Auteur Sujet: Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu  (Lu 90621 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne SunHunter

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1645
    • Voir le profil
    • GUILD Gradignan - Warmach' à Bordeaux!
    • E-mail
Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« le: 08 juin 2015 à 12:46:19 »
La version courte (1 page) de ce tuto : en page 7 de ce topic !
Et la video qui va avec.

COMMENT PLACER SES DÉCORS
POUR AVOIR
UNE BONNE TABLE DE JEU ?

Bonjour à tous !

Voilà un petit topic sans prétention qui a pour but de vous donner quelques pistes sur la méthode à suivre pour monter des tables de jeu intéressantes, asymétriques, et équilibrées pour vos parties Warmachine/Hordes (WM/H) !

WM/H est un jeu pour lequel la richesse de la table a un impact majeur sur l'issue d'une partie, mais aussi et surtout sur son déroulement et la richesse des possibilités auxquelles les joueurs auront accès durant celle-ci. Avoir une table digne de ce nom peut transformer une partie sans intérêt en un vrai défi ludique et tactique ; et inversement une table mal montée peut à elle seule vous faire regretter d'avoir sorti vos bonhommes.

Aussi, je ne prétends pas avoir la science infuse concernant le placement de décors ... J'espère simplement qu'en vous proposant ici les méthodes que j'utilise pour placer les décors avant mes parties et sur les tables de mes tournois, certains d'entre-vous amélioreront leur expérience de jeu et trouveront des pistes pour faire les choses à leur façon.

Une dernière chose avant de se lancer. J'ai beau être un joueur de tournoi et un orga régulier, j'emmerde pas mal les conventions établies. Les tables que l'on rencontre en tournoi correspondent rarement à ce que je m'apprête à décrire ici, et le tournoyeur moyen dira peut-être que les "tables classiques" sont bien meilleures que celles que je propose. Ce à quoi je réponds que c'est pas parce qu'on est habitués à jouer sur des tables nazes que ces tables en sont meilleures. Et ce n'est pas parce que les ricains jouent comme-ça que c'est la meilleure façon de jouer, au contraire. Testez par vous même, et jugez par l'expérience.
Je ne lance pas la pierre aux organisateurs qui font un super boulot malgré des décors un peu "légers" ou "peu adaptés", faute d'avoir ce qu'il faut sur leurs étagères, non plus qu'aux joueurs un peu trop casanier que je dérange avec mes histoires quand ils se contentent de la tristesse de la "table de tournoi standard". Pardon aux familles, jouez comme vous voulez ! Mais en retour, avant de me lancer des cailloux, souvenez-vous que ce petit topic n'est fait que de propositions et d'astuces qui visent à améliorer l'expérience de jeu de tous. A vous de vous inspirer, ou bien pas !

Sur ce, bonne lecture !


LES RÈGLES DE BASE

Avez-vous déjà joué sur une table vierge de tout décors ? Sur une table qui vous empêche de jouer correctement ? C'est un moment pénible à passer, et ce n'est pas vraaaiment ce que l'on vient chercher à la table la plupart du temps.
Sans rentrer dans le détail, pour avoir une "bonne" table vous devez tenter de répondre à trois problématiques. Votre table doit être par ordre de priorité :
- Équilibrée, pour donner des avantages/désavantages en jeu sans détruire l'intérêt du match,
- Intéressante, c'est à dire riche en décors, et très variée dans ses types d'effets pour apporter un max d'interactions différentes,
- Asymétrique, pour redonner un intérêt au choix du Second Joueur et sortir un peu de sa zone de confort avec des parties atypiques.

Il faut garder en tête avant de se lancer que vous êtes libres comme l'air pour choisir les règles de vos décors, ou inventer les vôtres. WM/H est un jeu qui nous dit clairement que les Organisateurs et les Joueurs sont à même de changer les règles des décors à leur guise, et qu'il n'est absolument pas obligatoire de suivre les indications du Prime à propos des décors de base. Donc sortez de vos standard poussiéreux et expérimentez des trucs !

De fait, en tant que joueurs n'oubliez YAMAIS de vous mettre d'accord avec votre adversaire sur les règles des éléments de décors en début de partie. Ce qui est une simple Élévation pour toi peut être un Obstacle pour moi, et ça peut facilement clasher en jeu si tout n'est pas clair. Prenez le temps en début de partie de faire le tour de la table à deux pour tout mettre au propre. Et quand je dis "en début de partie", je vous conseille de le faire avant même le choix de vos listes ! Car une table bien montée peut tout à fait ouvrir ou fermer des possibilités pour certaines de vos compos ou celles de votre adversaire !

Maintenant qu'on a tout ça en tête, décortiquons les éléments de base à notre disposition.


LA LISTE DES ÉLÉMENTS DE DÉCORS UTILISÉS

Il s'agit d'une liste non exhaustive (puisqu'on a vu que vous pouviez faire ce que vous voulez !) des décors dont vous pouvez vous servir, accompagnés de quelques commentaires.
Je me base ici sur le Steamroller 2015 et la distinction des décors en deux catégories : Restrictifs ("qui empêchent de placer une figurine à certains endroits") tels que les Obstacles linéaires et Obstructions, et les Non-Restrictifs ("qui n’empêchent aucun positionnement") tels que les Forêts, l'Eau, et tout le tintouin. Les Restrictifs ne peuvent être placés dans les Zones Objectifs, et à 5" de tout Drapeau/Objectif/Autre-Décors-Restrictif, tandis que les Non-Restrictifs peuvent recouvrir les éléments de scénario, et ne peuvent simplement pas être placés à moins de 2" d'un autre élément de décors.
Pourquoi se prendre la tête avec ces histoires de Restrictifs/Non-Restrictifs ? Car le problème le plus récurent sur nos tables de jeu est le syndrome de la "Morne Plaine", alias No-man's Land central, qui s'explique par l'absence de nombreux terrains au centre, la flemme des organisateurs de changer les placements de décors entre deux scénarios, etc, mais qui n'en réduit pas moins l’intérêt des parties. M'enfin, allons-y !

* Obstructions. Maisons, Rochers, et de manière générale tout décors solide qui empêche tout positionnement, qui offre un Couvert/Terrain Intervenant , et qui bloque toute Ligne de Vue (LDV) au travers de celui-ci. C'est un décors courant sur les tables, mais qui est très difficile à utiliser de façon adéquate. Il est Restrictif et sera donc placé loin de l'action, se retrouvant souvent dans un rôle négatif de "Zone interdite qui sépare une zone de déploiement en deux", souvent synonyme de "Je n'ai plus qu'une seule option de déploiement valide". Soyez donc extrêmement vigilants avec vos obstructions ! Placez-en un minimum (0-2) et favorisez les petites tailles (3"x3" est un idéal, jamais plus de 5" de côté), et oubliez-les simplement sur les scénarios à grandes zones qui repoussent vos Obstructions loin du centre de la table.

* Obstacles Linéaires. Murets, Haies, Barricades. Le premier donne Couvert/Terrain Intervenant et les autres la Dissimulation/Terrain Intervenant. En fonction du reste de la table, les deux versions sont utiles pour apporter un peu de protection (+4/+2 DEF) à distance sur la table. Mais contrairement à la Tranchée ou à la Forêt, il apporte aussi l'avantage de protéger contre certains effets particuliers, dont la Poussée/Push qui est arrêtée par les Obsacles Linéaires, ansi que l'impossibilité de charger au travers sans Éclaireur/Pathinder, ou encore l'épaisseur même de l'Obstacle Linéaire (4"x 0,75" en standard, jamais plus long !!) qui empêche le plus souvent d'attaquer en mêlée au travers sans Allonge/Reach. C'est donc un décors polyvalent et primordial en jeu : placez-en un nombre suffisant (1-2) par table, en essayant de toujours donner un angle important au mur (jamais parallèle au déploiement !!) pour permettre de le contourner plus facilement. C'est un décors riche en possibilités, avec autant d'avantages que d'inconvénients, dont il faut abuser. Il est Restrictif cependant, et sera donc le plus souvent loin de l'action, donc principalement une protection à Distance, et à favoriser sur les scénarios sans grandes zones (incursion, close quarter, ...).

