer le trône et plus le fruit d'une rage longuement réprimée à défaut d'impressionner l'homme qui aurait dû le plus l'aimer.

La véracité ou la fausseté de cette conjoncture est impossible, pour le moment, à déterminer. Mais cet enchaînement d'événements semble plus probable que les autres conspirations que j'ai examinées. L'accession de Dexer Sirac au titre de grand inquisitor [grand inquisiteur] ne fut jamais réellement expliquée, et je ne put trouver aucune mention concrète d'anciennes faveurs ou de contacts entre le lui et le roi.

- KG


Je m'enorgueillis d'avoir battit ma formidable réputation en ne gaspillant pas l'argent de mon client en frivole recherche. La période de Vinter IV sur le trône est bien documentée et fut largement scrutée depuis la Lion's Coup [Nuit du Lion], mais à peu près tout les érudits portent l'habit de l'historien. La période durant laquelle Vinter a gouverné est très bien documentée et a été minutieusement examinée depuis la Lion's Coup [Nuit du Lion], mais à peu près tous les érudits ont pris le relais des historiens. Cependant, je fut intrigué par le rôle de Vinter dans les Scharde Invasions [Invasions Scharde]. Pour un tel parangon martial, le règne de Vinter fut marqué par une seule grande campagne militaire. Cela en dépit du fait que Vinter fut certainement conscient de l'armement illégal du Protectorate [Protectorat] et de l'accroissement de l'industrie de guerre. Ainsi, le Cygnar fut face à une intensification des actes hostiles le long de sa frontière avec le Khador. Si Vinter avait agit comme on l'aurait supposé d'un homme né avec l'épée aurait du, il est très probable que Cygnar aurait put intervenir afin de renverser le Protectorat avant qu'il n'ait complété son arsenal militaire. De la même manière, on peut se demander pourquoi il ne prit pas une position ouvertement plus agressive face l'envahissement du Thornwood [Bois d'Epines] par le Khador.

Les historiens ont donnés plusieurs raisons pour lesquelles Vinter choisit d'exercer des représailles contre Cryx plutôt que ces autres adversaires. Les documents suggèrent que Vinter peut avoir eu l'intention, à terme, d'affronter le Protectorat, mais il n'a pas estimé le besoin urgent. Les incursions cryxiénne étaient presque impossible, pour le gouvernement, à dissimuler, à la différence des guerres frontalières secrète se produisant dans le nord. L'opinion publique exigea une réponse aux croissants raids côtiers effectué par Nightmare Empire [l'Empire du Cauchemar]. Deuxièmement, Vinter, vraisemblablement, savait qu'une invasion sur le Cryx, bien que considérablement risqué, a présenté une campagne contre un ennemis universellement méprisé et dont il aurait l'occasion de la commander.

Il convient de rappeler qu'à cette époque, il n'y avait pas de renseignement suggérnt que Cryx possédait une armée cohésive, et de nombreuses Scharde islands [Iles Scharde] extérieurs semblait vulnérable. Ses généraux étaient convaincus qu'ils pouvait entraver, d'une manière significative, la capacité du Cryx à lancer des raids côtiers, sans débarquer sur l'île principale. Cette guerre durerait le temps uniquement le temps que Vinter souhaitait la poursuivre. Plus tard, durant la guerre, le renseignement du Cygnar a, incorrectement, conclu que l'industrie de guerre la plus vitale à Cryx fut concentrée sur Blackrock Island [Rochenoire], ce qui a offert à Vinter un but potentiellement réalisable.

Via mon réseau de contacts, j'ai pus retrouver un des rares survivants des Scharde Invasions [Invasions Scharde] qui servit avec le 98ème Bataillon d’Infanterie de la Troisième Armée, par la suite désignés sous le nom de «Vinter's Bastards» [Batards de Vinter]. Ils furent personnellement affectés à Vinter et combattirent et combattirent à ses côtés durant l'un des engagements les plus décisifs de la guerre: la Battle of Devil's Gorge [Bataille de la Gorge du Diable] lors de l'assaut sur Blackrock [Roichenoire].


