Auteur Sujet: Nq 53 - GKF - Everblight  (Lu 4769 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Nq 53 - GKF - Everblight
« le: 04 décembre 2015 à 18:14:09 »
Les DOSSIERS de Gavyn Kyle

EVERBLIGHT

par William Shick

Je suis heureux que vous ayez accepté mon offre et ayez engagé mes services à la poursuite de plus ample informations sur la menace sourdre du dragon Ethrunbal, ou Everblight, tel qu'il est connu dans les royaumes humains.

Les informations sur le dragon lui-même, découverte lors de mes enquêtes sur ses généraux Vayl Hallyr et Lylyth Voassyr, indiquent une créature constituant une significative et potentielle menace sur les intérêts de tout les peuples et nations d'Immoren.

En effet, contrairement à la nombreuse progéniture de Toruk, qui semblent contente de rester cacher aux yeux inquisiteur de leur ancêtre, Everblight semble à l'image prit pour modèle le Père des Dragons en asservissent et assimilent les nyss, créant sa propre très mobile et efficace armée. En considérant que Toruk utilise les pouvoirs de la mort et de la mékanique pour augmenter la majorité de ses forces, Everblight a découvert une voie plus sinistre, en utilisant sa corruption d'une manière dont aucun des autres dragon ne semble apte.

La vitesse à laquelle Everblight fut capable de corrompre les nyss n'a put se produire spontanément. Après mettre exprimé aussi bien avec Vyktor Pendrake et Lynus Wesselblaum, sous le couvert d'un de mes pseudonymes universitaires, je crois que ce qui s'est produit avec les nyss est, pour Everblight, l'aboutissement subtile de milliers d'années d'étude et de manipulation de sa propre corruption. Son assimilation des nyss indique rien de moins qu'une inlassable intelligence avec la volonté et la patience de manipuler des forces extérieur pour l'adapter à ses propres buts.

Lors de notre correspondance, Pendrake me présenta une théorie basée sur son étude des restes des rejetons draconiques d'Everblight et concernant le sombre et ancien royaume de Morrdh. Bien que les histoires des terribles Seigneurs de Morrdh et des cauchemardesques créatures qui les servaient sont connues, la plupart des historiens rejettent ses idées telles des contes fantasques et d'excessif mythes

Pendrake, désinvolte me suggéra, cependant, que les antiques rapports et les descriptions des bêtes qui accompagnèrent les armées de Moordh pourraient en réalité comporter une part de vérité. Il croit que de telles créatures pourraient être des rejetons draconiques, bien que les preuves de ceci soient quasiment impossible, sur la base des maigres dossiers substituant de cette époque.

Intrigué par l'hypothèse et excité par le défi, j'ai continué avec mon contact le professeur Allabaster Lumbridge, un expert en matière de textes antiques à l'Université Royal du Cygnar [Royal Cygnaran University]. Avec son aide, je pu dénicher plusieurs documents de l'époque de l’ascension au premier plan du pouvoir de Moordh.

Intrigué par l'hypothèse et excité par le défi, j'ai continué avec mon contact le professeur Allabaster Lumbridge, un expert en matière de textes antiques à l'Université Royal du Cygnar [Royal Cygnaran University]. Avec son aide, je pu dénicher plusieurs documents de l'époque de l’ascension au premier plan du pouvoir de Moordh.

L'extrait ci-dessous, traduit d'une ancienne variante du calacien commun au Midlunds, est la première référence des créatures apparaissant au sein des forces morrdhiques. Les extraits dates d'environ 3300 PR – 200 ans après que les puissants pouvoirs de sorcellerie de Morrdh furent documentés.

-GK

Résumé d'Everblight

env. 3300 PR: Les légendes et contes décrivent de monstrueux serviteurs des Rois de Morrdh les aidants grandement lors de la conquête de leurs voisins. Les descriptions de ces créatures correspondent étroitement à celles des rejetons draconiques actuellement remarqués dans la nouvelle légion d'Everblight, aux côtés des nyss.

env. 1800 PR: Toruk est aperçu au-dessus du continent. A ce stade, les antiques histoires notent une absence distincte des horreurs reptiliennes parmi les armées morrdhiques.

env. 390 PR: Il n'y a plus de signe de dragon pendant deux millénaires, jusqu'à ce que Ios soit attaqué par un dragon que les iosiens nomment Ethrunbal, un autre nom pour Everblight. Celui émerge de dessous de la ville d'Issyrah. Le dragon est défait au prix d'un grand coût, et son athanc est scellée loin et enterré «au Sommet du Monde».