* Forêts. Dans l'idée, c'est une zone à double tranchant qui offre à la fois une protection faible à distance (Dissimulation) mais aussi un blocage de LDV efficace, tout en réduisant le mouvement (Terrain Difficile). Il s'agit à nouveau d'un décors riche, avec pertes et profits à la clef. La seule limite : beaucoup d'effets permettent d'ignorer les bonus/malus des forêts, et certaines factions (Legion !) l'ignorent presque totalement. C'est donc un décors à privilégier, mais dont il ne faut pas abuser sous peine de favoriser grandement certains joueurs en fonction des factions/compos en présence. Placez-en quelques unes (1-3), de préférence de petite tailles (3x4", 3x5" puis 3x3") et le tour est joué. De plus grandes forêts peuvent très vite devenir de grands désavantages pour des factions démunies de mécanismes anti-forêts, et de petites forêts suffisent à offrir ses bonus à ceux qui en ont besoin.

* Décors Aquatiques. Marais, Lacs, Rivières. Disons-le clairement, c'est un mauvais décors dès qu'il dépasse une taille de 3-4" de côté. Dans ses deux versions (Eau Peu Profonde et Eau Profonde) il n'apporte que des inconvénients, et est souvent synonyme de frustration pour tout le monde, sauf le petit malin qui a une figurine Amphibie et qui narguera son adversaire en allant barboter dedans. Il s'agit d'un élément de décors extrêmement punitif pour certains joueurs (effets dévastateurs sur les Warjacks, sans contrepartie !). C'est un décors à tout simplement proscrire pour ces raisons. Les seuls avantages des décors aquatiques sont 1/le swag d'un décors styllé tavu, et 2/la mauvaise excuse d'avantager les quelques références ignorant ces malus. Bref, O Décors Aquatique recommandé en terme de jeu. Le reste à la discrétion des joueurs !
Reste que c'est un élément sympa visuellement, et c'est là qu'interviennent la modification autorisée des règles. Je vous suggèrent de jouer les Décors Aquatiques comme suit : petits (!), et/ou Terrain Difficile et Tranchée + "Décors Aquatique" lorsque l'on est situé entièrement dans le décors. Cette version Bonus/Malus hybride est moins punitif, avantage et inconvénient, et voualà un décors utilisable et intéressant sur toutes vos tables.

* Élévations. Les Collines quoi. Décors intéressant qui procure un petit avantage de DEF en échange d'aucun malus. C'est un décors majeur dans les matchs incluant une Gunline, puisqu'il s'agira d'un bonus de DEF que très peu de capacités ignorent, ainsi que d'une position de tir avantageuse (voire très avantageuse) pour les tireurs à gros socles (qui ignorent alors certaines restrictions de lignes de vue). Typiquement le genre de décors qui peut influencer à lui seul le choix d'un côté de table. Prévoyez-en 1-2 par table, de préférence de petite taille (3x4" est suffisant, pas plus de 5" de côté), car cet élément apporte beaucoup autant defensivement qu'offensivement, et peut facilement déséquilibrer une partie s'il est trop grand : il suffit d'avoir un bout de socle sur l'élévation pour en profiter. Typiquement, pour un colosse de tir, la zone avantageuse correspond à un diamètre de <taille de socle + taille colline + taille de socle>=10"+ taille de la colline !! Donc, ici aussi, gardez ce décors aussi petit que possible si vous voulez éviter que la moitié de la table soit soudainement éligible à l’élévation... !  ;)

* Obstacles. Les Autres-Collines, à ne pas confondre avec les Obstacles Linéaires (Murets). Il s'agit d'un décors ne bénéficiant PAS de l'Élévation, mais qui en plus possède une pénalité de mouvement pour monter dessus et offre Terrain Intervenant pour les figurines au sol. Il s'agit le plus souvent d'une pile de caisses, d'une "collines aux pentes abruptes",... , qui provoquent une pénalité de mouvement pour monter dessus. C'est une alternative intéressante et non-restrictives aux obstacles linéaires et ils les remplacent élégamment, en offrant un décors "riche", "malus/bonus" à la place d'un bon vieux muret. La nature du bonus, contrairement aux Élévations, est pour faire simple une protection contre les charges, qui sont impossibles depuis le bas vers le haut de l'obstacle, même pour une figurine Pathfinder/Éclaireur ! Je vous invite à relire de près les règles de cet élément, qui sont sans doute les plus complexes parmi les décors classiques !
En résumé parce que même moi j'en perd mon ménithe, un obstacle c'est :
- Pas de bonus d'élévation, Pas de Terrain Difficile
- Pénalité de mouvement pour monter dessus, mais pas pour en descendre.
- Cette pénalité est telle que vous devez "payez 2ps de mouvement pour monter l'obstacle et avancer de 1ps dessus", soit au final un malus de -1ps au mouvement, mais qui nécessite au moins 2ps de mouvement restant pour être payée.
- Une figurine qui charge depuis le bas de l'obstacle s'arrête à son contact et ne peut pas monter dessus. Si la figurine qui charge a Pathfinder/Éclaireur, elle peut alors charger vers le haut de l'obstacle mais doit payer le malus "2ps pour grimper et avancer de 1ps", réduisant sa distance de charge de 1ps.
- Au niveau du sol, contre des attaques provenant du niveau du sol, les rebords de l'obstacle fonctionnent comme un muret (Couvert et Terrain Intervenant)
- On ne peut pas Placer de figurine sur un obstacle à l'aide de "Place Effect" (Telekinesis, Shifting stones, ...)

J'vous avais bien dit que c'était pas évident !  ::), mais c'est bien cool quand on se souvient de tout ! Si vous devez jeter l'un des décors de la liste, c'est probablement l'Obstacle qui faut mettre de côté : trop complexe.

* Épaves. Oui, comme les Marqueurs d'Épaves/Wreck Markers. C'est un décors réglementaire qui a été remis au gout du jour en permettant d'avoir un Couvert Non-Restrictif en milieu de table maintenant que les Obstacles Linéaires, restrictifs, ne peuvent plus être posés près du Scénario. C'est un décors très utile, qui offre des placements très intéressants avec sa "zone d'ombre" qui donne le Couvert à 1" comme les Obstacles Linéaires, mais qui ne bloque pas les mouvements et qui n'offre pas Terrain Intervenant. A mixer à loisir avec les autres décors Non-Restrictifs pour aménager le centre de la table. Sa grande force est sa petite taille, qui permet de le placer de façon pertinente en fin de création de table pour éviter le syndrome de no-man's land central ! Mais on va en reparler. Placez-en quelques uns (1-3) en fonction du nombre d'autres Couverts accessibles sur la table.

* Tranchées. Décors bien défini, qui apparaît par modules de 5x3" et qui peuvent être mis à la chaîne ou séparément. Il offre Couvert aux figurines situées entièrement dans la zone (ce qui signifie que les possibilités de placements pour en bénéficier sont très réduites, et c'est un plus !), protègent contre la majorité des Dégâts d'Explosion/Blast Damage, et fait en sorte que les figurines situées entièrement dedans ne bloquent plus les lignes de vue (elles sont enterrées !). Il s'agit d'un décors Non-Restrictif qui ne procure que des bonus sur le papier, mais au prix de possibilités de placements très limitées et prévisibles. C'est un décors très intéressant au niveau tactique lorsque placé au centre de la table pour ces raisons précises : Couvert, ou Liberté de Mouvement ? C'est le décors qui complète et/ou remplace les Épaves et ex-Obstacles Linéaires au centre de la table, donc incluez-la dans les (1-3) Couverts à placer au centre de la table.