J'étais dans une compagnie de grognard rattaché au 98ème Bataillon durant les Scharde Invasions [Invasions Scharde]. Nous avons eu la notoire distinction d'être assigné au Roi Vinter Raelthorne IV. Bien que Vinter fut apparemment partout durant la cauchemardesque campagne, ma compagnie s'est retrouvée juste à la pointe de la lance, directement à côté de roi et commandeur.

Vous n'êtes pas le premier à venir me questionner concernant mes souvenirs de ce jour-là. J'en ai parlé quelques autres, soi-disant, historiens aussi, tous voulais glaner une analyse de ma précieuse expérience pour leur profit. Naturellement, tout comme vous, ils ne se soucient vraiment guère de ma putain d'expérience, du sang et des tripes que mes camarades et moi avons versé partout dans ces maudites îles. Ils ne veulent pas entendre parler des histoires des hommes et des femmes luttant dans la merde, combattant juste pour désespérément survivre une heure de plus. Alors, je leur ai dit à chacun de foutre le camp. La dernière des choses que je désire, c'est d'me souvenir. J'aime passer une nuit correcte. Contrairement à vous, ils n'ont jamais déposé la rançon d'un roi sur mes genoux.

Si jamais vous jetez un coup d’œil au taux de pertes de pour l'engagement, vous vous prendriez la tête. Les chiffres ne collent pas. Vous vous blessiez et les chirurgiens n' faisait que vous rapiéçaient et vous renvoyaient vers le front. R'tournez-les et cautérisez-les, c'était la devise du médecin à cette époque. Je connaissais un type, il m'a dit être mort cinq fois sur Blackrock [Noireroche]. Clamant vers la fin regretter d'ne pas être mort sur la plage de débarquement.

Par comparaison, connaissez-vous le nombre total de warjacks perdu durant la campagne. Vingt de nom de dieu de pour cent. La vie était bon marché. Les warjacks non. Les grosses huiles sous Vinter n'ont pas dit aux gars resté à la maison ce qu'il se passait. Cela les aurait fait réfléchir sur le coût réel de la guerre.

Mais je peux vous dire que ce n'est pas ce que vous recherchez. Malgré tous ses trais douteux, Vinter n'était pas un doux ou un lâche. Durant tout l'engagement, il fut en première ligne, abattant des dizaines de cryxiens et autres audacieux osant venir à nous. Je fut assez content lorsque son frère l'évinça du trône, mais le fait en question est que nous avons gagné cette bataille à cause de lui. Il a porté l'armée.

Vous savez peut-être que le Lich Lord [Seigneur Liche]Termius fut présent en personne à la bataille. Ainsi, sa présence personnelle devrait vous donner toutes les informations dont vous avez besoin pour pour savoir combien le Cryx prit le sujet au sérieux vers la fin de notre petite excursion. Ils jetèrent sur nous tout ce qu'ils possédait, mais à la fin, nous nous tinrent victorieux avec Vinter à notre tête. Ce fut Terminus qui s’enfuyait.

Après la bataille, il eut de nombreux bavardages sur comment Vinter croisa le fer avec Terminus en personne à un certain moment au cours de l'engagement. Personnellement, je n'ai jamais vu une telle chose, et je fut aussi près de notre ancien roi qu'un homme aurait put l'être, mais je n'ai vu tout ce que le roi accompli ce jour là. J'étais trop occupé à essayer de rester vivant. Que cette histoire ce soit produite ou pas ne compte pas vraiment. Le fait est que, après avoir combattu au côte à côte avec Vinter, je ne parierais jamais d'argent contre lui, qu'il combatte un Lich Lord [Seigneur Liche] ou Toruk en personne.