605 AR: Les éclats Nyss passent sous le contrôle d'un Everblight renaissant grâce aux machinations de Vayl Hallyr.

606 AR: l'exode des survivants nyss atteint le centre du Khador et l'impératrice Vanar offre l’abri aux réfugiés. Peu après, le 3ème Légion Frontalière est clandestinement engagée dans de nombreuses opérations dirigées par Zevana Agha. Des rumeurs abondent sur la disparition de villages situés dans le nord disparaissant entièrement du jour au lendemain.

Cinten, 607 AR: Les forces nyss et les rejetons draconiques d'Everblight se fraie un chemin vers le Château des Clés [Castle of the Keys], où il élimine le dragon Pyromalfic.

Fin 607, début 608 AR: Plusieurs communautés de surface rhulique sont attaquées par des rejetons draconiques et des nyss corrompus. Le warcaster mercenaire Gorten Grundback est finalement engagé pour aider à protéger les colonies voisines. La tanière d'Everblight demeure introuvable. Des différents royaumes, des rapports d'escarmouches dispersées et d'observations de rejetons draconiques et de nyss lourdement armurés abondent, vraisemblablement promulguant la volonté du dragon.

Par trois fois les agents de Morrdh virent auprès du Roi Randelvin. La première fois, ils envoyèrent un seul émissaire, qui promis que la soumission à Morrdh apporterait de grande opportunité. Mais notre bon roi vit les mensonges que l'envoyé encapuchonné exprima et le renvoya.

La seconde fois, trois vinrent: des femmes habillées de la plus belle soie rouge sang. Sorcières elle étaient et comme des sorcières notre les salua. Quand elles firent démonstration de leur pouvoir, dans une tentative d'intimider le roi, il les fit capturer et brûler, leur souillure soustraite à la vue de Menoth par le saint travail des scrutateurs [scrutators].

La troisième fois, ils vinrent tel une armée ignoble et terrifiante. Nous pensions avoir vu les profondeurs de la dépravation de Morrdh, mais rien n'aurait pu nous préparer à la vérité. Il n'y eu aucun vil pacte, ni misérable accord, les seigneurs de Morrdh s'en protégeraient s'ils servaient leur propre glouton besoin de pouvoir.

Les horreurs abondaient dans cette sombre armée, leurs arts infâmes projetant une aura de noirceur palpable autour d'eux. Il me donnèrent la chair de poule et me retournèrent l'estomac. Face à toute la corruption de notre ennemi, le pouvoir sacré de nos prêtres n'étaient qu'une flamme vacillante. Leur éclat , tiré directement du Créateur de l'Homme [Creator of Man], ne pourrait être défait par les arts infernaux de Morrdh. Je crois de toute mon âme – qui sera bientôt consommée par les seigneurs dépravés de ce vil royaume - que si cette magie noire avait été toute l'étendue de la menace à laquelle nous faisions face nous aurions été victorieux.

Au milieu des guerriers bardé de fer noir et portant le dispositifs de leurs seigneurs par dessus leurs boucliers rôdaient des créatures nées des cauchemars. Ces montres étaient fait de dents , écailles et de muscles monstrueux. Privés d'yeux et pourtant se déplaçant avec vitesse et grâce dont je ne fus pas témoin même sur les plus grands prédateurs. Ils crachaient du feu par leurs gueules, celui-ci fondant le fer comme de la fer. Ils déchirèrent les hommes avec leurs crocs et leurs griffes et consommèrent les morceaux de chairs.

Les hommes de notre roi combattirent avec bravoure mais contre ces créatures, il étaient sans défense. Elles ont assassiné nos prêtres et nous laissèrent sans merci face à la sombre magie de Morrdh.

Bien que ma mort approche, je vous écris ce rapport dans l'espoir qu'il puisse servir d'avertissement pour ceux qui le liront. Que cette menace puisse être remarquée et combattue avant quelle nous consomme tous. Je vous lance une appel pour que les justes s'unissent et abolissent ce mal.
Ne vous trompez pas: les appétits de Morrdh sont insatiables.

