Auteur Sujet: Nq Prime 5 - TH - La Porte des Brumes  (Lu 1076 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne elric

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1313
    • Voir le profil
Nq Prime 5 - TH - La Porte des Brumes
« le: 15 février 2019 à 09:30:11 »
LA PORTE DES BRUMES

par Matt Goetz & Douglas Seacat

S’élevant de l’étendue verdoyante de la Sylvebrume [Mistbough Forest] occidentale, la Porte des Brumes est l’une des forteresses les plus importantes d’Ios. La Porte des Brumes est un complexe tentaculaire de structures fortifiées abritant des dizaines de milliers d’iosiens. Elle a longtemps été la première ligne de défense entre le vulnérable intérieur iosien et la guerre des Royaumes d’Acier humains. Les soldats stationnés au complexe savent que sans leur vigilance, leur nation pourrait être submergée par des armées plus importantes.

Chacune des principales forteresses iosiennes est unique, supervisée par l’une des Cinq Grandes Maisons Militaires [Great Military Houses], servant de quartier général, de centre d’entraînement et de garnison, même si chacune est exceptionnel, la Porte des Brumes dépasse toutes les autres en termes de tailles et de disponibilité militaire. Elle est considérée comme la première barrière contre les envahisseurs de l’Ios, un bastion protégeant son entrée la plus vulnérable et la plus directement accessible à l’humanité. Elle est la pierre angulaire du réseau de fortifications défensives entourant l’Ios, bâtie assez grande pour accueillir non seulement la Grande Maison Militaire [Great Military House] Rhyslyrr, son intendant principal, mais aussi des milliers de soldats d’autres maisons. On s’attend depuis longtemps à ce que les menaces contre l’Ios frappent le plus souvent en premier et le plus durement ici, et que tous les défenseurs d’Ios doivent rallier à sa défense.

La surveillance de la forêt brumeuse au-delà de ses murs est assuré par de compétentes sibylles, des elfes doués en clairvoyance, cristallomancie et prophétie, pouvant avertit les commandants militaires des semaines ou des mois à l’avance d’un assaut. Elle a été contestée plus d’une fois, mais elle n’est jamais tombée.

HISTOIRE

Avant l’Ios, il y avait l’Empire de Lyoss, une vaste civilisation avancée d’elfe s’étendant à travers l’Immoren oriental. Lorsque le Cataclysme a ravagé le continent et détruit le Lyoss, il a déplacé les survivants de la péripétie, qui ont été forcés de fuir vers l’ouest. La sécurité était une priorité pour ces réfugiés. Les premières villes de l’Ios n’avait pas encore été achevée avant que les bâtisseurs n’érigent plusieurs grandes forteresses. La Porte des Brumes était l’une de ces premières constructions, après l’Aeryth de la Garde de l’Aube [Aeryth Dawnguard] et la Porte des Tempêtes [Gate of Storms].

La construction a débuté peu après l’achèvement de la Porte des Tempêtes [Gate of Storms] au nord. Lorsque le Lyoss était intact, les elfes avaient pris contact avec le nais de Rhul, ayant déjà établi leur propre civilisation dans les montagnes du nord, les seules autres personnes d’Immoren s’être libéré de la société tribale. La Porte des Tempêtes [Gate of Storms] servait de canal de communication et de commerce entre le Rhul et l’Ios mais pouvait retenir les rhulfolks s’ils comptaient frapper l’Ios alors que son peuple était affaibli par le Cataclysme. De même, ces premiers fondateurs se sont tournés vers les bandes primitives mais foisonnantes de l’humanité au-delà de la forêt, considérées par certains comme une menace plus pressente et plus immédiate. Le Rhul était formidable, mais il avait démontré peu d’inclination à s’étendre au-delà de ses inhospitalières montagnes.

Les maîtres bâtisseurs de la Maison Synapsie, une maison légendaire pour l’habilité de ses maçons et architectes, ont conçu la Porte des Brumes, suivant les traditions des forteresses lyossiennes et les sages conseils des généraux des grandes maisons de l’époque. Les architectes d’Aiesyn ont supervisé l’effort de construction et dirigé les équipes de travail, bien qu’une grande partie de la main-d’œuvre du travail retomba sur une coalition de citoyens issus de dizaines de maisons communes. Les iosiens ont transporté des milliers de tonnes de pierres de tailles récoltées dans les montagnes entourant le Mont Shyleth Breen [Mount Shyleth Breen] jusqu’au site, sur une route, maintenant oublié, connue sous le nom de Voie de Nyssor [Nyssor’s Path]. Des villages entiers surgirent le long de la route pour répondre aux besoins des ouvriers travaillant jour et nuit pour livrer les fournitures sur le chantier.

