Auteur Sujet: Nq 31 - GKF - Angus le Sombre  (Lu 1760 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne elric

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1261
    • Voir le profil
Nq 31 - GKF - Angus le Sombre
« le: 09 novembre 2017 à 17:19:18 »
Les DOSSIERS de Gavyn Kyle

Angus le Sombre

par Aeryn Rudel

L’acquisition de toute information fiable concernant les trollkin, même les leaders importants, est pour le moins difficile. Cependant, la longue carrière d’Angus le Sombre comme mercenaire et chasseur de prime a laissé une sorte de piste de contrats, de clients satisfaits et de restes humains pouvant prévaloir ses années d’activité. Les nombreux groupes qu’il a employé sont toujours opérationnels aujourd’hui – dans certain cas encore sous le même leadership. Les récits de ses exploits sont particulièrement instructifs.

—G.K.

Résumé d’Angus le Sombre

Année de Naissance: 559 AR.

Lieu: Le kriel de naissance du Sombre est inconnu. On spécule qu’il soit né au sein de l’un des petits kriels isolés près de Wythmoor en Ord.

Remarques concernant le Kith & le Kriel: Le Sombre ne porte pas de quitari qui pourrait l’identifier comme membre d’un kriel. Ses activités dans le sud de l’Ord entre 601 et 603 AR suggère que l’un des kriels déplacés par le chaos embrasé par le Bois d’Épines [Thornwood] à cette époque pourrait être son kriel de naissance. Des rapports de vendetta, de guerriers tharn dans cette région, correspondant au style du Sombre, indiquent que son kriel peut avoir été décimé ou détruit par les tharn.

Mercenariat: Employé par le Négoce de la langue du Dragon [Dragon Longue Rade], 582-583 AR; Comptoir Commercial Czavyana [Czavyana Trading Post], 585-586; Loup de Kos [Wolves of Kos] (Ohk), 591-592; professionnel autonome 593-601.

Le Sombre se démarque de nombreux trollkin en ce qu’il peut lire et écrire dans de nombreuses langues humaines. Ainsi, au lieu d’accepter des accords verbaux avec des professionnels mercenaires, il a reçu des contrats écrits. J’ai trouvé le document suivant dans les archives de Négoce de la Langue du Dragon [Dragon Tongue Trade], un organisation plutôt louche gérant les marchandises entrant et sortant de Cinq-Doigts [Five Fingers]. À ma connaissance, ce sommaire contrat, qui détaille une mission de sécurité, est le premier signé de la carrière du Sombre. C’est l’un des seuls quatre contrats que fourni au Sombre par Négoce de la Langue du Dragon [Dragon Tongue Trade] que j’ai pu trouver. Pas trop surprenant, compte tenu des conditions excessives du contrat.

—G.K


   Vous jurez par la présente protéger tous les marchandises, personnes et biens Négoce de la langue du Dragon [Dragon Tongue Trade] entre Cinq-Doigts [Five Fingers] et Carre Dova. Vous devez rester à moins de cinq mètres des caravanes de Négoce de la langue du Dragon [Dragon Tongue Trade] en tout temps, même lorsque vous dormez, mangez ou vous détendez. Si quelqu’un ou quelque chose menace les marchandises, gens ou propriétés de Négoce de la langue du Dragon [Dragon Tongue Trade], vous devez les stopper par tous les moyens, y compris l’emploi de la force létale. Le coût de toutes marchandises endommagée à la suite d’une action de sécurisation sera déduit de votre salaire.

   Vous serez payé la somme de 35 couronnes d’or lorsque vous rejoindrez Carre Dova avec toutes marchandises intacts. En outre, vous serez remboursez pour tous équipements, nourritures, ou boissons que vous avez acheté entre Cinq-Doigts [Five Fingers] et Carre Dova. Le remboursement total ne dépassera pas 2 couronnes par jour de voyage, ou 20 couronnes, selon le moins élevé des deux. Négoce de la langue du Dragon [Dragon Tongue Trade] ne rembourse pas les pertes de jeu ou l’argent dépensé pour d’autres activités récréatives.