N'oubliez jamais que notre grand seigneur, le Roi Randelvin, à fat face à l'obscurité jusqu’à son dernier souffle. Nous devons suivre son exemple, de peur que le mal qui s'est enraciné en Morrdh nous dévorent tous.


Impatient de découvrir des preuves de la présence d'Everblight en Mord, j'ai épluché les notes de mes collègues érudits en quête de sources, dont un certain nombre plutôt obscures, contenant des descriptions des créatures qui avaient commencé à apparaître dans les armées morrdhiques autour de 3300BR. Bien que la véracité de ces rapports varie grandement, je crois qu'il y a suffisamment de preuve pour argumenter non seulement que ces créatures étaient des rejetons draconiques mais aussi qu'elles portaient les caractéristiques pouvant être attribués aux créations plus récentes assistant Everblight.

Après des recherches parmi les bibliothèques les plus fournies d'Immoren, un de mes collègues à découvert ce rapport dans les archives gouvernementales à Berck. L'obscure royaume dont provient le document cessa d'exister avant l'arrivée des orgoths, et par quelque heureux hasard, il a survécu à travers les âges. Je vous fournis une traduction.

-GK


A sa Haute Éminence Alovar Correaga,

Moi, votre plus humble employé, gardien des cieux Abele Adamo,  fut le témoin d'étonnants et impressionnants prodiges durant mes trente années à votre service et celui de votre père. C'est moi qui ait vu le ciel s'enflammer, le présage qui annonça votre naissance et l'ascension éventuelle au trône comme grand roi. C'est moi qui a prédit la victoire de votre père sur Malodichis. J'ai été le témoin de nombreuses choses, Grand Roi, mais si c'est avec déplaisir que je vous apporte des nouvelles de mauvaise fortune, jamais je ne déroberai de vous alerter des présages sinistres.

Ce que je suis sur le point de vous révéler annonce les plus sinistre des présages imaginables. Peut-être prévoit-il même non seulement la fin de notre grand royaume mais de tous dans une pluie de feu.

Ce soir, alors que j'observais les cieux immaculés, j'ai vu celui-ci disparaître, et une grande noirceur venant du sud grandir. Jamais, votre dévoué serviteur, je n'ai du nier la terreur serrant ma poitrine et forcé mes yeux à observer.

J'ai entendu les légendes des grands vers prétendument tapis dans des endroits secrets sur notre terre. Mais, comme beaucoup d'autres, pensai que c'était rien de plus que des histoires pour effrayer les enfants. Pourtant, alors que l'obscurité s'approchait de mon observatoire, la vérité devint évidente. C'était un dragon – un de ces terribles anciens ver de légende – qui obscurcissait les cieux.  Son corps massif, plus grand même que le plus grand galion, s'élevant dans l'air de ses grandes ailes.

Qu'il se soit envolé du sombre royaume de Morrdh annonce un tel présage que ma main en tremble encore alors que je vous écris. Dit simplement mon seigneur, c'est un présage de destruction.


Le document ci-dessus ne permet pas de prouver l’identité du dragon, mais étant donné les autres preuves que j'ai découvert concernant des soupçons de présence draconique dans ce royaume, j'estime que le dragon s'envolant de Morrdh fut Everblight.

En outre, la date de cette observation correspond d'après les notes d'historiens de cette période, comme le déclin de Morrdh, donne encore plus de crédit à mon hypothèse.

Quand à savoir pourquoi Everblight choisit de quitter Morrdh, je n'ai que des spéculations à offrir. L'ère entourant cet événement est remarquable pour l'activité draconique accrue. Il y a des centaines de document concernant l'observation des dragons à travers l'Immoren occidentale et les prophéties apocalyptiques qui en résultèrent. En soi, je me sens assez sur de moi que pour conclure qu'Everblight quitta Morrdh pour faire la guerre avec l'un de ses frères ou sœurs ou parce que lui même fut assailli par l'un d'entre eux.

C'est ici, cependant, que la piste du dragon refroidit. Malgré d'immenses ressources à ma disposition, je n'ai pu trouver aucune mention d'Everblight jusqu’à 2200 ans après le rapport ci-dessus, quand il attaqua la ville iosienne d'Issyrah.

Là encore, de nombreux exilés iosien parmi les Royaumes d'Acier, sont suffisamment aigris avec leur ancienne patrie que pour parler – pour un prix correcte. Heureusement, Jylvyn Eyveryn est, justement, une telle iosienne.