Le «succès» de la guerre et les histoires concernant de Vinter lui permit de se faire bien voir du publique, un crédit qu'il rapidement à profit dès son retour du front. Durant les années suivant les Invasions Scharde, la paranoïa de Vinter se développa, probablement grâce au conseil de son Grand Inquisiteur Dexer Sirac, qui utilisa la paranoïa de Vinter pour accroître son propre pouvoir.

Ce qui suit est une lettre à l'un des plus proches amis du Prince Leto dans la foulée de la guerre, remarquable car représentant le point de vue du prince avant qu'il ne perde foi en son frère.

- KG


Mon cher Runewood,
En premier, merci pour les mots aimable au sujet de ma promotion au titre de Maître de Guerre Général. Je réalise que beaucoup peuvent considérer cela comme du népotisme, compte tenu de mes liens de sang avec mon frère, le roi. De telles croyances sont tel un cancer sapant les force du corps. Alors que j'ai accepté ma nouvelle situation avec la détermination et la conviction que je peux utiliser son pouvoir et influence pour le bien de la nation, les circonstances entourant ma promotion m’attriste profondément.

Malgré les défaillances qui obligèrent mon frère à dépouiller Carston Laddermore de son rang et de l'emprisonner pour des motifs de trahison, je ne peux m'empêcher de remarquer tout le bien que cet homme fit lors de son service envers le royaume. C'est grâce à sa prévoyance que nous pouvons compter sur Militant Order of the Arcane Tempest [l'Ordre Militant de la Tempête Mystique], qu'il incorpora formellement dans l'armée, les protégeant de la l'Inquisition. Cette décision a déjà prouvé sa valeur lors de nos luttes récentes, mais d'avantage que ceci, il aurait eu tort de chasser ces soldats pour rien de plus qu'être né avec un don mystique.

Tandis que je considérai toujours comme mon ami le plus proche et confident, je dois réprimander vos déclarations de votre dernière correspondance. Même si je dois admettre que moi-même je me suis questionné sur l'effort que mon frère investi pour extirper sorcellerie illégale et ses sinistres agents au sein de notre royaume, je maintiens le frère que mon frère croit sincèrement qu'il protège le Cygnar.

Je réalise qu'il est difficile de voir au delà de l'apparence sinistre de mon frère. En effet, notre père et mère l'ont modelé à chaque pas pour être aussi froids et calculateurs qu'un roi puisse jamais être, ayant peu employé la chaleur ou la douceur. Heureusement, je suis né en second et cela me permit de trouver ces traits dans les murs du Sancteum. Pour mon frère, comprenez qu'il n'a aucune connaissance de ces qualités et cherche à accomplir sa fonction de la seule manière pour laquelle il fut formé.

Alors qu'il ne gagne aucun ami et de nombreuses critiques, ce sont les traits qui rendent un roi puissant. Croyez-moi quand je dis que je crois que mon frère prend à coeur les intérêts du royaume dans chaque difficile décision qu'il fait.
Cordialement,

Leto


L'éducation de Vinter a clairement établi dans son esprit la notion que tout le monde était un ennemi. Ses parents ayant utilisé toutes personnes l'ayant côtoyé comme un informateur concernant ses actions et seul son jeune frère Leto s'avéra fut à l'abri de leur machinations. L'étendue de la paranoïa de Viter est allée bien au-delà de ce qui peut être expliqué par son éducation, pour finalement atteindre son paroxysme et considérer que l'entièreté du Cygnar conspirait contre lui.

Il est ironique que chaque pas que Vinter fit pour couper les têtes des conspirations imaginaires servirent seulement à nourrir et amplifier celui qui le verrait renversé. A travers tout cela, son frère est resté son allié le plus fidèle. Ce ne fut que vers la fin que Leto ne put plus trouver aucune manière de faire des excuses concernant les cruels excès du roi.

- KG


La Lion's Coup [Nuit du Lion] est une autre question qui fut largement documentée, et je crois, hors de portée de ce contrat.