   Vous devez consacrer toute votre attention à la protection des marchandises et intérêts de Négoce de la langue du Dragon [Dragon Tongue Trade]. Durant votre contrat, vous ne pouvez être affilié à ou être au service de toute autre organisation. Toute action de ce genre doit être considérée comme un travail au noir. Négoce de la langue du Dragon [Dragon Tongue Trade] considère que le travail au noir constitue une menace pour nos marchandises, nos  gens et nos biens. Vous devez être informé que, si vous vous avérez être une menace, Négoce de la langue du Dragon [Dragon Tongue Trade] engage des mercenaires qui agirons avec vous de la manière dont Négoce de la langue du Dragon [Dragon Tongue Trade] le juge approprié, y compris l’emploi de la force létale.

   Si, à tout moment, vous ne parvenez pas à vous acquitter de vos tâches, tel que décrit ci-dessus, votre contrat avec Négoce de la Langue du Dragon [Dragon Tongue Trade] sera immédiatement résilié. S’il est constaté que votre négligence a causé des dommages à nos marchandises, gens ou biens, vous serez considéré comme une menace par Négoce de la Langue du Dragon [Dragon Tongue Trade], tel que décrit ci-dessus, jusqu’à cHe que tous les coûts associés soient remboursés.

   En signant ci-dessous, vous acceptez tous les termes énoncés dans le présent contrat.

   Négoce de la langue du Dragon [Dragon Tongue Trade]

   Jack Grimgrave
   Jack Grimgrave

   Mercenaire


   Angus le Sombre
   Angus le Sombre

Après que le Sombre ait quitté Négoce de la Langue du Dragon [Dragon Tongue Trade], je n’ai trouvé aucune référence à lui avant 585 AR, alors qu’il se dirigeait vers le nord pour travailler au Comptoir Commercial Czavyana [Czavyana Trading Post]. Le Sombre a d’abord été employé comme gardien de caravane, mais après s’être révélé être un éclaireur et traqueur hors pair, il est devenu le chef guide Czavyana de et vers Uldenfrost. Un petit pot-de-vin m’a permis d’entrer en possession de cette lettre, envoyée par le négociant en chef d’Uldenfrost à son supérieur à Korsk en 586 AR. Apparemment, Comptoir Commercial Czavyana [Czavyana Trading Post] a commis l’erreur de sous-estimer l’intelligence du Sombre et l’a payé dans le sang.

—G.K.


J’ai suivi vos ordres concernant la rémunération et le traitement des non-humains, que nous employons, à la lettre, et comme je le craignais, cela nous a coûté beaucoup plus que les quelques pièces d’argents épargnons chaque mois. Bien qu’il soit certain que la plupart des trollkin et autres racailles ne puissent pas faire la différence entre un honnête contrat et le papier avec lequel ils s’essuient le cul, les exceptions peuvent être dangereuses.

Au cours de la dernière année, j’ai embauché un garde trollkin nommé Angus. Il était parfaitement clair qu’il était plus perspicace que les autres trollkin correspondants – il a en réalité lu le contrat. Cependant, selon vos ordres, j’ai établi son contrat avec la «taxe trollkin» de vingt pour cent. Il n’a rien dit à l’époque et s’est avéré lui-même capable et ingénieux sur le terrain. Récemment, je l’ai promu éclaireur en chef, encore une fois avec la réduction standard de salaire.

Angus a vaqué à ses affaires pendant plusieurs mois, mais hier après avoir parlé avec un de nos autres éclaireurs en chef – un skirovite – Angus a pris d’assaut mon bureau en demandant une rétribution en exigeant le salaire rétroactif pour l’écart dans son contrat. Angus est l’un des trollkin les plus raisonnables que j’ai rencontré, et j’aurais probablement pu le raisonner si l’un des idiots de gardes du corps que vous m’aviez assigné n’avait pas dégainé son arme. Je savais que le Sombre était habile avec hache-fusil, mais dieux au-dessus! Avant même d’avoir pu protester, il a tiré sur Piotr en pleine tête à une distance de deux pas et a tranché en deux Ivan avec la hache de son fusil. Évidemment, il m’a laissé vivant, et la dernière fois que j’ai entendu, j’ai entendu dire qu’il se dirigeait vers le sud. Mon homme est toujours en train de décrocher les morceaux de crâne de Piotr du plafond, et je crains que le magnifique tapis que m’a sœur m’a envoyé de Port Vladovar soit ruiné.