* Tout le reste.
A nouveau, Warmachine est un jeu qui stipule clairement que les Joueurs et les Organisateurs sont inviter à modifier et à inventer les règles de leurs décors à souhait. Alors innovez, faites-vous plaisir ! Voici quelques idées, notamment tirées de vieux documents PP pour vous inspirer :
- Les Ruines. Non-restrictif, Terrain Difficile + Couvert. Simplissime, mais ça n'existe pas de base. Préférez les petites zones avec éléments amovibles pour ne pas gêner le positionnement des figurines ! C'est la solution en cas de manque de Tranchées et d'Épaves !
- Les Nuées. Non restrictif, Règles de Nuée. Idéal pour une table sur laquelle les forêts sont un peu hors sujet (usine Cryx pleine de vapeurs ?). On retrouve ici la Dissimulation et les Lignes de Vue coupées, ce qui en fait quelque chose d'assez similaire au final.
- Les barbelés. Restrictif, Obstacle Linaire + "Une figurine qui traverse les barbelés lors d'une Avance subit 1 point de dégât". On a donc un élément de décors qui bloque les charges pour les non-Éclaireurs/Pathfinder, qui ne procure aucun bonus de Couvert/Dissimulation, mais qui orientera fortement en jeu en créant une zone de non-droit pour toute infanterie mono PV.  Sur une table avec des tranchées, ça peut être vraiment classe.
- ... !!!


UNE TABLE ÉQUILIBRÉE, INTÉRESSANTE ET ASYMÉTRIQUE

... par ordre de priorité.

Le propre d'une table de jeu est ... d’accueillir le jeu, et de le permettre dans les meilleures conditions possibles. Pour cela, vous devez en plaçant vos décors penser à différents objectifs :
1. La table ne doit retirer aucune option à aucun des deux joueurs,
2. La table doit donc permettre de multiplier les angles d'attaque possible pour les joueurs en offrant plusieurs options viables,
3. Le choix du côté de table ne doit pas faire gagner/perdre une partie à lui seul (présence d'un décors qui fait perdre, ...) mais peut (et sans doute doit) avoir une influence sur son déroulement en orientant les choix des joueurs avant et pendant la partie.

Le Niveau2 de Poser_Les_Décors_Mastery consiste à créer une table intéressante à jouer. Cela signifie plusieurs choses :
4. Une grande variété de décors, pour une grande variété d'options et d’interactions diverses,
5. Un choix du côté de table qui a du sens en offrant un challenge.

Et enfin, le plus difficile, la table Asymétrique :
6. Jouer sur les équivalences de certains décors pour varier les effets donnés à chaque côté de table, sans perdre les avantages des points précédents.

Dans les faits, il est très difficile de créer une table qui n'apporte que du positif sans réduire les possibilités pour l'un des deux joueurs, quelque soient les forces en présence.

L'idéal est donc avant tout ici d'éviter les pièges de bases de la "mauvaise table" qui peuvent transformer une partie intéressante en un match à sens unique. Evitez ces pièges, et votre table, a minima, ne sera pas mauvaise. Voici une liste de quelques pièges à éviter :
- Les Obstructions : tout scénario avec de grandes zones-objectifs (Outflank,...) rend le placement des obstructions très délicat. Vous devez par exemple absolument éviter le placement d'une obstruction centrale à mi-chemin entre une zone de déploiement et le scénario, car c'est un avantage trop grand donné aux Casters de contrôle à grande ZDC (Harby, Haley, ...) qui peuvent se planquer derrière toute la partie. La faute est encore plus grave sur un scénario à Killbox où la planque est DANS la killbox, forçant l'adversaire à subir le contrôle sans pouvoir rester au loin, et résumant trop facilement la partie à un jet de dé Premier/Second Joueur. Sur un scénario central, évitez également le positionner une obstruction entre le scénario et le déploiement, ce qui bloquerai de nombreuses options de déploiement. En bref : si vous ne pouvez pas placer l’Obstruction ailleurs qu'entre le scénario et une zone de déploiement, pensez sérieusement à ranger cet élément de décors et à en prendre un autre.
- Trop ou Trop Peu de Couverts. Alias syndrome de la Morne Plaine / No-man's Land et sa réciproque Promenons-nous-Dans-Les-Bois. Dans l'idéal, offrez à chaque côté de table 1 élément donnant le Couvert et 1 élément donnant Dissimulation ou Élévation, et placez au centre au niveau du scénario à nouveau 1 élément donnant le Couvert. Mettre plus signifie donner un malus aux Gunlines, donner moins leur donne un avantage significatif. En variant un peu et en bref : 3-4 Couverts et 2-3 Dissimulations/Élévations
- Des décors trop grands : privilégiez les petits et très petits décors et multipliez leur nombre, plutôt que de favoriser les grands décors (du coup) moins nombreux. Un petit décors signifie un avantage réduit et localisé (tactique++), tandis qu'un grand décors signifie accentuation exponentielle des avantages/inconvénients dudit décors (tactique--). Typiquement vous avez des forêts de 8" de côté avec 2-3 arbres amovibles ? Vous feriez mieux de poser vos trois arbres seuls en triangle, ou même esseulés sur la table, pour faire une ou plusieurs micro-forêts plutôt que d'en faire une unique grande. Choisissez le moindre mal ! Vous avez une super tour/château d'la mort de 5x8" ? Placez-le en bord de table sur le côté, tel un décors "de thème" pour la table sans vocation à être interactif en jeu, vous éviterez la catastrophe.

Du coup ça nous donne quoi tout ça ... ?

On sélectionne au pif (ou pas, en fonction du scénario et de la taille des zones restrictives notamment) entre 5 et 9 décors dans la liste suivante :

- 1 à 2 obstacles linéaires (murets) de 4" de long
- 0 à 2 obstructions de 3-4" de diamètre (maison, rochers, ...)
- 1 à 3 forêts de 3-5" de diamètre
- 1 à 3 tranchées de 3"x5" de côté, ou a défaut 1-3 Marqueurs d’Épave de 40mm-50mm
- 1 à 2 collines/obstacles de 3-5"
- Des extras en remplacement des décors au dessus

Typiquement :
1 Muret
1 Maison
3 Forêts
1 Obstacle
1 Tranchée
1 Épave

ou encore

2 Murets
2 Forêts
1 Obstacle
1 Marais
1 Tranchées
1 Épave

Plus les décors sont petits, plus vous pouvez en mettre, et mieux c'est ! Je mettrai à l'avenir des photos de disposition de ces décors, en attendant, essayez de votre côté ! :D

Essayez de prendre un peu de tout, et majoritairement du non-restrictif. Ayez au moins 1 ou 2 couverts non restrictif, 1 ou 2 forêts/élévations, qui formeront l'armature de votre table. Complétez à loisir.

OÙ ET COMMENT PLACER LES DÉCORS

Outre les quelques pièges énoncés ci-dessus, il y a quelques règles qui permettent de choisir comment placer les décors.

Souvenez-vous qu'aucun décors ne doit rentrer dans les 10" de déploiement des deux joueurs, et que tout décors situé à plus de 6-7" d'un élément de scénario a de bonnes chances de n'avoir que très peu d'influence sur le jeu (en particulier ceux aux extrémités latérales de la table). Évitez également les "coins morts" de certaines tables (typiquement les 15" de chaque coin de table), et évitez de placer trop de décors sur les côtés proches du bord de table, là ou personne ne mettra les pieds. Et si vous manquez de décors, placez-les exclusivement dans la région centrale de la table, et laissez les côtés dégarnis ! Choisissez le moindre mal, et assurez les décors importants pour le jeu même si cela parait peu naturel !


Un schéma vaut un long discours !

Voici une méthode pour placer vos décors.

Avant le départ, préparez-vous une pile de 5-9 décors (donc 9, si vous suivez !  ;D) de taille appropriée (donc réduite !), et de nature variées, et faites un tas à côté de la table de façon à voir clairement ce que vous faites au centre de la table. Une fois ça fait, tirez le scénario, et en avant la musique !