Après son emprisonnement et évasion ultérieur, Vinter fut supposé perdu dans les dangereuses Stormlands [Terres des Tempêtes]. Son destin final resterait inconnu jusqu’à son apparition, soudaine et choquante, à la tête d'une armée skorne qui captura la ville de Corvis en 603 AR. Bien qu'il fut finalement chassé, les événements marquant de cette année marquèrent un tournant dans le paysage géopolitique, pas uniquement pour le Cygnar, mais pour l'ensemble de l'Immoren occidental.

Étant donné leur isolement géographique et la nature extrêmement hostile, peu d'informations étaient disponibles sur les skornes ou leur relation avec Vinter, même pour un homme avec mes compétences singulières.

Heureusement, le Professeur Viktor Pendrake de l'Université de Corvis fut capturé en essayant d'en apprendre davantage à propos de ce mystérieux empire oriental. Au lieu d'être tués ou asservi, Pendrake fut amené à Vinter par le criminel en exil, Saxon Orrik. On a dit à Pendrake qu'il emploierait sa savante perspicacité à chroniquer les plus grandes réalisations de Vinter. -l'assujettissement du peuple skorne et la création subséquente de l'Empire Skorne. Le Cygnaran Reconnaissance Service [Service de Reconnaissance Cygnaréen] a jalousement gardé le rapport complet de Pendrake durant sa période dans l'Immoren oriental, mais j'ai pus acquérir une copie. J'ai joins le rapport complet pour votre examen, sachant que vous seriez plus que disposer à couvrir les frais supplémentaire.

Ce qui suit, c'est la lettre d’accompagnement de Pendrake, incluse avec le rapport complet.



Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Vinter Raelthorne - GKF - Nq 60
« Réponse #1 le: 28 août 2015 à 17:22:47 »

Comme vous le savez bien, j'ai passé la plus grande partie des années précédents comme estimé «invité» parmi les skornes et leur nouvel Suprême Archdominar, l'ancien roi du Cygnar, Vinter Raelthorne IV.

La connexion de Vinter avec les skornes fut largement documentée après leur soudaine émergence en 603 AR, quand il mena une force à coté de l'ancien Grand Inquisiteur Dexer Sirac, à cette époque se faisant appeler Vahn Oberen. Le roi déchu captura la ville de Corvis , celle-ci devait devenir une zone de transit pour sa campagne finale, la capture de la capitale.

Pour des raisons, dont je suis sur qu'elle se rapporte à certain supplice planifié sur ma personne par mon ancien mentor et Némésis Saxon Orrik, après ma capture, Vinter décida que je deviendrais son chroniqueur. Je fus traîné devant lui à l'Abyssal Fortress [Forteresse sur l'Abîme] dans les Stormlands [Terres des Tempêtes]. Il espérait que je servirais de vaisseau à travers lequelle sa grandeur pourrait être transmise à son ancien peuple, de sorte qu'ils puissent mieux comprendre sa puissance et , oserais-je dire, la nécessité de son règne. Durant ma période avec lui, un fait demeure indéniablement clair – Vinter n'aura pas de repos tant qu'il n'aura pas récupéré son trône.

J'appris assez vite qu'après son évasion en montgolfière du Chateau Raelthorn en 594, Vinter se retrouva à la dérive par dessus les Stormlands [Terres des Tempêtes], sans pouvoir contrôler son vaisseau. Il s'est, apparemment, écrasé sur le côté oriental de l'Abyss [Abîme], survivant d'une façon ou d'une autre à sa chute. Quand Vinter tomba, par hasard, sur la maison mineure appelée Kardesh, dans les faubourgs occidental de l'empire établi, je doute qu'il se soit vu en tant que futur empereur. Comme il a probablement rencontré une immédiate violence, il a répondu sur le même ton. Les skornes n'avait pas compté sur les prodigieuses prouesses martiales de notre ancien roi. Les skornes ont une singulière faiblesse dans leur douteux système politique – un homme meilleur que le dirigeant d'une maison peut s'emparer des guerriers et des biens de cette maison. Même en ignorant leur langue, Vinter se retrouvé en tant que nouveau dominar de la Maison Kardesh, leur chef.