Il a fallu dix mille ouvriers et un peu plus de cinq ans pour l’achever. Pendant ce temps, des équipes de travailleurs ont élargi le Nœud [Knot], la route principale traversant l’Ios, reliant la Porte des Brumes aux sites proches de ce qui a été Issyrah au nord-est et plus tard à Iryss plus loin à l’intérieur. Durant la construction, les iosiens ont observé l’expansion progressive des nombreuses communautés tribales dans les plaines à l’ouest de la Sylvebrume [Mistbough Forest], occupant ce qui est maintenant le Llael oriental.

Les humains, de ce qui allait devenir un jour le Llael étaient encore, selon les normes iosiennes, une populace de primitifs vagabonds, mais ils étaient déjà nombreux et violents. En temps voulu, les défenses de la Porte des Brumes ont pris de l’ampleur et incluaient des grandes armes de contre-siège, ainsi que des pièges astucieusement camouflés déployés dans toute la forêt à l’ouest de la porte pour faire face aux expéditions des tribus humaines cherchant à exploiter les ressources naturelles de la Sylvebrume [Mistbough] ou devenant curieux aux sujets des terres à l’est. La Maison Rhyslyrr a été chargé de cette tâche, une responsabilité qu’elle a entreprise avec une grave solennité.

À mesure que la civilisation humaine se sophistiquait et ses armes plus redoutables, la Porte des Brumes devenait de plus en plus critique pour la défense de la nation. Le complexe de bâtiments et des fortifications extérieures ont été agrandies, devenant bientôt le plus grand d’Ios, dépassant même l’Aeryth de la Garde de l’Aube [Aeryth Dawnguard]. Lors du premier contact entre les humains et les iosiens, les elfes se tenaient prêts, avec un impressionnant déploiement de force pour décourager les intrusions.

Cet effort a été largement couronné de succès. L’Ios est devenue impénétrable, et peu de personnes ont osé franchir ses frontières. Quelques ambitieux seigneurs de guerre ont tenté de faire des démonstrations de force à la Porte des brumes, mais leurs armes primitives se sont révélées insuffisantes contre les murs extérieurs. À par quelques escarmouches mineures avec des intrus humains déterminés, la Porte des Brumes n’a subi aucun conflit pendant la majeure partie de son existence. Même les conquérants orgoth furent réticents à engager une force d’invasion contre l’Ios.

Quand la technologie humaine a suffisamment évolué pour que ses produits soient jugés utiles au peuple iosiens, la Porte des Brumes est devenue le principal point de commerce entre l’Ios et le royaume de Ryn et, à travers eux, l’Umbrie [Umbrey] et l’Empire Khardique [Khardic Empire] au-delà. En cette période de commerce ouvert avec les nations humaines, de nombreux commerçants s’émerveillaient de l’artisanat d’art exposé et ont été surpris par les impressionnantes fortifications les empêchant de s’aventurer plus profondément en dans l’Ios.

Les marchands des maisons de commerce d’Ios avaient leurs pavillons et salles au sein du vaste complexe et rencontraient leurs homologues humains pour discuter du commerce, leur offrant un aperçu de la façon don les elfes vivaient. Quelques émissaires soigneusement contrôlés ont été autorisés à s’aventurer plus loin, toujours sous surveillance, pour témoigner de la pleine majesté de l’Ios. Un soin particulier a été pris pour que les humains n’aperçoivent jamais les rues abandonnées des villes comme Issyrah, cependant. Les elfes gardaient secret la décroissance de leur population. L’humanité n’a jamais appris le [Malaise] ou le déclin progressif du peuple iosien.