J’aimerais vous informer que, entrant en vigueur immédiatement, je modifie tous les contrats de nos professionnels et employés non-humains afin de refléter la parité des salaires avec leurs homologues humains. Si vous avez des problèmes avec cela, je vous suggère d’envoyer mon remplaçant immédiatement. J’ai assez de sang sur les mains, merci beaucoup. Le prochain massacre sera pour vous.

Veuillez également noter que j’aurai besoin de deux gardes du corps supplémentaires.

—Maître Négociant Barak Lichko


J’ai retrouvé la piste du Sombre à Ohk, où il a travaillé comme chasseur de primes et mercenaire. Après 592 AR, il semble uniquement œuvré en tant que chasseur de primes.

J’ai un certain nombre de contacts fiables à Ohk et quelques-uns au sein de la Garde des Glaces [Winter Guard] elle-même. L’un d’entre eux a pu obtenir une copie du rapport suivant daté de 593 AR du kommandeur [kommander] de la garnison. Apparemment, le kommandeur [kommander] a eu recoursr au service d’un chasseur de primes pour retrouver une bande de bandits qui lui causait des problèmes. Ce court extrait offre un aperçu du caractère du Sombre et de son amertume croissante envers les humains.

—G.K.


Je suis ravi de signaler que la bande de Starov, menée par Alexi Starov, a été traduite en justice. Malheureusement, mes hommes ne pouvaient traquer ses hommes et en même temps s’acquitter de leurs autres devoirs, donc j’ai été forcé de rechercher un chasseur de primes. Avec la Bande de Starov qui chaque semaine dévalisait les caravanes à destination d’Uldenfrost, j’ai déterminé la dépense nécessaire.

Le chasseur de primes que j’ai embauché – il s’appelle Angus le Sombre – est un trollkin aux talents extraordinaires: un pisteur et un trappeur avec les compétences pour faire face à la connaissance des bois d’Alexi Starov. Ce trollkin s’est avéré beaucoup plus civilisé que les autres trollkin que j’ai rencontré. Professionnel et précis, il a exigé un contrat écrit et deux semaines pour accomplir la mission.

Toutefois, j’étais au premier abord peu disposé à engager un chasseur de primes et encore plus un trollkin, mes réserves se sont avérées infondées. Le treizième jour, il est revenu avec Alexi Starov passé à tabac et enchaîné. Quand j’ai demandé des nouvelles de la bande d’Alexi, le Sombre a répondu que le contrat qu’il a signé stipulait que seul Alexi devait être appréhendé. La leur froide dans les yeux du trollkin et la terreur sur le visage d’Alexi ont exprimé tout ce qu’il fallait savoir. Il ne fait aucun doute que les loups le long des cols glacées vers Uldenfrost festoient bien cette semaine.

—Kommandeur Levanid Zhivo


J’ai suivi le rapport du Kommandeur Zhivo, et par chance, Alexi Starov, le chef des bandits capturé par le Sombre, continue de purger sa condamnation à perpétuité dans la célèbre prison khadoréenne, la Khardstadt à Skirov. Alexi n’est guère un prisonnier important, et entrer dans la Khardstadt pour le voir ne m’a rien coûté de plus qu’une poignée de pièces d’argent et une bouteille de rhum rhulique.

—G.K.


Je ne me souviens plus beaucoup de cette nuit-là. J’essaie pas trop, vous voyez. Les événements qui m’ont conduit dans cet endroit sombre et terrible ne sont pas ceux que je souhaiterais me rappeler. Mais je n’ai plus bu d’uiske depuis vingt ans, et cette bouteille que vous fournissez si généreusement pourrait lubrifier ma mémoire. Accordez-moi un moment pour savourer une gorgée supplémentaire, et je vais vous raconter ce que je me souviens.

Nous étions huit, tous des solides jeunes gars désireux de ce faire un nom en tant que bandits. Pendant un certain temps, c’est exactement ce que nous avons fait. La garnison d’Ohk n’avait pas la main-d’œuvre ou les compétences pour nous traquer à travers les régions sauvages glacées. Nous nous emparions des riches caravanes marchandes sur leur route vers Porsk, Tverkust, et Uldenfrost, puis nous disparaissions dans le Sylveloup [Wolveswood] ou les Cicatrices [Scarsfell].