Bientôt, Vinter appris assez de la langue skorne pour comprendre leur attachement à une philosophie de guerrier appelée hoksune, ainsi que leur pratique du culte des ancêtres. Voyant une culture pour laquelle ses propres talents l'ont rendu particulièrement bien adapté, il a cru que cette race serait l'arme parfaite pour reprendre ce qui lui fut volé. Vinter effectua ce que les skones appelle maintenant la First Unification War [Première Guerre Colonisatrice], par laquelle il conquit les maisons skornes les unes après les autres, amassant une armée toujours plus grande, jusqu’à ce qu'il les unisse tous sous un seul royaume. Ce fut un processus long et minutieux, comme je le détaille dans le rapport ci-joint, bien que ce ne soit qu'une ébauche.

Cependant, sa domination s’avéra ne pas être gravée dans la pierre. La société skorne se développe grâce aux conflits et ainsi, quand il marcha sur Corvis, e n603 AR, les plus grandes maison de la capitale se sont rebellèrent durant son absence. La Second War of Unification [Seconde Guerre de Colonisation] fut faite et finalement remportée par Vinter en grande partie grâce aux efforts de la Maison Balaash, dirigée par l'Archdomina Makeda, celle-ci resta fidèle à Vinter durant son absence. C'est après cette seconde guerre que je fus conduis devant Vinter. Dans l'intervalle, il avait créé une chaîne d'approvisionnement défendable afin de permettre aux armées skornes ultérieur de plus facilement traverser l'Immoren occidental. Cela fut fait en prévision de sa nouvelle et et plus ambitieuse invasion.

Bien que j'ai trouvé l'idée d'alimenter l'ego de notre ancien roi assez déplaisante j'admettrai que l'accès à la fascinante culture skorne était une occasion unique dans une vie. Etant donné que notre préoccupation est d'abord et avant tout celui du renseignement militaire, je me suis abstenu de pontifier sur les questions des mythes et légendes skorne et de la déconstruction de leurs établissements socioculturels. Ces articles, bien qu'absolument fascinant, sont conservés pour une version intégral, je viens juste de la débuter.

Au-delà des connaissances que j'ai pus accumuler sur les skornes, cependant, je pense qu'il est important de noter qu'il est clair que Vinter à conservé plusieurs agents d'avant la Lion's Coup [Nuit du Lion], en particulier, le célèbre hors-la-loi Saxon Orrik. Il s'est chargé d'assurer un passage sur pour les forces skornes à travers les Stormlands [Terres des Tempêtes] ou le Bloodstone Desert [Désert Sanglant].

Je crois que le criminel recherché, Ashet Magnus, travaille également activement à l'objectif de Vinter, lui permettre de reprendre le trône. Bien que je n'ai jamais vu personnellement le warcaster, son nom fut mentionné dans plusieurs conversations feutrées durant mon emprisonnement.

J'ai lu les rapports du CRS [SRC] les plus récents concernant la mystérieuse absence de Vinter parmi les skornes. Ce qui est advenu de Vinter et cette position prééminente parmi eux, cependant, je n'en sais rien, comme mon évasion eu lieu que les luttes internes ne provoquent sa chute. Qu'un homme puisse accéder à un tel poste au sein de leur société est assez étonnant; Je ne suis pas surpris que son mandat d'empereur fut de courte durée.

Où qu'il puisse être actuellement, je ne doute pas que Vinter poursuive son obsession, récupérer sa couronne et punir ceux qui provoquèrent sa chute.