-GK


Ios a survécu en grande partie grâce à sa réputation d'être imperméable. Malgré les histoires que vous avez entendu, croyez moi quand je vous dis que les défenses de Ios sont loin d'être inviolable. Si elle l'était avec l'arrivée du dragon maudit Ethrunbal et de la chute d'Issyrah.

Personnes n'a su comment le dragon a pénétré les frontières ou comment il a pu secrètement élu domicile en-dessous d'une de nos villes les plus saintes. C'est un mystère qui embarrasse encore les plus grands chef de Ios à ce jour. L'un de nos plus grand conflit fut de cette époque. Peut-être que durant la crise, nous avons tout simplement omis de voir les signes.

J'ai seulement entendus les histoires, et si beaucoup ne sont que des exagérations, il ne fait aucun doute que chacune contient une part de vérité. Il ne fait aucun doute qu'Ethrunbal se tailla une tanière en-dessous du Fanum d'Issyrah [Fane d'Issyrah]. Il a employé le chaos du jour et de la confusion et la panique qui parcourra parmi notre peuple à son avantage. Par ses chuchotements corrupteur, il a corrompu nos autrefois saint. Les contes disent qu'il empoisonna leurs esprits tout en laissant leurs corps intacts, donc personnes n'a put remarquer les sombres changements qu'il effectuait. Grâce à ses esclaves pervertis, il a pu expertisé ses propres perversions sur les personnes d'Issyrah durant un certain temps.

Lorsque le mal fut enfin découvert, notre châtiment fut rapide, bien que la propre vengeance du dragon fut terrible. Il fallut toute la puissance d'Ios pour détruire Ethrunbal et ceux qu'il avait corrompu. C'est devenu un lieu maudit et aucun iosien saint d'âme ou d'esprit n'irait là-bas.



Étant donné les similitudes physiologiques entre les iosiens et leurs cousin nyss, il semble que ce que tout ce qu'Everblight appris des ses expériences sur les gens d'Issyrah lui permirent de rapidement et entièrement corrompre les nyss. Bien que Jylvyn resta silencieuse lorsque je la presse pour plus d'informations concernant les événements dans Issyrah, je suppose qu'Everblight devait avoir attendu sous la ville durant un certain temps avant qu'il ne soit découvert. Qu'une créature de sa taille puisse infiltrer les frontières mystiques Ios est étonnant. Pourtant, étant donné la facilité avec laquelle il se déplace dans les Royaumes d'Acier, cela ne semble pas étonnant.

Bien que le corps d'Everblight ai été détruit durant la bataille d'Issyrah, la résilience des dragon est mythique. Selon le peu que l'on sait d'eux, leur essence est éternelle à moins qu'il ne soit consommé par l'un des leurs. Il semblerait que la tentative des iosiens pour empêcher Everblight de reconstruite son corps aie échoué. Étant donné le peu d'informations supplémentaires que je pus tirer de Jylvyn et des rapports concernant la résurgence des rejetons d'Everblight, je crois que les iosiens tentèrent de contenir l'athanc du dragon dans un récipient scellé, caché quelque part dans les montagnes du nord du Khador. Apparemment, c'est basé sur une prophétie exigeant que l'athanc soit sécurisé «Sommet du Monde». Que les iosiens aient perçu le danger qu'un tel emplacement posait pour leurs cousins du nord demeure inconnu.

D'après les rapports des agents recenseurs et de la petite noblesse dans l'extrême nord du Khador, il fut assez simple d'extrapoler la durée approximative de la régénération d'Everblight et l'assujettissement des éclats nyss par celui-ci. Bien que dans un premier temps, fin 605 AR et tôt 606 AR, il eu un flot de nyss du nord inondant le Khador. Le rapport suivant, de Gaelyr Wyllothyr, un survivant de l'éclat Hylovayas, décrit les créatures qui attaquèrent au côté de nyss corrompu et laissant peu de doute quant à l'implication d'Everblight.

-GK


Ils sont arrivés durant la nuit, en silence et sans avertissement. La première indication que nous avons eu de leur arrivée fut les cris du premier à mourir. Les créatures variaient en taille, certaines pas plus grand qu'un chien, tandis que d'autre ressemblaient à des chats de montagnes, élégant et puissant. Aucune n'avaient des yeux, leurs têtes n'était faite que d'une gueule remplie de crocs acérés et leurs corps partageait le même éclat reptilien blafard.