Le grand conflit à Issyrah contre le dragon Ethrunbal aura bientôt des conséquences dévastatrice pour les maîtres de la Porte des Brumes. Lorsque l’alarme a été donnée, lors de l’émergence de ce dragon des entrailles de cette ville, la Maison Rhyslyrr était la plus proche et donc la première Grande Maison Militaire [Great Military House] à répondre en force. Bien qu’héroïque, cette bataille a servi à décimer toute une génération de soldats de la maison. Après qu’Issyrah ait été détruite et réduite en cendre par le dragon, elle est essentiellement devenue un mémorial pour les iosiens disparus. Il faudra des décennies avant que la Maison Rhyslyrr ne retrouve sa force d’antan, la laissant réticente à s’engager dans les conflits plus récents, telle la Guerre Civile Iosienne [Iosan Civil War] appelée Guerre des Maisons [War of the Houses] dont Rhyslyrr était notablement absent.

Les descendants de ces iosiens se sont avérés convenir pour défendre la structure en raison d’une longue histoire d’adresse au tir et de maniement des armes. Les dirigeants de la Maison Rhyslyrr affirment que les Archers Tonnerre [Stormfall Archers] ont appris leur métier en observant les maîtres archers de la maison et qu’un tireur délite Rhyslyrr peut transpercer une pomme suspendue à un arbre en entendant simplement le craquement de la branche sous son poids.

Peut-être que les défenseurs à la porte ont-ils succombé à l’orgueil, pensant qu’aucune force de l’Immoren occidental ne pouvait menacer la Porte des brumes et l’habilité de ses protecteurs. D’une certaine manière, ils avaient raison, car lorsque les frontières de l’Ios ont été violées par des envahisseurs venant de l’autre côté, ils ne sont pas parvenus à s’introduire par ici.

En 608 AR, sous la direction d’esprits ancestraux, la Suprême Archdomina Makeda de l’Empire Skorne a lancé une campagne contre l’Ios. Tandis que son général de confiance, le Tyran Xerxis, attaquait l’Aeryth de la Garde de l’Aube [Aeryth Dawnguard] au nord-est et que sa propre force marchait sur la Porte du Crépuscule [Twilight Gate] près du Mont Shyleth Breen, elle commandait une force massive dirigée par le Dominar Rasheth et le Seigneur Arbitre [Lord Arbiter] Hexeris pour menacer la Porte des Brumes. Pendant des mois, les commandants ont mis à l’épreuve l’habilité des défenseurs dans une guerre de siège prolongée reposant sur de multiple groupe de titans, les bêtes de sièges du levant et l’impitoyable cruauté du seigneur arbitre.

Cette attaque était une feinte mais d’une grande importance, destinée à s’assurer que les défenseurs iosiens ne pourraient pas rassembler une force contre Makeda. Elle s’est avérée incroyablement efficace. Les habiles archers et les fusiliers de la Maison Rhyslyrr et la Coalition de Défense du Territoire [Homeguard Coalition], de grandes maisons militaires et du Châtiment de Scyrah. Rasheth et Hexeris maintinrent cette importante force occupée avec des assauts fréquents sur la Porte des Brumes, réussissant même à causer d’importants dommages structurels à plusieurs des tours défensives périphériques. Plus important encore, leur attaque a suffisamment occupé la force militaire des iosiens pour que la Porte du Crépuscule [Twilight Gate], plus éloignée, puisse être franchie, ouvrant la voie à l’invasion de l’Ios. Malgré tout cela les défenseurs de la Porte des Brumes restent résolument fiers que la brèche n’ait pas été gérée à travers leur territoire.

GÉOGRAPHIE

La Porte des Brumes est bien plus qu’une simple porte et des murs de parapet. C’est une cité militaire à part entière contrôlant l’accès au Nœud [Knot] et est peuplée de plusieurs milliers d’iosiens prêts à se battre et à mourir pour sa défense.

Plusieurs petits avant-postes bordent la menant à la porte à travers la Sylvebrume [Mistbough Forest]. Ces avant-postes sont considérés comme faisant partie de la porte et sont tenus par sa garnison. Les soldats de la Défense du Territoire [Homeguard] aux avant-postes agissent comme un système d’alerte en cas d’attaque, envoyant des cavaliers rapides et des balises signalétiques avant d’évacuer vers l’enceinte principale ou de disparaître dans la forêt.