Depuis qu'il a quitté les skorne, Vinter a pratiquement disparu. Il y a eu quelques rapports fiables le concernant que je peux trouver. Une rumeur, qui n'est pas entièrement escomptable, voudrais que Vinter soit avec Feora, la Priestess of the Flame [Prêtresse de la Flamme], quelque part à la périphérie du Protectorate of Menoth [Protectorat de Menoth]. Quoi que la réunion puisse avoir établi ou concerné est un mystère pour moi. Les antécédents de Vinter suggèrent une forte antipathie envers la religion, il est donc difficile d'imaginer un terrain d'entente avec la Priestess of the Flame [Prêtresse de la Flamme].

Une autre possibilité, plus plausible serait que Vinter se cache parmi une ou plusieurs notables familles de nobles cygnaréen restée sympathisantes et loyalistes. Alors que les loyalistes furent alarmées durant les jours suivant la Lion's Coup [Nuit du Lion], les dernières années de la guerre et de lutte sous le Roi Leto ont vu une renaissance de cette faction. Il y a un fort courant sous-jacent d'agitation dans le Cygnar, particulièrement dans le nord parmi cette noblesse dons les terres ont été jusqu'ici occupées différents kriels de trollkins réfugiés et qui sont affectés par la guerre actuel. On a remarqué Ashet Magnus à Fellig, actuellement isolée, mais il n'y a aucune indication que Vinter soit à proximité.

Qu'importe l'emplacement de l'ancien roi du Cygnar, il y a peut de doute sur le danger qu'il pose. Il semble peu probable que le Cygnar puisse longuement survivre à un conflit interne sans être croqué par ses ennemis affamés. Cependant, à moins que le Roi Leto mobilise l'Inquisition pour éliminer les menaces internes, un tel conflit semble inévitable.
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Vinter Raelthorne - GKF - Nq 60
« Réponse #2 le: 28 août 2015 à 17:23:27 »
Texte complet.
Merci à Cyriss-adept pour son aide  ;)
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne Raksis Bhaalsan

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 94
    • Voir le profil
Re : Re : Vinter Raelthorne - GKF - Nq 60
« Réponse #3 le: 29 août 2015 à 15:08:49 »

Depuis qu'il a quitté les skorne, Vinter a pratiquement disparu. Il y a eu quelques rapports fiables le concernant que je peux trouver. Une rumeur, qui n'est pas entièrement escomptable, voudrais que Vinter soit avec Feora, la Priestess of the Flame [Prêtresse de la Flamme], quelque part à la périphérie du Protectorate of Menoth [Protectorat de Menoth]. Quoi que la réunion puisse avoir établi ou concerné est un mystère pour moi. Les antécédents de Vinter suggèrent une forte antipathie envers la religion, il est donc difficile d'imaginer un terrain d'entente avec la Priestess of the Flame [Prêtresse de la Flamme].

Une autre possibilité, plus plausible serait que Vinter se cache parmi une ou plusieurs notables familles de nobles cygnaréen restée sympathisantes et loyalistes. Alors que les loyalistes furent alarmées durant les jours suivant la Lion's Coup [Nuit du Lion], les dernières années de la guerre et de lutte sous le Roi Leto ont vu une renaissance de cette faction. Il y a un fort courant sous-jacent d'agitation dans le Cygnar, particulièrement dans le nord parmi cette noblesse dons les terres ont été jusqu'ici occupées différents kriels de trollkins réfugiés et qui sont affectés par la guerre actuel. On a remarqué Ashet Magnus à Fellig, actuellement isolée, mais il n'y a aucune indication que Vinter soit à proximité.

Qu'importe l'emplacement de l'ancien roi du Cygnar, il y a peut de doute sur le danger qu'il pose. Il semble peu probable que le Cygnar puisse longuement survivre à un conflit interne sans être croqué par ses ennemis affamés. Cependant, à moins que le Roi Leto mobilise l'Inquisition pour éliminer les menaces internes, un tel conflit semble inévitable.