Première étape donc, placez le Scénario et identifiez les zones Restrictives. Vous savez où va avoir lieu l'action, et vous pouvez d'entrée de jeu prendre vos décors Restrictifs et les placer à 5-6" des différents éléments de Scénario, de part et d'autre de la table de jeu, tout en évitant les pièges. Donnez à vos murets un angle tel que "une grande partie de la table" puisse ignorer son Couvert (donc éviter les choses parallèles aux bords de tables proches), et éviter de placer deux murs face-à-face ou en symétrie par rapport au centre de la table.

Seconde étape, étoffez avec vos protections. Prenez vos Forêts, et semez-les au p'tit bonheur la chance pour densifier le centre de la table. Si vous avez une forêt assez petite (4" de diamètre max !), n'hésitez pas à la placer proche ou même sur un Drapeau, voir dans une Zone si vous pouvez vous assurer que la forêt peut être contournée (c'est-à-dire pas sur la zone centrale de Recon !). Débrouillez-vous pour à nouveau ne pas avoir de symétrie, et ne mettez pas plus de 2 forêts dans une même moitié de table (J1/J2 et Gauche/Droite). On risquerait de vous accuser d'avoir des actions chez Circle/Legion.
Une fois les forêts posées, équilibrez leurs positions avec vos Élévations pour avoir le même nombre de "+2DEF" côté J1 et côté J2.

Troisième étape, prenez le reste de vos décors, et aménagez la bande centrale de 12" séparant les deux joueurs, de façon à offrir des décors là où l'action se passera : au niveau du scénario. Utilisez vos Épaves et Tranchées pour orienter le placement des troupes, et contrebalancer un côté qui pourrait vous sembler favoriser. Placer une tranchée dans une zone centrale peut impacter un choix de côté de table. Une Épave à 2-3 pouces d'un Drapeau, et son contrôle prend une autre saveur. N'hésitez pas à bouger vos décors non restrictifs pour les rapprocher du centre. S'il y a une zone de plus de 10" de vide quelque part au niveau du scénario ou si plusieurs décors sont à moins de 2"-3" les uns des autres, il y a de quoi penser que votre table peut être améliorée.
Cette étape est celle qui est le plus souvent oubliée par les organisateurs de tournois, alors que c'est probablement celle qui aura le plus d'impact sur la partie en garnissant les lieux où le jeu prendra place !

Quatrième étape, vérifiez la présence d'une Killbox, et ajuster vos décors en fonction. En cas de Killbox, vous avez deux choix : offrir un Couvert en bord de killbox, à un poil plus de 14" du bord de table (auquel cas il faut s'assurer que l'autre côté puisse aussi bénéficier d'un couvert intra-killbox, même s'il n'est pas en bordure), ou bien à l'inverse n'offrir aucune protection en bordure de killbox, auquel cas vous forcerez vos joueurs à choisir entre s'exposer, ou lâcher 2 points de contrôle. Favorisez la première solution sur les scénarios faciles à marquer, et favorisez la seconde sur les scénarios "morts", où la possibilité de se killboxer volontairement relancera l'intérêt du scénario (Destruction?).

Cinquième étape, la première de test : vérifiez les 5" des décors Restrictifs (Zones, Drapeaux, et autres décors Restrictifs), les 2" entre chaque décors (tous les décors, sans tenir compte du scénario). Une réglette 2"/5" est très pratique pour tout vérifier en une poignée de secondes. Ajuster au besoin. Assaisonner, poivrer, saler. Bien, on passe à la phase de test et de réajustement.

Il faut alors se poser plusieurs questions pour "mettre sa table à l'épreuve". C'est la seule partie que je considère optionnelle car très subjective et franchement pas toujours évidente. Essayez-vous à l'excercie, vous verrez bien ! Typiquement installez-vous d'un côté de la table et demandez-vous si :
- J'affronte Harbinger full-contrôle (ou équivalent que vous connaissez), est-ce que j'ai perdu d'avance en jouant ici ? Typiquement à cause d'une Obstruction mal placée qui va permettre à Harby d'être proche de tout, et pour autant d'être invulnérable.
- J'affronte une Denny1 Gunline(ou équivalent que vous connaissez), est-ce que j'ai perdu d'avance en jouant ici ? Typiquement à cause de trop grand no-man's lands en centre de table.
- Je joue le Fist of Halaak en méga-brique (ou équivalent que vous connaissez), est-ce que mon déploiement est impossible en jouant ici ? Typiquement avec une saturation de décors restrictifs et notamment d'obstructions entre la zone de déploiement et le scénario.
- Rien dans mon armée n'est Éclaireur/Pathfinder à part 1 unité et 1 Lourde, est-ce que j'ai perdu d'avance en jouant ici ? Typiquement lorsqu'on place sans faire attention 2 forêts, un marais et 1 obstacle linéaire dans les pieds d'un même joueurs, avec en face une colline et deux tranchées.
- Je joue double-colosse, est-ce que je peux accéder au Scénario sans mettre les colosses en file-indienne  (au moins 2 passages direct déploiement-scénario de 5") ? Typiquement une trop grande saturation de décors restrictifs.
- Je retire toutes les forêts de la table, parait-elle encore jouable et agréable ? Pensez juste un instant à Lylyth2 et aux Nyss Hunters.

Si tout est bon de ce côté de la table, changez de côté et refaites votre test, car il est très difficile d'estimer une table en ne restant que d'un seul côté, ça demande énormément de pratique. Et si quelque chose cloche, changer la position du/des décors problématiques et reprenez vos tests.

Dernier point, après la partie demandez à vos joueurs (ou à vos adversaires le cas échéant) ce qu'ils ont pensé du placement des décors. C'est ainsi que l'on apprend à mieux juger ses tables. C'est important !


LAFINH

Voilà pour ce petit tuto ! Il s'étoffera à l'avenir avec des photos de tables ou des graphs Vassal, avec de bons exemples et de mauvais exemples. J'espère que ça vous éclairera sur la manière de monter vos tables, et si vous avez des questions ou des remarques, je suis preneur ! Notamment si vous avez d'autres techniques à partager, d'autres décors "customs" sous le coude, ou des expériences marquantes liées à vos tables de jeu.

A bientôt !

SunHunter -
« Modifié: 03 février 2016 à 12:20:19 par SunHunter »

Hors ligne connetable_pa

  • [WTC] 2014
  • Héros
  • *
  • Messages: 3441
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #1 le: 08 juin 2015 à 13:16:46 »
Super boulot :)
c'est normal que mon ordi rame autant quand PA joue ?

C'est PA qui est trop rapide pour le rafraichissement de l'écran :D

Hors ligne krodrack

  • Apprenti
  • ***
  • Messages: 64
    • Voir le profil
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #2 le: 08 juin 2015 à 13:29:31 »
Bon gros pavé pour un bon gros boulot.
Merci à toi

(même si je soupçonne azox. de t'avoir soudoyé pour le faire...)

Hors ligne Asclepios

  • Organisateurs de tournois
  • Membre
  • *
  • Messages: 294
    • Voir le profil
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #3 le: 08 juin 2015 à 13:33:20 »
Très bien foutu Vlad. :)


“La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.”

                                                               Charles De Gaulle

Hors ligne Titi

  • [BGT] Modérateur Global
  • Immortel
  • ********
  • Messages: 13012
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #4 le: 08 juin 2015 à 13:37:10 »
Très bonne initiative !  :)

Par contre, de mémoire, les éléments non-restrictifs peuvent être éloignés de seulement 2". Il me semble avoir fait la même confusion au début du Steamroller 2015 (c'était 3" pour tout le monde en 2014).
"Bon bin, plus qu'à attendre de voir à quoi va ressembler le futur Cygnar..."