Aussi terrifiante que ces créatures puissent être, elles ne sont rien pas rapport l'horreur que nous devions éprouver après. Pendant que mon éclat essayait de se défendre, nous avons remarqué la montée en ligne de nos proches. Au début, nous nous croyions sauvé. Nous les avons appelé en les saluant fraternellement, louant Nyssor pour notre bonne fortune.

Les membres, nouvellement arrivés, de cette tribu ne nous ont pas répondus; en effet, ils ne faisaient aucun bruit. C'est alors que nous avons remarqué que quelque chose clochait. Les nouveaux arrivants ont rejeté leur grands manteaux en plume de corbeau noir, révélant,en dessous, un corps déformé. Leurs jambes étaient anormalement transfigurées et allongés. Leurs corps recouverts d'excroissances épineuses saillant dessous leur chair. Sans un mot, ils ont bandé leurs arcs et tiré sur nous. Au côté de leurs monstrueuses créatures, ils nous ont massacré sans remord ni pitié. Ce n'est que par le plus grand des hasard que moi et mes précieux parents nous somme échappés de leurs griffes. Nous avons fui vers le sud, en faisant de notre mieux pour prévenir les éclats.

Nous nous somme longtemps enorgueillit de notre individualité. Bien que nous partageons un ancêtre et un culture commune, nous avons préféré rester isolé, un éclat d'un autre. Ceci nous a mené à notre perte. Ces éclats sur lesquels nous sommes tombés, qui n'étaient pas encore converti à Ethrunbal, étaient peu disposé à écouter notre avertissement, ce méfiant de notre évident récit. Je ne sais pas si je peux les blâmer pour leur réticence. Même aujourd'hui, bien que notre peuple ne soit plus d'une ombre sur le monde, je me bats toujours pour accepter ce qui est arrivé.produit.


La rapidité avec laquelle Everblight fut capable de subjuguer la majorité des éclats nyss fut tout simplement incroyable. Je crois qu'Everblight a pu accomplir tant de chose si rapidement, grâce à ce qu'il a appris à Issyrah, en empoisonnant les esprits et infecter les corps de la majorité des nyss, les corrompant à sa volonté.

Après cela, il y a eu une augmentation notable d'activité au sein de la 3ème Légion Frontalière khadoréenne. Bien que la Chancellerie Prikaz [Prikaz Chancellery] ait réalisé un louable travail afin de ne pas dévoiler une grande partie des conditions particulières de ces événements, il reste encore quelques informations éparses concernant la destruction de plusieurs villages khadoréen isolés dans le nord. Ces villages furent attaqués par des nyss et par des bêtes dont les descriptions les définissent comme des rejetons draconiques.

Les attaques perpétrées par Everblight dans le nord du Khador semblent n'être rien de plus qu'un sous-produit de la consolidation de son pouvoir, Everblight ayant créé ses forces ailleurs. Le rapport   suivant, du SRC [CRS], date de mi 607 AR et fournit certains indications sur le parcours que les forces d'Everblight parcoururent sous le commandement du dragon.

-GK


Major Reims,

Mon équipe a été expédiée pour donner suite aux rapports concernant des rejetons draconiques et des nyss traversant le Bois des Veufs [Widower Wood] au nord de Corvis. Bien que les rapports initiaux étaient au mieux douteux, la soudaine cessation de communications avec plusieurs petites communautés autour de la bordure oriental du Bois des Veufs [Widower Wood] apporte du crédit à la présence d'une menace inconnue. Le général Ebonhart croyait que le problème était probablement le résultat l'activité de farrow ou d'hommes-gators plutôt que celle de rejetons draconiques.

Je peux vous dire, sans équivoque cependant, que ce que nous avons trouvé n'a pas été causé par les tribus farrow ou hommes-gators. Bien que je ne peux pas confirmer avec certitudes la présence de rejetons draconiques, nous avons trouvé des pistes indiquant de grands prédateurs au coté de celles des nyss.

Concernant les communautés agricoles disparues, peu de restes à l'exception des ruines calcinées. J'ai soumis les pièces de ces pistes non identifiés pour d'avantage de recherches. Espérons que les esprits de l'Université de Corvis peuvent nous éclairer à leurs sujets.