Donc, Vinter serait dans le Protectorat?

Ou alors il se cacherait parmi ses partisans nobles du nord du Cygnar?

Je pense que la deuxième option a l'air la plus plausible, parce que je le verrais mal se réfugier au Protectorat. Par contre, je me demande si une opportunité se présentera à lui... là, il me semble que la Quatrième Armée est plus ou moins acquise à sa cause, mais c'est la plus petite des Armées du Cygnar... quoique ce soit relatif, vu que les autres sont occupées avec le conflit qui oppose le Cygnar à Cryx et au Khador.

Mais il me semble avoir lu qu'une "trêve" avait été établie entre le roi Leto Raelthorne et l'impératrice Ayn XI Vanar, en vue de concentrer les forces du Cygnar et du Khador pour mener une guerre ouverte contre Cryx... enfin, c'était l'intention de Leto, de demander une armistice entre les deux nations pour qu'elle se concentrent sur l'Empire du Cauchemar.

En tout cas c'était un article très intéressant.

Ce qui serait aussi intéressant, ce serait de savoir si les Skornes se préoccupent encore de Vinter... sans doute que non, vu que maintenant ils sont en train de casser de l'Elfe plus au nord, à Ios... mais je suis sûr qu'ils ne seraient pas contre l'idée d'attraper leur ancien Archdominar Suprême, histoire de lui montrer qu'ils n'aiment pas qu'un simple humain se fasse passer pour un de leurs ancêtres et se paye leur tête :) :) :) :)

Bonne continuation pour tes prochains articles Elric  ;) ;) ;) ;)

Hors ligne Jormugandr

  • Débutant
  • **
  • Messages: 21
    • Voir le profil
Re : Vinter Raelthorne - GKF - Nq 60
« Réponse #4 le: 17 septembre 2015 à 12:59:55 »
Citer
Je pense que la deuxième option a l'air la plus plausible, parce que je le verrais mal se réfugier au Protectorat.

Juste l'impression d'un novice en fluff Warmachine: à la lecture des textes ci-dessus, il ressort que Vinter n'a pas attaqué le Protectorat alors qu'il savait que ce dernier commençaient à sérieusement se monter une armée. Pis le côté Inquisition on aime pas la magie aussi....

Hors ligne Raksis Bhaalsan

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 94
    • Voir le profil
Re : Re : Vinter Raelthorne - GKF - Nq 60
« Réponse #5 le: 17 septembre 2015 à 16:53:05 »
Citer
Je pense que la deuxième option a l'air la plus plausible, parce que je le verrais mal se réfugier au Protectorat.

Juste l'impression d'un novice en fluff Warmachine: à la lecture des textes ci-dessus, il ressort que Vinter n'a pas attaqué le Protectorat alors qu'il savait que ce dernier commençaient à sérieusement se monter une armée. Pis le côté Inquisition on aime pas la magie aussi....

Ouais, il n'a pas attaqué le Protectorat... Mais d'un autre côté, vu son idée de monarque absolu, je le vois mal être copain avec les Ménites. Sans compter que la Mékanique, c'est plutôt un peu mal considéré par le clergé du Père de l'Humanité, alors je vois mal Vinter IV faire copain copain avec le Protectorat qui est un gros rassemblement des fanatiques et des nostalgiques de l'époque ou c'étaient les bons Prêtres-rois Ménites qui dirigeaient l'humanité, et ou Morrow et Thamar n'étaient même pas sortis du ventre de leur mère... (punaise... mais quelqu'un sait si les parents des Jumeaux sont considérés comme des saints, ou quelque chose comme ça? Après tout, Morrow et Thamar, ils étaient d'abord de simples mortels, et ensuite ils sont devenus des divinités... alors comment on peut considéré le souvenir de la femme qui a sué sang et larmes pour faire sortir de son utérus deux petits bouts qui sont ensuite devenus des divinités?)