Auteur Sujet: Nq Prime 1 - FoC - Le Corps des Pionniers  (Lu 108 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne elric

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1218
    • Voir le profil
Nq Prime 1 - FoC - Le Corps des Pionniers
« le: 11 juin 2019 à 18:58:03 »
FORCES DU CYGNAR

LE CORPS DES PIONNIERS

par Matt Goetz & Douglas Seacat

Plus que toute autre force de combat, c’est le Corps des Pionniers qui représente la colonne vertébrale de l’Armée Cygnaréenne. Provenant principalement du peuple du peuple, les pionniers sont forgés par un entraînement basique en soldats de terrain durs à cuire, formés à affronter le pire, et toujours prêts à cracher à la face de la mort .Ils gardent la tête haute même en compagnie des troupes d’élite de leur nation, ayant gagné le respect de tout pour leur courage, leur ténacité et leur héroïsme. Les pionniers affrontent l’ennemi sur les lignes de front protégés par à peine plus que leurs fusils, leurs entraînement et un fin mur de fumée, qu’ils soient en train d’avancer pour s’emparer des positions vitales ou de se terrer entre des fortifications improvisées jusqu’à ce que des renforts arrivent. Leur devise est » premier au combat, dernier à se retirer » pour une raison.

On s’attend à ce que les pionniers endurent, sans se plaindre, des conditions hostiles, y compris le fait d’être enterré durant des jours sous la pluie et la boue, affamées, manquer de nourriture en raison de ligne de ravitaillement compromises, harcelés par d’incessants tir d’artillerie et confrontés à l’imminente menace d’être submergés et saigner à mort loin de chez eux. Tous les pionniers savent qu’ils doivent compter sur les hommes et les femmes à leur côté pour survivre. Pour rester en vie, il faut aussi que les pionniers répondent avec promptitude aux ordres de leur sergent et de leurs officiers supérieurs.

Une recrue pionnier ne tarde pas longtemps à s’aguerrir, car il ne demeure pas oisif même en temps de paix relatif. Les pionniers ne servent pas au sein de garnisons intérieures sécurisées, mais sont plutôt déployés pour protéger les frontières ravagées par la guerre et pour s’emparer du territoire ennemi. En temps de conflit, ce sont les dizaines de milliers de pionniers qui assument le fardeau de la sécurité du Cygnar contre la décadence de ses nombreux ennemis.

L’équipement est une extension vitale de chaque pionnier et ils connaissent tous les aspects de leurs équipements aussi bien que leur s propres mains et pieds. Les pionniers ont évolué au fil du temps, préservant leur fonction première tout en diversifiant leur expertise. Ils constituent désormais une armée bien au point et autonome au sein des forces armées cygnaréennes. Alors que l’infanterie pionnier de base est essentiellement une armée d’individus, capable d’accomplir une grande variété de rôles, elle est doublement redoutable lorsqu’elle combat en groupe. Ensemble, avec leurs compagnons d’arme, il n’y a aucun ennemi qu’ils ne peuvent pas attaquer. Parmi les rangs de pionniers se trouvent des fusiliers spécialisés, de furtifs commandos capables de missions secrètes, d’experts équipages d’artilleurs, d’indiscutables tireurs embusqués, d’expérimentés officiers et des warcaster formés pour optimiser leurs capacités naturelles par de sophistiquées tactiques.

ORIGINES

Les pionniers ont leurs origines dans le règne de Vinter Raelthorne II, lors de sa réforme de l’Armée Cygnaréenne. Le roi autorisa l’enrôlement forcé de prisonniers valides en un corps de soldats de première ligne qui seraient envoyés en premier au combat dans l’espoir d’atténuer les pertes subies par l’armée régulière lors d’engagement à haut risque. Les premiers groupes de soldats hétéroclites étaient un mélange de conscrits et de volontaires issus de prisonniers endurcis et de troupes en disgrâce avec peu d’espoir de recouvrer leur liberté. L’équipement qui leur a été remis était bon marché et mal adapté, choisi principalement pour éviter de grever la trésorerie. On leur a offert la possibilité d’obtenir un pardon complet grâce à un service méritoire, ce qui, dans ce cas, les obligerait à risquer une mort presque certaine au combat. Cet arrangement a offert une seconde chance à de nombreuses personnes qui, autrement, auraient dû faire face à une exécution certaine ou à une vie derrière les barreaux. L’expérience réussit au-delà des attentes, mais il faudra du temps avant que ces compagnies de prisonniers ne deviennent de véritables pionniers.