En ce qui concerne le danger que pose ce groupe pour Corvis, je crois, pour le moment, qu'elle est minime. Basé sur l'information que mon équipe a pu recueillir, je suis certain que ce groupe se dirigeait vers l'est, en direction du Lac Scarleforth [Scarleforth Lake] et des Pierre de Sang [Bloodstone].

-Sergent Éclaireur Colleen Daniels


Le but de cette expédition me fut révélée grâce à mon réseau au sein de Roc-Ternon [Ternon Crag]. Un de mes camarades retrouva un, étonnamment bavard, Loups d'Orboros [Wolves of Orboros] – un culte guerrier qui sert les énigmatiques capes noires [blackclads]. Il semble que les mouvements d'Everblight soient motivés par la découverte d'un de ses frères., un dragon que les capes noires [blackclads] appelle Pyromalfic. Le récit qui suit est un rapport de la bataille qui eut lieu entre les forces d'Everblight, Pyromalfic et les capes noires [blackclads].

-GK


Malgré toutes leurs fanfaronnades et vantardises, les rois et les généraux de ce continent n'ont pas la conscience de la moitié de ce qu'il ce passe dans leurs propres arrière-cours. Ils ne sont pas capable de croire que des armées entières traversent leurs frontières, invisibles et discrète. S'ils savaient la vérité, ils ne dormiraient plus jamais sur leur deux oreilles.

J'étais là, au Château des Clés [Castle of the Keys], répondant à l'appel des capes noires [blackclads], un lien de sang lie ma famille avec eux. J'ai vu la plus grade armée de rejetons draconiques jamais réunie. Une armée du dragon Everblight, je l'ai entendu dire par un des capes noires [blackclads].

Il y a bien longtemps, un autre dragon a élu domicile sous ces grandes ruines. Everblight avait amené à mi chemin à travers l'Immoren pour tuer son frère et revendiquer son essence. Mon groupe et moi même étions là avec le reste des des capes noires [blackclads] pour arrêter Everblight. Notre armée était grande, mais elle n'était rien comparée à la puissance des dragons.

Je n'ai jamais vu Everblight, mais j'ai pu voir celui appelé Pyromalfic. Il était terrible à voir. Les mythes et légendes? Ils ne donnent même pas un aperçu fugace de la véritable puissance de ces créatures. Cependant, malgré toute la puissance du dragon, elle a été surpassé par celle des rejetons draconiques d'Everblight. Bien que nous ayons essayé de l'arrêter, l'armée d'Everblight a réclamé son du sur la carcasse ensanglantée de son frère. Nos efforts n'ont servi à rien d'autre que mourir au milieu du sable.


L'absence d'Everblight lors de cette bataille décisive est fascinant. Bien que étant donné sa destruction physique à Issyrah, je présume, peut-être, qu'Everblight pourrait toujours être en convalescence et ne voulait pas risquer une confrontation directe avec ses frères et sœurs. Si il est dans un état affaibli, cela pourrait aider à justifier cette orientation franche sur l'élaboration d'une armée pour combattre à sa place.

Quand son armée vaincu un autre dragon sans son aide tout en simultanément faisant face aux capes noires [blackclads] à vraiment illustré l'efficacité de ce qu'il a accompli. Grâce à de soigneuses machinations, Everblight fait la guerre contre ses semblables sans se mettre en danger. Ceci est en grande partie accompli par son emploi de généraux tel que Vayl Hallyr et Lylyth Voassyr pour exercer sa progéniture et son armée. Puisqu'il n'a pas besoin d'être à proximité de ses forces, l'allonge d'Everblight s'étend partout où il le souhaite.

Basé sur des témoignages acquis auprès du notable mercenaire Alten Ashley lors de mon enquête sur Lylyth Voassyr, il est clair qu'après leur victoire au Château des Clés [Castle of the Keys], l'armée d'Everblight se retira vers le nord sous la pression des druides.

Suivant la piste, j'ai découvert un important contingent soldats de la Forteresse d'Hammerfall furent engagé pour traiter un infestation de rejetons draconiques dans plusieurs mines à la frontière entre le Rhul et le Khador, dans les Falaises du Tonnerre [Thundercliff Peaks]. Cette entreprise inclut le célèbre warcaster Gorten Grundback avec qui j'ai eu affaire dans le passé. Il se trouva une fois de plus, comme je l’espérais, disposer à discuter de la nature de ce contrat – une fois sa bourse suffisamment engraissée.