L’approche occidentale de la Porte des Brumes est la mieux défendue. Les murs sont hérissés de massives batteries à énergies arcanikes et possèdent des dizaines de hautes tours de surveillance. Les massifs générateurs de champs force situés près des murs principaux produisent des champs défensifs de Shyeel, conçus pour priver de force l’artillerie d’un envahisseur en cas d’un assaut de grande ampleur. Tout le long des murs de la porte se trouvent de nombreuses positions de tir pour les fusilliers et archers expérimentés de la Maison Rhyslyrr, ainsi que des orifices de tir sur les surfaces murales, dons les ouvertures sont dissimulées par d’astucieuses maçonnerie. En cas de siège, ces orifices permettent aux tireurs d’élite d’abattre les sapeurs et les équipes d’échelles en toute sécurité.

La caractéristique la plus évidente et la plus importante de l’emplacement sont les portes principales elles-mêmes. S’élevant à des centaines de pieds du sol de la forêt. Chacune est recouverte de métal et traiter par d’anciennes techniques lyossiennes pour augmenter leur durabilité. Depuis que l’Ios a coupé les communications et le négoce avec le monde extérieur au début de la guerre civile, les portes principales sont restées scellées, mais de nombreuses plus petits orifices de sorties, le long du mur d’enceinte, permettent aux soldats de transiter par la forteresse.

Au sein de l’enceinte intérieure se trouve un vaste complexe de structures défensives, de bâtiments de garnison et d’ateliers d’arcanistes. La Porte des Brumes est une ville pleinement fonctionnelle et autosuffisante, avec ses propres artisans et sa propre agriculture pour subvenir aux besoins de ses occupants. Chaque grande maison verse une petite partie de ses propres ressources à la garnison dans le cadre d’une dîme annuelle. Cette dîme survient après le premier coucher du soleil de la nouvelle année, en respect pour Ayisla, le Nis-Arsyr de la Nuit et Vigiles des Portes de Lyoss [Watcher of the Gates of Lyoss]. Les soldats de Rhyslyrr en garnison ici tiennent à cœur cette déesse disparue et de nombreuses structures ont de petits sanctuaires consacrés à sa mémoire.

Deux portes intérieures assorties se dressent sur le côté nord-est de la Porte des Brumes. Une section du Nœud [Knot] traverse le centre de la Porte des Brumes, reliant ces portes intérieures et extérieures. Il y a de hauts murs de chaque côté de la chaussée, avec des dizaines de créneaux de tir et des positions blindées pour des canons lourds. Ces positions intérieures sont pour la plupart abandonnées aujourd’hui, l’essentiel des défenses se concentrant sur les murs sud et ouest du complexe.

AFFAIRES ACTUELLES

Après la victoire iosienne contre les envahisseurs skorne, la Porte des Brumes est redevenue critique pour la défense de la nation. Plutôt qu’une simple barrière à l’ouest, c’est maintenant une étape pour une grande partie de la Sylvebrume [Mistbough Forest]. Des patrouilles de la Garde de la Maisonnée [Houseguard] partent régulièrement de l’enceinte à la recherche de patrouilles de reconnaissance skorne autour des donjons dans les montagnes iosienne sud qu’ils ont conservés après la guerre. De même, Le Châtiment de Scyrah maintient une présence significative ici. La Porte des Brumes est un atout précieux à partir duquel le Châtiment peut rassembler des forces plus importantes avant d’opérer sur les terres humaines, et nombres des soldats étant stationnés là-bas sont des candidats idéaux pour la radicalisation et l’endoctrinement au sein de la secte.

Les dommages dont la Porte des Brumes a souffert lors des attaques skorne ont rapidement été réparés, à grand frais en termes de travail et de ressources. Les soldats ayant péri dans ces combats ont également été renouvelés, y compris parmi ceux ayant prêté serment au Châtiment de Scyrah.
« Modifié: 18 février 2019 à 10:12:42 par elric »
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1313
    • Voir le profil
Re : Nq Prime 5 - TH - La Porte des Brumes
« Réponse #1 le: 18 février 2019 à 10:13:33 »
Texte en entier
Bonne lecture  :)
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne slec

  • Spécialiste
  • ******
  • Messages: 783
    • Voir le profil
Re : Nq Prime 5 - TH - La Porte des Brumes
« Réponse #2 le: 02 mars 2019 à 15:38:58 »
Encore merci Elric !
"On peut violer les lois sans qu'elles crient" Talleyrand

Hors ligne elric

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1313
    • Voir le profil
Re : Re : Nq Prime 5 - TH - La Porte des Brumes
« Réponse #3 le: 07 mars 2019 à 21:04:02 »
Encore merci Elric !

De rien  :)
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)