Les anciens détenus, initialement sélectionnés pour ce programme, ont suivi un entraînement intensif et brutal qui a permis de renforcer la discipline grâce à de constant exercice, à un conditionnement physique exténuant et sévères punitions pour toute transgression. Ce programme d’entraînement visait principalement à inculquer l’obéissance à des individus connus pour leur insubordination, mais il a également permis d’obtenir de robustes et efficaces soldats, prêts à affronter n’importe quoi sur le champ de bataille. Cela contrastait avec le corps de fusiliers régulier de Cygnar, qui avait suivi un entraînement relativement facile axé sur l’inculcation de la discipline militaire ordinaire et sur l’emploi approprié de leurs armes à feu. Bien que ces fusiliers aient été utiles dans l’ensemble, ils étaient loin de l’infanterie qualifiée pour laquelle le Cygnar serait finalement reconnu. L’entraînement, la robustesse et la détermination sans faille des prisonniers feraient toute la différence.

Les premières batailles livrées par ces hommes et ces femmes ont eu lieu de la frontière nord contre le Khador. Leurs sacrifices n’ont pas été marquants jusqu’à ce qu’une inattendue victoire fasse une durable impression. Une compagnie d’infanterie de conscrit avait été envoyée pour tenir un village éloigné près de Fellig – il s’agissait essentiellement d’une mission suicide, cas ces soldats étaient déployés directement sur le chemin d’une avancée khadoréenne. La seule attente était qu’ils ralentissent l’ennemi avant d’être débordés. Deux semaines plus tard, des rangers arrivèrent pour retrouver la ville toujours aux mains des conscrits survivants. Bien qu’à moitié mort de faim et à court de munitions, la compagnie avait repoussé de multiples assauts khadoréens, y compris un pénible raid nocturne. Les troupes avaient utilisés des pioches et des pilles prises à la population locale pour creuser un vaste réseau de tranchées et de bermes autour du village. Ces défenses ont été la clef de leur survie, tout comme une dernière courageuse et désespérée charge qui a forcé les khadoréens à se retirer. Ils ont stoppés l’avance et les pionniers sont nés.

Durant les années qui suivirent, les Corps des Pionniers devint un bras vital de l’Armée Cygnaréenne. Sous le règne de Vinter III, leur programme de recrutement s’est considérablement élargi pour permettre l’engagement de volontaires et de permettre aux officiers commissionnés de servir comme pionniers. Vinter IV, Leto et, plus récemment, le Roi Julius ont chacun agrandi le corps, et ils constituent désormais la majeure partie de l’infanterie du Cygnar.

Les pionniers ont prouvé leur valeur et leur utilité dans tous les conflits majeurs depuis leur création. L’estimation générale de leurs capacités a été considérablement renforcée lors des Invasions Scharde [Scharde Invasions] de 584 à 588 AR, qui ont impliqué des patrouilles côtières et d’éreintantes attaques sur les îles périphériques tenues par l’Empire de Cryx. Ces conflits ont révélé les faiblesses de la puissance de feu pue et concentrée représentée par les fusiliers [long gunners], ces soldats pouvaient être débordés, engagés et éliminés par des forces rapides cryxiennes. La tactique des pionniers s’est avéré décisive pour s’emparer et sécuriser les zones de débarquement et s’enfoncer plus profondément en territoire ennemi, en œuvrant aux côtés d’autres forces de l’Armée et de la Marine Cygnaréenne. Les pionniers ont également joué un rôle vital dans la Guerre Llaelaise [Llaelese War] et ses suites, ainsi que dans les multiples conflits controversés qui ont éclaté au sein du Bois d’Épines [Thornwood] en 607 – 610 AR. Ils ont également servi de manière compétente au début de la Guerre Caspia-Sul [Caspia-Sul War] ; bien que l’on se souvienne davantage de ce conflit pour les actes des Chevaliers-Tempête [Storm Knights], des centaines de braves pionniers ont également perdu la vie au cours des intenses combats d’une rue à l’autre.

Pour rejoindre les pionniers, il a fallu, pendant plusieurs décennies, passer un examen physique ardu qui ne permettait qu’à des soldats exceptionnellement grands, forts et aptes à supporter l’entraînement brutal à venir. Ces dernières années, toutefois, l’accent a été mis sur le conditionnement physique d’un plus grand nombre de soldats à un niveau similaire. Les futurs pionniers sont censés être physiquement robustes, mais n’ont pas besoin d’être à la cime de leurs prouesses physiques pour rejoindre les rangs, tant qu’ils peuvent atteindre des performances suffisantes avec la formation. Un éventail plus vaste de tailles acceptables a permis au corps d’être plus inclusif, permettant ainsi à davantage de femme d’être volontaire et de servir avec succès.

Leur équipement a été amélioré et normalisé au fil des ans, mais il demeure peu onéreux et robuste, évitant la délicate mékanique. Les pionniers modernes ont été répartis en vastes mais distinctifs rôles, chacun ayant son propre objectif. Quel que soit leur rôle au sein de l’organisation, chaque pionnier doit être un soldat polyvalent et accompli, capable de penser de manière indépendante et de s’adapter à de multiples tâches.
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1218
    • Voir le profil
Re : Nq Prime 1 - FoC - Le Corps des Pionniers
« Réponse #1 le: 11 juin 2019 à 18:58:36 »
Premier morceau :)
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)