J'ai été engagé, avec un grand contingent de la forteresse d'Hammerfall, par plusieurs parties intéressées au sein du conclave pour aider à libérer plusieurs mines qui étaient infestées vers la fin 607 AR. Il s’est avéré que les nyss étaient derrière cela et ses bâtards aux oreilles pointues plutôt bien retranchés. Les nyss n'étaient pas le vrai problème, cependant. Ce sont les bêtes aux dents aiguës qui les accompagnaient. Plusieurs d'entre elles étaient grosse comme un Rockram et tout aussi puissante. Le pire, c'était que ces créatures ne semblaient pas avoir besoin d'yeux pour chasser – ils n'en n'avaient pas du tout. Lorsqu'il a fallu les combattre, ce fut un terrible cauchemar dans les tunnels sombres de ces mines.

Nous les avons dégagé, mètre sanglant par mètre sanglant. Lorsque nous avons finalement tué le dernier, j'ai cru que nous en avions fini avec les nyss. Je me suis trompé

Environ quatre mois plus tard, j'ai de nouveau été engagé. Cette fois, il m'a semblé que encore plus de nyss corrompus et de leurs bêtes ciblaient des villages rhulique proche de la frontière avec l'Ios. J'ai passé quelque temps à protéger ceux qui restaient, j'ai entendu quelques histoires terrifiantes au sujet de villages entiers englouti, avec des cadavres jetés dans des cuves remplies de sang. Je n'ai aucune idée de ce qui s'est réellement passé, mais quelque chose d'horrible s'est produit là-bas.


La question demeure: si Everblight ne voyage pas avec ses forces, où est-il caché? Si j'en crois le rapport de Gorten, Everblight se terre actuellement quelque part dans la chaîne de montagnes dans le sud de Rhul, hors de portée de la protection immédiate des plus puissants clans et proche de la frontière de l'Ios. Les rhufolks ont longtemps permis à la géographie de servir de barrière dans cette région, et les établissements isolées et vulnérables. Je ne peux pas aider mais on peut se demander si un tel emplacement signifie que le dragon complote pour se venger des iosiens qui l'ont vaincu à Issyrah.

Peu importe l'endroit où Everblight se cache, la menace qu'il fait peser sur les nations et peuples de l'Immoren est limpide. Everblight s'est avéré disposé et capable de corrompre, à sa volonté, de simples mortels et même des espèces entières. Ses forces se déplacent sans être entravés par des frontières nationales ou des préoccupations logistiques qui entraveraient des armées régulières. Capable de frapper n'importe où, et avec une force suffisante pour contester la force légendaire des dragons. Ces forces doivent être considérées comme étant à la hauteur de n'importe quelle force militaire conventionnelle. Si le regard d'Everblight se fixe sur l'une des nations des Royaumes d'Acier, je crains que la destruction qu'il pourrait infliger serait épouvantable. Quand à ses préoccupations et ses objectifs à long terme, seul Everblight les connaît. Je pense qu'il répondra à aucune de mes questions directes.

-GK
« Modifié: 16 décembre 2015 à 17:01:50 par elric »
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Nq * - GKF - *********
« Réponse #1 le: 04 décembre 2015 à 18:14:30 »
Petite mise en bouche
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne karamazov

  • Compagnon
  • ****
  • Messages: 124
    • Voir le profil
Re : Nq * - GKF - *********
« Réponse #2 le: 04 décembre 2015 à 19:24:05 »
Allez je vote pour everblight!!

Hors ligne tifus

  • Spécialiste
  • ******
  • Messages: 990
  • Concentré d'hormones féminines agressives.
    • Voir le profil
Re : Nq * - GKF - *********
« Réponse #3 le: 07 décembre 2015 à 00:54:37 »
Pas sur que ça colle niveau généraux mais putain que j'aimerai que ça soit lui :)
Success consists of going from failure to failure without loss of enthusiasm. - Churchill

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Nq 53 - GKF - Everblight
« Réponse #4 le: 07 décembre 2015 à 22:29:58 »
MàJ
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne karamazov

  • Compagnon
  • ****
  • Messages: 124
    • Voir le profil
Re : Nq 53 - GKF - Everblight
« Réponse #5 le: 08 décembre 2015 à 07:39:44 »
Gagné!!!! Merci encore elric!
« Modifié: 08 décembre 2015 à 09:18:41 par karamazov »