Hors ligne SunHunter

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1645
    • Voir le profil
    • GUILD Gradignan - Warmach' à Bordeaux!
    • E-mail
Re : Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #5 le: 08 juin 2015 à 14:59:30 »
Merci pour ces commentaires.  :)

(même si je soupçonne azox. de t'avoir soudoyé pour le faire...)
Haha !  ;D Que nenni, on est juste dans la même barque ! Et je peux te garantir que quand tu nous mets ensemble sur une orga, les inter-rondes deviennent sacrément animées autour des tables !!  ::) Refaire 60 tables en moins d'dix minutes, on est au taquet !

Par contre, de mémoire, les éléments non-restrictifs peuvent être éloignés de seulement 2". Il me semble avoir fait la même confusion au début du Steamroller 2015 (c'était 3" pour tout le monde en 2014).
Tout à fait, c'est bien vu.  :)
Ceci dit, 2" c'est vraiment (vraiment) peu dès que les décors impliquent des restrictions. Je rajoute un mot là dessus !

SunHunter -
« Modifié: 08 juin 2015 à 15:01:35 par SunHunter »

Hors ligne azoxystrobin

  • Membre
  • *****
  • Messages: 496
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #6 le: 08 juin 2015 à 15:55:04 »
Oh non, mon document que j'ai fait est parti chez les gars de PP.
Your tears are delicious

Hors ligne Allan255

  • Maître
  • *********
  • Messages: 4793
    • Voir le profil
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #7 le: 08 juin 2015 à 16:58:13 »
Très bon article. Je suis incapable de le mettre en pratique :) mais très bien quand même.

Hors ligne azoxystrobin

  • Membre
  • *****
  • Messages: 496
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #8 le: 08 juin 2015 à 17:20:06 »
Je rajouterais un petit truc;
Pour le placement des décors, il y a plusieurs distances clés, ou les décors pourront être utiles.
Le truc avec les décors, et ce que souligne Sunhunter, c'est que les décors trop loin de la bataille ne serviront pas, autant ne pas les mettre.
Donc on va essayer de placer les décors là ou ils auront un effet, voire un intérêt.

La ligne de 10" : rien ne peut aller plus près du bord de table, puisque ce serait dans une zone de déploiement. Ces décors ne seront utile qu'au premier tour et pour ceux qui voudront et qui pourront se permettre de rester en fond de table;

La ligne de 13": zone de déploiement + déploiement avancé du 1e joueur;

Le ligne des 14": attention à celle ci, parce que on peut permettre à un caster de rester loin de l'action tout en évitant de se faire kill box avec un bon décor par ici.
Ce n'est pas interdit, mais il y en a qui trouvent cela un peu cheap/facile;

la ligne de 16" : zone de déploiement + déploiement avancé du 2e joueur;

Entre 18" et 24" sont là ou devraient être les décors les plus importants, car ce sont ceux là qui auront le plus grand impact sur la partie.

La ligne à 24" la ligne médiane de la table: important pour les deux joueurs car des décors utiles sont autant à capturer que les zones/flags, surtout les décors proches des flags/objectifs ou dans les zones.

Comme il a été dit, les décors peuvent être à 2" les uns des autres.
Seuls les décors restreints doivent être à 5" les uns des autres et des flags/obstacles.
Ceci implique que l'on peut avoir un muret à 2" d'un foret, ou avoir une maison en contact avec le bord extérieur d'une zone.

Le décors ruins (je préfère ma version of course) mais c'est également décrit dans le livre de règles, p89. C'est le résultat lorsque l'on détruit une structure.

Your tears are delicious

Hors ligne trencher23

  • Débutant
  • **
  • Messages: 48
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #9 le: 09 juin 2015 à 07:35:53 »
Super intéressant, merci.

Je vais mettre tes conseils en pratique...dès que possible !  ;)

Juste une remarque à propos des tranchées.
J'ai un peu de mal (point de vue logique) quand je vois une ou deux tranchées toutes seules au milieu de la table.
Pour moi une tranchée fait partie d'un système continu qui s'étend sur une longue distance. (Peut-être ai-je trop lu de bouquin sur la Grande Guerre)
Bref, je comprends leur logique d'avantages et de placement, mais je les trouve incohérentes sur une table qui n'est pas à thème.
Mais bon, c'est juste une opinion personnelle....et pour info j'ai fait mon service militaire et j'ai creusé mon trou de fusiller !  ;D

Hors ligne John McForester

  • [WTC] 2015
  • Immortel
  • *
  • Messages: 6379
    • Voir le profil
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #10 le: 09 juin 2015 à 10:43:06 »
Yo. Tout d'abord merci pour le boulot effectué.

Par contre, comme tu le sais, je suis un gros con exigeant... et du coup je suis un peu déçu par 2-3 points.

Pour commencer les obstacles.
Ok pas mal de gens les jouent comme ce que tu décris, mais théoriquement un obstacle c'est pas ça. Ça fonctionne comme un linear (cover, etc.) mais on peut monter dessus, ce qui "coûte" un pouce de mouvement. Comme le linear, la description dit qu'il fait moins d'1" de hauteur, donc pas d'élévation, à moins de considérer hypothétiquement qu'il fait 0,99" de haut mais est sur une légère pente de 0'1" de haut par exemple. Ou, comme tu le disais, d'en faire un décor" perso", mais le fait que tu présentes cette "règle maison" comme une règle de base dans ta présentation me dérange. C'est pour moi par exemple un tas de caisses posées au milieu du champ de bataille...
Ils n'ont pas "une pente plus raide qu'une (autre  ::) ) colline mais sont vraiment verticaux, 90°…
J'en profite pour une transition sur le "toeing", pas du tout prévu dans les règles d'élévation (il faut normalement avoir un bout de socle à 1" de hauteur et pas sur le bas de la pente pour bénéficier des règles d'élévation) mais adopté pour le confort de jeu (les pentes réelles sont trop chiantes à jouer...). Bref du coup je considère justement que pour justifier le toeing, celui-ci correspond à une pente virtuelle à 89° qui se franchit sans coût et permet d'atteindre directement 1" de hauteur. Je pense faire une vraie colline (jouable) un de ces 4 pour l'exemple et l'exercice pratique de correspondance jeu-élément de décor physique.

Ensuite, l'asymétrie...
Tu dis qu'il faut que ce soit asymétrique mais tu t'imposes tellement de règles pour la partie "équilibre" qu'il est difficile de les suivre sans tomber dans la symétrie. Pour moi il n'est pas nécessaire d'avoir un nombre équivalent de décors de chaque type de chaque côté. Ni gênant de dire que les forêts seront toutes sur la droite, avec un "village" (2 linears et une maison ?) sur la gauche. L'équilibre peut passer par un équilibre sous forme de positif / négatif. Le joueur qui prend le côté avec une élévation sur son flag part avec un net avantage pour le dominer tranquille, mais si une vaste obstruction ou zone de terrain difficile (tu ne la mentionnes même pas ?) qui lui complique l'approche du flag/zone adverse ou le deploiement, ça se compense bien.
Bien réfléchir (dans le cas où le décor est placé après le scénario, ce qui est recommandé) également à qui avantage chaque décor dans la "bande centrale" ou dans la zone de scénario / proche des flags / objos, puisqu'on peut les rendre difficiles d'accès (mon adversaire n'a pas pathfinder et il y a une grande forêt entre lui et mon flag, ça aide !) ou faciles à défendre (zut cette même forêt permet à mon adversaire de contester mon flag sans que je puisse avoir de LoS sur son solo qui a en plus prowl et une haute DEF)
Attention à ne pas faire la table en sachant qui joue quoi. Les interactions entre les gens et la table doivent rester l'élément "imprévisible"...