Ce maudit trollkin engagé par le Kommandeur Zhivo pour nous trouver était un foutu pisteur. Il doit nous avoir pisté durant des jours avant d’enfin ce décider à nous frapper. Je ne sais même pas comment il pouvait nous voir au milieu de la nuit, mais Malko et Radu étaient morts avant que les coups de feu me réveille. Sergei et Ivdan ont ouvert le feu au hasard dans de la forêt sombre, mais il les descendu d’un seul tir à la tête. Après cela, ce bâtard n’a même pas pris la peine de recharger. Il a quitter brusquement la nuit comme la mort en personne, blanche et impitoyable, a retourné son fusil et a utilisé la hache sur la crosse pour tuer Andrei, Dragash et Mishka avec la précision d’un boucher.

Avec mes hommes massacrés à mes pieds, je suis devenu fou, je pense. J’ai foncé sur le trollkin comme un berserker en proie à la fièvre de bataille. Je savais manier ma lame, mais malgré mon habilité et ma rage, il a paré mon sabre avec facilité. Finalement, j’ai fatigué, et il m’a frappé avec le plat de sa hache et m’a allongé ko. Avant de pouvoir reprendre mes esprits, il m’avait désarmé et menotté. Après cela, j’étais coincé. J’ai été traîné jusqu’à Ohk, reconnu coupable pour mes crimes, et envoyé à la Khardstadt pour y pourrir le reste de ma chienne de vie.

Mes hommes ne méritaient pas un tel sort. Il les a tous tués et a refusé de les enterrer. Pourquoi a-t-il fait cela? Je suis sûr qu’il aurait récupéré une plus grosse prime s’il nous avait tous ramené à Ohk. Mais il n’y avait ni pitié ni compassion dans celui-là, uniquement une efficacité froide et meurtrière.

C’est tout ce dont je me souviens. Maintenant, laissez-moi avec ma bouteille.


J’ai trouvé de nombreux contrats et rapports de primes réclamées par le Sombre à travers l’Immoren occidental entre 593 et 601 AR. Il a eu beaucoup de succès et a poursuivi son œuvre prospère. Après 601 AR, cependant, j’ai trouvé peu de rapports des activités du Sombre. Il est probablement retourné à son kriel dans les marais de l’Ord méridional, et s’est impliqué dans les batailles débordant du Bois d’Épines voisin. Retrouver une trace des activités du Sombre à ce moment-là a été difficile, mais j’ai interrogé un chasseur vieillissant de Pt. Bourne qui a fait une découverte horrible qui empestait l’œuvre du Sombre.

—G.K.


Je reste hors du Bois d’Épines [Thornwood]. Ces damnés capes noires [blackclads] feront des choses horribles à un homme pris dans leurs bois. Quand j’étais plus jeune, cependant, j’ai un peu chassé à l’orée. C’était des conneries, je sais, mais ces bois sont remplis du meilleurs gibier qu’un chasseur pourrait rêver.

Un jour, je me suis enfoncé plus loin que d’habitude, et je suis tombé sur une scène si horrible que je la revois encore dans mes cauchemars. Je pistais le foutu plus gros cerf que j’avais jamais vu – un douze points au minimum – quand je les ai trouvés. Dans une petite clairière, six guerriers tharn avaient été pendus par leurs talons à un grand chêne. Ils avaient été abattu d’un seul coup à la tête, mais ce n’était pas le pire. Ils avaient été égorgés, puis pendu à l’envers pour être saigné. Je n’avais jamais vu autant de sang. J’ai foutu le camp rapidement, je peux te le dire. Quelque soit le dérangé qui avait traité les tharn comme de la viande, je n’avais pas envie de le rencontrer.


Angus le Sombre n’est évidement plus un trollkin à louer. Il semble probable qu’il verse le sang pour quelque chose de plus personnel que de l’argent. En tant que leader des kriels unis, le Sombre mène les trollkin au combat, en utilisant ses pouvoirs innés pour commander des trolls pur-sang. J’ai retrouvé un survivant de la bataille de la Vallée de Crael, une bataille dans laquelle le Sombre a joué un grand rôle et lui ait parlé de ses souvenirs du chef trollkin. Ce survivant, un hallebardier Tête d’Acier [Steelhead], avait le plus d’informations à offrir au-delà de son rapport concernant la Vallée de Crael. Durant sa jeunesse, il a travaillé comme mercenaire pour le Comptoir Commercial Czavyana [Czavyana Trading Post] en même temps que le Sombre.