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Re : Nq 53 - GKF - Everblight
« Réponse #6 le: 08 décembre 2015 à 09:41:37 »
Gagné!!!! Merci encore elric!
De rien
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Nq 53 - GKF - Everblight
« Réponse #7 le: 08 décembre 2015 à 18:39:39 »
MàJ
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne Raksis Bhaalsan

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 94
    • Voir le profil
Re : Nq 53 - GKF - Everblight
« Réponse #8 le: 08 décembre 2015 à 22:14:24 »
Résumé d'Everblight

env. 3300 PR: Les légendes et contes décrivent de monstrueux serviteurs des Rois de Morrdh les aidants grandement lors de la conquête de leurs voisins. Les descriptions de ces créatures correspondent étroitement à celles des rejetons draconiques actuellement remarqués dans la nouvelle légion d'Everblight, aux côtés des nyss.

env. 1800 PR: Toruk est aperçu au-dessus du continent. A ce stade, les antiques histoires notent une absence distincte des horreurs reptiliennes parmi les armées morrdhiques.

env. 390 PR: Il n'y a plus de signe de dragon pendant deux millénaires, jusqu'à ce que Ios soit attaqué par un dragon que les iosiens nomment Ethrunbal, un autre nom pour Everblight. Celui émerge de dessous de la ville d'Issyrah. Le dragon est défait au prix d'un grand coût, et son athanc est scellée loin et enterré «au Sommet du Monde».

605 AR: Les éclats Nyss passent sous le contrôle d'un Everblight renaissant grâce aux machinations de Vayl Hallyr.

606 AR: l'exode des survivants nyss atteint le centre du Khador et l'impératrice Vanar offre l’abri aux réfugiés. Peu après, le 3ème Légion Frontalière est clandestinement engagée dans de nombreuses opérations dirigées par Zevana Agha. Des rumeurs abondent sur la disparition de villages situés dans le nord disparaissant entièrement du jour au lendemain.

Cinten, 607 AR: Les forces nyss et les rejetons draconiques d'Everblight se fraie un chemin vers le Château des Clés [Castle of the Keys], où il élimine le dragon Pyromalfic.

Fin 607, début 608 AR: Plusieurs communautés de surface rhulique sont attaquées par des rejetons draconiques et des nyss corrompus. Le warcaster mercenaire Gorten Grundback est finalement engagé pour aider à protéger les colonies voisines. La tanière d'Everblight demeure introuvable. Des différents royaumes, des rapports d'escarmouches dispersées et d'observations de rejetons draconiques et de nyss lourdement armurés abondent, vraisemblablement promulguant la volonté du dragon.

Euh...

Je comprends pas un truc là.

La personne qui a fait ce résumé, elle a pas connaissance de l'existence de Thagrosh?

C'est quand même un peu grâce à lui que le dragon est sorti de son sommeil, non?

...

Mais il a intérêt a se renforcer pas mal s'il veut pouvoir affronter son papa, je crois pas que les Cryxiens laisseraient passer l'occasion de s'emparer d'un athanc supplémentaire? ;) ;)

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Re : Nq 53 - GKF - Everblight
« Réponse #9 le: 09 décembre 2015 à 23:11:44 »
MàJ

Euh...
Je comprends pas un truc là.
La personne qui a fait ce résumé, elle a pas connaissance de l'existence de Thagrosh?
C'est quand même un peu grâce à lui que le dragon est sorti de son sommeil, non?
...
Mais il a intérêt a se renforcer pas mal s'il veut pouvoir affronter son papa, je crois pas que les Cryxiens laisseraient passer l'occasion de s'emparer d'un athanc supplémentaire? ;) ;)

Minute papillon, laisse moi terminer la traduction du texte  :)
Et de toute façon, pour la grand cornu, Gavyn Kyle lui a consacré un dossier rien que pour lui dans un autre No Quarter  ;)
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • [BGT] Animateur
  • Brave
  • ********
  • Messages: 1849
    • Voir le profil
Re : Nq 53 - GKF - Everblight
« Réponse #10 le: 15 décembre 2015 à 18:35:47 »
Texte complet.
Merci à Cyriss-adept pour son aide.

Bonne lecture,
avec l'espoir que ce texte réponde à vos question.
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)