Pour finir, l'eau.
J'ai l'impression que tu n'aimes pas les décors sans avantages comme l'eau, le terrain difficile, ou les obstructions mal placées.
Je pense que tu as tort. L'intérêt de l'eau peu profonde sera d'emmerder jacks non amphibious/steady et troupes non pathfinder, valorisant du coup les mecs qui payent pour ces compétences (je pense surtout à pathfinder, pour lequel on paye souvent un solo comme saxon).
L'intérêt tactique est alors différent mais pas inexistant. Il s'agit de tirer : un avantage de savoir qui a pathfinder et qui ne l'a pas. Ça peut par exemple permettre au joueur 1 d'anticiper le déploiement adverse, et de se placer de manière à le contrer (ou forcer l'adversaire à subir le décor s'il veut vraiment mettre ses bile thralls en face de mes satyxis mais derrière une mare)
Je parle évidemment d'eau peu profonde, même si je pense que l'eau profonde peut trouver son intérêt par son côté infranchissable (ou presque, flight / amphibious) mais non bloquant pour les LoS. Idéal pour déployer des tireurs par exemple ! À réserver évidemment à des zones excentrées et peu importantes et à des rares cas. Une table sur 10 me parait un bon compte.

Dernière remarque : attention aux "grosses obstructions pour l'ambiance" sur les côtés. Ça tue totalement ambush. Idem, du coup, 1 table sur 10 ?
Ah oui mais s'il faut lire les règles maintenant, où va le monde ?



Steam Powered Dukes

Hors ligne baldur59

  • Immortel
  • **********
  • Messages: 5672
    • Voir le profil
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #11 le: 09 juin 2015 à 11:42:00 »
Je rejoins Mc fo sur le coup de l'eau , cette année je joue troll et avoir un peu d'eau pour mon earthborn je prends toujours donc moi j'aime la flotte et j en veux.
de scheerder david 
Membre du club l alliance ( lallaing 59167 )
ecole Leclerc
( hordes/warmachine;battle;40k;confront;anima tactics;alkemy , bolt action )
http://alliance.forumsfree.org/

Hors ligne Joss

  • [BGT] Modérateurs de section
  • Immortel
  • **********
  • Messages: 6462
  • Bokor Bone Grinder
    • Voir le profil
    • Le Geek de haute montagne
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #12 le: 09 juin 2015 à 11:55:53 »
Bravo pour le boulot. Vraiment complet et assez exhaustif, c'est sympa.

Je rejoins McFo sur les quelques points qu'il a soulevé.
Bon pour l'eau, je suis subjectif, je joue Minions mais perso, j'apprécierai de temps en temps de pouvoir jouer sur des tables avec de l'eau, ça me permettrait d'avoir des options tactiques que je n'ai pas d'habitude. D'autant que ça présenterait un bel avantage pour une faction dont les tricks de mouvement sont limités.

Note que j'aime bien la modif que tu proposes (trench + terrain diff). Ce serait une vraie alternative sympa.

Mes 2 cents.
50 Shades of Figs (peindre tout ce qui suit avant d'acheter) :

- Frostgrave : 15 figurines en cours
- Hordes (Minions) : 48 figurines
- Assaut sur l'Empire (Héros de l'Alliance à minima) : 13 figurines

Hors ligne John McForester

  • [WTC] 2015
  • Immortel
  • *
  • Messages: 6379
    • Voir le profil
Re : Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #13 le: 09 juin 2015 à 12:51:51 »
Note que j'aime bien la modif que tu proposes (trench + terrain diff). Ce serait une vraie alternative sympa.

Pour le coup moi j'aime pas du tout, c'est à la fois anti-fluff au possible (qu'est-ce qui te protège des obus quand tu as le cul dans une mare ? Au contraire, tu as une mobilité réduite, et il me semble encore plus difficile d'esquiver... Admettons, la "dissimulation" du fait d'être à moitié dans l'eau est compensée par le "malus" d'impossibilité d'esquiver quoi... ::) ) et, je trouve, pas terrible au niveau jeu. Moi ce que j'aime bien avec l'eau c'est que c'est un terrain, comme le terrain diff, qui n'a que des malus, et dont le seul avantage tactique est le malus de mouvement pour l'adversaire, l'importance donnée à Pathfinder. Rajouter à ça un bonus défensif qu'un non-Pathfinder aura du mal à avoir, ça en fait... la même chose que n'importe quel autre décor ! (forêt, muret qu'il faut pathfinder pour le traverser en charge, etc.)

Seul truc que j'aime bien dans cette idée de pseudo-tranchée : l'interaction avec les LoS. Sans vouloir compliquer au point de calculer la profondeur de l'eau (moins d'1" de profondeur, sinon on donne le bonus d'élévation aux mecs en face ;D ), une règle du type "models (completely?) within shallow water do not count as intervening models when targetting a model not "completely?) within shallow water" (sauf quand on target un truc plus petit que le bloquant ? Genre "treat models in shallow water as if their base was one size smaller" ?)

Notez bien que ces suggestions sont plus théoriques qu'autre chose. Je ne recommande pas de jouer l'eau avec ce genre de règles maisons sans que PP ne dise quelque chose, c'est un coup à prendre de mauvaises habitudes ou causer quelques déséquilibres... Moi je suis un rulez nazi, pour moi faudrait tout faire strictement comme dans le bouquin... y compris pour les collines où je serais pour appliquer la règle des 1" d'élévation ! ;)
Ah oui mais s'il faut lire les règles maintenant, où va le monde ?



Steam Powered Dukes

Hors ligne SunHunter

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1645
    • Voir le profil
    • GUILD Gradignan - Warmach' à Bordeaux!
    • E-mail
Re : Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #14 le: 09 juin 2015 à 13:41:12 »
J'ai un peu de mal (point de vue logique) quand je vois une ou deux tranchées toutes seules au milieu de la table.
Pour moi une tranchée fait partie d'un système continu qui s'étend sur une longue distance. (Peut-être ai-je trop lu de bouquin sur la Grande Guerre)

Et je te recommande d'essayer une table avec des tranchées partout, type Grande Guerre, c'est assez génial à jouer ! Mais c'est malheureusement assez peu équilibré selon les forces en présence.

Ce que je vous propose est avant tout là pour favoriser l'expérience de jeu, avant toute question de logique (un mur au milieu de nulle part ? Une tranchée à 2" d'une rivière ?) ou de beauté de la table. A vous de l'adapter (ou pas!) !

Dans ton cas, on peut par exemple imaginer des cratères d'exposions, ou tout autre décors qui pourrait utiliser les règles de tranchées sans en être pour autant. Tu peux ainsi jouer cette règle sans frustrer l'histoire !  :)

Par contre, comme tu le sais, je suis un gros con exigeant... et du coup je suis un peu déçu par 2-3 points.
Aaaaaah ! Je commençais à croire que personne n'allait voir que j'avais écrit tout ça sans le Prime sous les yeux !!  ;D

Pour commencer les obstacles.
Tu as raison sur l'utilisation "custom" que j'en fait, je ne l'ai pas expliqué comme j'aurai dû le faire, et je vais changer ça. Je me suis emêlé les pinceaux avec des souvenirs erronés d'un message de Macallan qui nous disait que ça comptait comme élévation (en haut) + Cover (en bas) + Terrain Intervenant (en bas), et je me suis fourvoyé !

Je n'ai cependant jamais joué moi-même d'Obstacles dans leurs règles natives, et je ne me mouillerai pas à "imaginer" comment les placer sur la table de manière efficace. Je suis preneur de retours là dessus.