—G.K.


Angus le Sombre? Bien sur, je me souviens de lui. J’ai travaillé avec le Sombre durant une courte période au Comptoir Commercial Czavyana [Czavyana Trading Post]. C’était bien avant que je rejoigne les Têtes d’Acier [Steelheads], quand j’étais jeune et assez stupide pour accepter tout travail qui payait bien. Le Sombre et moi avons travaillé comme gardes sur le parcours entre Tverkust et Uldenfrost. Il était assez sociable pour un trollkin et ne semblait prêter attention énormément aux humains; enfin, il ne le faisait pas de toute façon. Je pense qu’il est sur de dire que son opinion à changé sur ce sujet.

Quoi qu’il en soit, je n’étais rien de plus qu’un gamin à cette époque-là, mais le Sombre m’a bien traité. Il est vachement plus aimable que les autres gardes humains: tous ces salopards de mercenaires n'hésiteraient pas à frapper vicieusement un pauvre homme attaché à un poteau – ça aurait put être moi – juste pour le voir saigner. Le Sombre ne mangeait pas de ce pain là. Diable, une fois, ce trou du cul de kossite, nommé Viggo a décidé de me battre quasi à mort parce qu’il pensait que j’avais volé sa pierre à aiguiser. Il m’aurait probablement tué si le Sombre n’était pas entré; il fixé Viggo et lui a demandé de s’arrêter. Ça a suffit. Il y avait un je ne sais quoi de puissant à son sujet. Sans oublier que c’était un tueur avec sa hache-fusil.

La Vallée de Crael [Crael Valley]?, Ouaip, j’y étais. Je faisais partie d’une unité d’Hallebardier Tête d’Acier [Steelhead Halberdier] rattachée à la 4ème Armée Cygnaréenne. Le Sombre était là aussi. Il commandait le flanc droit des forces trollkin et effectuait un boulot joliment minable, si vous me le demandez. Il a été à deux doigts d’être pris en tenaille entre le Peloton de pionniers [trenchers] de la 4ème Armée Cygnaréenne et mes hallebardiers. Mon unité en faisait voir de toutes les couleurs à sa ligne tandis que les pionniers [trenchers] plombaient ses rangs. Le Sombre et ses trollkin auraient été massacré si la cavalerie n’était pas arrivée – littéralement. Mais ces putains de bisons, le cheval trollkin, peut piétiner un homme en armure complète sans même ralentir, et un coup d’hallebarde ne fera rien de plus que les énerver.

Enfin, pour la faire courte, mon unité en a vu de toutes les couleurs ce jour-là.

Je vous le dis, le Sombre est toujours un tueur avec son fusil. Tandis que nous reculions – fuyons comme si nos culs étaient en feu, plutôt – le Sombre s’est de foutu de moi. Ce bâtard à la peau pâle m’a chopé à 600 verges [584,64 m], alors que je fuyais et étais mêlé à une douzaine d’autres hallebardiers. Heureusement, avec la distance, il a juste cabosser mon casque et  fait pisser de terreur.

Je suppose qu’il ne m’a pas reconnu. Où, peut-être l’a-t-il fait.

—Sergent Gralan Kaddock


« Modifié: 02 décembre 2017 à 20:28:32 par elric »
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne ludmar

  • Héros
  • ********
  • Messages: 3415
    • Voir le profil
    • 1dTroyes
Re : Nq 31 - GKF - Angus le Sombre
« Réponse #1 le: 13 novembre 2017 à 10:25:35 »
Merci pour la traduction!
Toujours un plaisir à lire!
Envie de jouer dans l'aube c'est par ici:
http://1dtroyes-asso.forumgratuit.org/

Hors ligne elric

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1261
    • Voir le profil
Re : Nq 31 - GKF - Angus le Sombre
« Réponse #2 le: 15 novembre 2017 à 17:05:00 »
Texte en entier
Merci à Lysander 53 pour la relecture  ;)

Merci pour la traduction!
Toujours un plaisir à lire!

De rien
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)