J'en profite pour une transition sur le "toeing", pas du tout prévu dans les règles d'élévation (il faut normalement avoir un bout de socle à 1" de hauteur et pas sur le bas de la pente pour bénéficier des règles d'élévation)
Élévation n'est normalement accessible qu'à 1", c'est un fait. Mais tout dépend de la façon dont tu défini ton décors, sensé représenté quelque chose.
Hors, nos "collines" physiques ne représentent presque jamais ce 1" de haut, et représentent plutôt des "zones dans lesquelles vous profitez de Élévation". A ce jour, je n'ai pas souvenir d'avoir jamais vu joué une Élévation autrement qu'en symbolisant la zone effective qui donne le Bonus. C'est dans ce sens que je l'ai présenté, et je pense que c'est mieux ainsi.  ;)

Tu dis qu'il faut que ce soit asymétrique mais tu t'imposes tellement de règles pour la partie "équilibre" qu'il est difficile de les suivre sans tomber dans la symétrie. Pour moi il n'est pas nécessaire d'avoir un nombre équivalent de décors de chaque type de chaque côté. Ni gênant de dire que les forêts seront toutes sur la droite, avec un "village" (2 linears et une maison ?) sur la gauche.
Pour moi non plus, et je dis bien que c'est très difficile d'accomplir tout ça sur la moindre table. Il faut jouer sur les équivalences, typiquement Épaves/Murets et Forêts/Élévations pour les plus faciles.
Faire une table orientée ne signifie pas faire une table déséquilibrée, on est bien d'accord. Mais peux-tu du coup garantir l'équilibre sans détruire l'intérêt du côté de table ? Pas sûr, et je dirais même que c'est encore plus difficile à accomplir dans ce cas.
Mais encore une fois, ma solution n'est pas la seule solution. Je donne des pistes, c'est mieux que rien.

zone de terrain difficile (tu ne la mentionnes même pas ?)
J'aurais pu. C'est une règle générique d'un paquet de décors, et je reconnais ne pas avoir avoir pensé au décors "Zone de Terrain Difficile Blank" qui n'a aucun sens à mes yeux, et qui ne ressemble qu'à une singerie d'orga désemparé. Pourquoi jouer une maudite Zone de Terrain Difficile quand tu peux rajouter n'importe quelle règle sur cet élément pour le rendre plus intéressant ?! Ça me dépassé un peu, comme tu l'as remarqué. Et on y vient.

J'ai l'impression que tu n'aimes pas les décors sans avantages comme l'eau, le terrain difficile, ou les obstructions mal placées.
Je pense que tu as tort. L'intérêt de l'eau peu profonde sera d'emmerder jacks non amphibious/steady et troupes non pathfinder, valorisant du coup les mecs qui payent pour ces compétences (je pense surtout à pathfinder, pour lequel on paye souvent un solo comme saxon).
En concis :
- Dans le cas d'un décors qui apporte un mal sans contrepartie positive
* Le Joueur qui n'ignore pas ce malus a face à lui une zone morte, ou au pire une zone d'anti-jeu frustrante qui réduit son champ de possibilités de façon brute.
* Le Joueur qui ignore ce malus a face à lui une zone sans intéret, ou au pire une zone dont il pourra profiter pour faire de l'anti jeu.

- Dans le cas d'un décors qui apporte un malus ET une contrepartie positive
* Le joueur qui n'ignore pas ce malus a un choix à faire, en prenant partie de profiter ou non d'un avantage, mais en payant le prix. Plus de choix, plus de possibilités, plus de fun.
* Le joueur qui ignore ce malus peut bénéficier de l'avantage sans en payer la contrepartie. C'est tout bénef.

Le seul cas dans lequel jouer un décors purement pénalisant est envisageable à mon sens serait dans la situation que tu décris toi-même, à savoir pour contrebalancer un autre décors "trop" avantageux. Je considère que c'est un pari extrêmement risqué car ignorer la pénalité donnerai un avantage par définition trop grand, et je rangerais mon terrain "pénalisant", puis déplacerais mon terrain "trop avantageux".
Même si on peut imaginer cette situation, jamais je ne la recommanderais dans un tuto par définition orienté conseils/débutants/ceux qui ont du mal à voir ce genre de choses.

Dernière remarque : attention aux "grosses obstructions pour l'ambiance" sur les côtés. Ça tue totalement ambush. Idem, du coup, 1 table sur 10 ?
Je ne cautionne pas le coup du "1 table sur 10". Si c'est pas bon, ça devrait être 0 table sur 10, et on en parle plus. ;)
Dans le cas que tu cites, c'était un exemple de "Moindre Mal" en cas de grosse obstruction qu'il vaut mieux mettre sur le côté qu'au milieu de la table si tu tiens vraiment à la jouer.
Mais si le cas de figure se présente et que je jouais Embuscade sur une table comme ça, je crois que je prendrais tout bonnement le temps d'aller chercher un arbitre pour lui demander de retirer ladite obstruction. Ils sont là pour ça !  ;D

Bon pour l'eau, je suis subjectif, je joue Minions mais perso, j'apprécierai de temps en temps de pouvoir jouer sur des tables avec de l'eau
Je rejoins Mc fo sur le coup de l'eau , cette année je joue troll et avoir un peu d'eau pour mon earthborn je prends toujours donc moi j'aime la flotte et j en veux.
Je suis d'accord avec vous.  ;) Il y a de l'eau sur presque toutes mes tables, mais jamais avec les règles de décors aquatiques natives. Et je crois que si tout le monde faisait de même, on pourrait voir de l'eau beaucoup plus souvent sur les tables.  :)
Je veux dire, jouer une rivière de 3-5" de largeur n'est pas un problème si on les joue comme je le propose et si on place quelques passages (ponts, gués, ...) dessus. La même chose avec les règles natives ? Haha la blague, je joue Menoth, tu joues Cyriss, on va se marrer.


... Et pour la route, un petit test interactif. Que pensez vous des tables suivantes ?
(Tiré d'un topic du PP Forum qui m'a fait bondir en voyant certaines photos)

(Légende pour les néophytes des tournois aux décors dégôlasses :
Planchés de bois = Tranchées
Pailasson = Terrain Difficile
Zone Quelconque Vide = Forêt
Zone avec Arbres = Forêt aussi
Truc surélevé = Élévation "Je suis en contact donc je compte comme étant dessus" )









Je suis curieux notamment de connaitre l'avis de McFo "J'aime les décors punitifs !" et d'Azo "BWAAAAH Ça ne va pas du tout !", mais sentez-vous libre de commenter et de comparer aux réponses des autres !  :D  ;D

SunHunter -
« Modifié: 09 juin 2015 à 13:45:21 par SunHunter »

Hors ligne Killy

  • Compagnon
  • ****
  • Messages: 131
    • Voir le profil
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #15 le: 14 juin 2015 à 22:44:12 »
Bonjour,

J'aime beaucoup ce topic, mais je voudrais le reduire d'une dimension ^^
 
- Je pense que beaucoup de terrain sont recupérés de l'optique Warhammer, cad une table avec des decors voluliques ou le placement des figurines est moins important que WmHo. Beaucoup de foret utilisés dans des clubs sont les forets de Warhammer qui sont beaucoup trop grandes. Les obstructions sont trop imposantes. Le pire c'est les colines, mes portes etendards n'arretent pas de se casser la gueule, on est obligé de sortir des proxis. Au final, les tables fancy avec du relief et toussa, je les ai en horreur pour jouer a Warmachine.

- Depuis peu je fais des terrains en 2D en imprimant des formes respectant le maximum de 3"x5" et en plastifiant. L'interet de plastifier, c'est qu'on peut ecrire sur l'element de terrain ce que c'est. Je projette de reprendre les modeles de terrain de Vassal pour avoir des trucs en couleur...

Bref je milite a fond pour les terrains 2D


Disclaimer : Je joue Menoth et Khador, les foret, les obstacles lineaires... sont pour moi des avantages à mes adversaires sans reelles contreparties.



stargatesg68

  • Invité
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #16 le: 15 juin 2015 à 02:58:25 »
Dans mon club Warmachine/Horde côtoie Warhammer ce qui fait que nos décors sont effectivement prévu à la base pour le second étant plus ancien en terme de présence dans le club.

Concernant la 2D des décors  je trouve dommage de perdre le coter volume qui rendent les tables jolies et font honneur au jeu. Il faut ,je pense savoir adapter les pentes des collines pour que celle-ci ne soit pas trop large pour permettent de mettre correctement des figurines dessus.

Pour les rivières  ,on les joues principalement en terrain difficile qui donne aussi dissimulation exactement comme une forêt.
« Modifié: 25 juin 2015 à 17:15:08 par stargatesg68 »

Hors ligne Lucius Forge

  • Héros
  • ********
  • Messages: 3029
  • Troll Khardique
    • Voir le profil
    • Lucius Forge
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #17 le: 25 juin 2015 à 15:22:48 »
Si c'est pour joueur des feuilles ou on inscrit ce qu'est le décor, autant mettre des cases et jouer à un jeu de plateau. Franchement c'est violemment nuisible comme façon de voir le jeu de figurine, à mon sens.

Hors ligne K-Az

  • Organisateurs de tournois
  • Membre
  • *
  • Messages: 456
    • Voir le profil
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #18 le: 25 juin 2015 à 15:43:53 »
Je pensais a une solution intermediaire consistant a faire de beaux decors ainsi qu'un gabarit en dessous, des qu'une gurine met le peton dessus, on peut virer le decors, a la maniere des arbres d'une foret.
Pour la repartition des decors, j'utilise le systeme aleatoire Avian, couple aux recommandations de ce post, l'occupation des sols au club commence a devenir vraiment interressant.

K-Az

Hors ligne Nefer

  • Spécialiste
  • ******
  • Messages: 670
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #19 le: 25 juin 2015 à 16:06:08 »
Concernant la 2D des décors  je trouve dommage de perdre ce coter volume qui rendent les tables jolies et rendent honneur au jeu. Il faut je pense savoir adapter les pentes des collines pour que celle ci ne soit pas trop large et permettent de mettre correctement  des figurines dessus .

Pour ma part, j'ai le kit plaines de Sun (trop bien ;D )

J'ai collé les collines sur du liège tissé découpé de la même forme et poncé, la hauteur est exactement la même que celle d'un D6 classique.

Du coup, c'est pas très haut, mais on voit du premier coup d'oeil que c'est une colline, et aucun soucis pour faire tenir des figs dessus avec un ou deux dés  :)



Plus qu'à lasurer les bords :)

Hors ligne Al le berseker

  • Spécialiste
  • ******
  • Messages: 931
    • Voir le profil
Re : Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #20 le: 25 juin 2015 à 16:16:31 »
Si c'est pour joueur des feuilles ou on inscrit ce qu'est le décor, autant mettre des cases et jouer à un jeu de plateau. Franchement c'est violemment nuisible comme façon de voir le jeu de figurine, à mon sens.

Les collines sont un vrai problème dans les jeux de figurine: dès qu'une figurine n'est pas sur la partie plane de la colline, elle glisse ou se casse la gueule et ça, c'est extrêmement nuisible pour un jeu où les distances de menaces sont l'un des aspects les plus important. ;)

La méthode de Nefer me paraît très pratique, bien que tout le monde ne possède pas les mêmes dés.

Hors ligne Franckosaurus

  • Membre
  • *****
  • Messages: 359
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #21 le: 25 juin 2015 à 17:47:44 »
... oui Al.  Surtout qu'on a masse de figs en métal.

J'ai la table de jeu GW.
Elle va très très bien pour le warmach. Les collines sont intégrées et plates..
Les cas de positionnement casse-gueule sont rares, et gérés avec des dés le plus souvent.

Quand je fais du décor, je le fais le plus haut et spectaculaire possible. Par exemple, j'ai un infranchissable de 15 x 5 cm au sol, qui fait dans les 40 cm de haut. Ça apporte beaucoup,  je trouve.

La solution de Sunhunter est sympa, mais je trouve que c'est un pis-aller, ça reste du count-as.
La colline de Nefer pourrait tout à fait être interprétée comme un terrain difficile...

Surtout que bricoler du décor, c'est facile, et pas cher !

Je me souviens encore de parties faites il y a 20 ans sur des décors grandioses !


P.S. : vachement bien ton tuto Sun, au fait !
I wish Life was like Hockey. Beat the crap out of people you hate, then serve a 5 minute penalty.

Hors ligne Lucius Forge

  • Héros
  • ********
  • Messages: 3029
  • Troll Khardique
    • Voir le profil
    • Lucius Forge
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #22 le: 29 juin 2015 à 10:39:27 »
Citer
Les collines sont un vrai problème dans les jeux de figurine: dès qu'une figurine n'est pas sur la partie plane de la colline, elle glisse ou se casse la gueule et ça, c'est extrêmement nuisible pour un jeu où les distances de menaces sont l'un des aspects les plus important. ;)

La méthode de Nefer me paraît très pratique, bien que tout le monde ne possède pas les mêmes dés.

Parce que c'est dur de faire un truc en 3D avec des bords abruptes ? Du genre, si t'avance d'un ps t'es dedans, mais avant t'es en dehors. On joue quand même à un jeu de figurines, aussi exigeant soit il, si c'est pour jouer sur des tables avec des décors comme Nefer, ça ne m'intéresse pas. Et pourtant je suis ouvert, je trouve que la bâche PVC est souvent un bon compromis (solidité, praticité, facilement transportable, légère, etc ...) qui ne fait pas "sortir" de l'immersion dans le jeu. Idem pour les zones Steam Roller de SunHunter, j'y vois un impératif de clarté.

Mais là non, coller des trucs aussi texturé que du papier sur une colline plate c'est too much pour moi. Tu enlèves ton bout de bâche, tu bourrines 30 secondes le haut de la colline avec une brosse en laiton, un ou deux légers coup de poings, quelques coupes de cutter en raclage sur les bords pour imiter la pierre, du sable, de la pva, un peu de peinture et de flocage et t'as une colline qui fait exactement la même chose pour 3 fois rien de taff.

Perso je réfléchis actuellement à me faire des forêts au format Warmach, et je vais faire en sorte de pouvoir enlever les arbres pour ne pas gêner les figurines. Il y a moyen de se débrouiller autrement qu'avec du papier ou des pis aller douteux. Et je parle de table finie, pas de quelqu'un qui se lance. L'important c'est de jouer. Mais une belle table c'est autant un objectif qu'une peinture correcte.

Hors ligne azoxystrobin

  • Membre
  • *****
  • Messages: 496
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #23 le: 29 juin 2015 à 11:53:13 »
Pour commencer les obstacles.
Ok pas mal de gens les jouent comme ce que tu décris, mais théoriquement un obstacle c'est pas ça. Ça fonctionne comme un linear (cover, etc.) mais on peut monter dessus, ce qui "coûte" un pouce de mouvement.

Pas tout à fait. Un obstacle nécessite un forfait de 2" pour monter et avancer jusqu'à 1". Souvent cela n'a pas d'importance; Parfois c'est très important. Prime p87 sous moving over obstacles.

Le truc le plus simple, c'est effectivement des collines à bords verticaux. La figurine est dessus ou elle ne l'est pas.
Le truc à faire c'est le bord verticale est "obstruction", le plat horizontale en haut est "colline" comme ça on a le meilleur des deux.
On peut aussi faire des collines en marches, ou chaque marche fait moins de 1" de haut (pour pouvoir y monter) mais alors il faut minimum deux marches pour obtenir élévation par rapport au niveau du sol.

Utiliser une vrai colline n'est pas possible avec du scatter terrain, parce que pour rester jouable la colline résultante serait énorme, bien au delà des 3" x 6" conseillés pour un décor steamroller.

Ah oui et un autre point à noter, les décors 2D n'existent pas dans les règles de Warmachine.
Your tears are delicious

Hors ligne Lucius Forge

  • Héros
  • ********
  • Messages: 3029
  • Troll Khardique
    • Voir le profil
    • Lucius Forge
Re : Tuto : Placer ses décors sur sa table de jeu
« Réponse #24 le: 29 juin 2015 à 12:01:31 »
Je ne parle pas de règles, je parle de jolie table.