Auteur Sujet: [CoI-BG][Grymkin]La sombre supplique  (Lu 181 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Raistlin

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1119
    • Voir le profil
    • Breizh Team
[CoI-BG][Grymkin]La sombre supplique
« le: 14 novembre 2017 à 13:33:40 »
Voilà donc ma contribution.



Et maintenant l'histoire de ma compagnie à mettre en lien avec celle de mon ami Richie : http://www.battle-group.com/forum/index.php/topic,22042.0.html


La sombre supplique

Il était une fois un petit village du duché de Wessina : Elsbourg.

Elsbourg était autrefois le grenier à blé du duché. Mais le grenier s’était vidé et chaque hiver semblait plus précoce, plus long et plus froid que le précédent. On aurait dit que l’hiver lui même accompagnait l’armée du Khador, comme si , en envahissant cette partie du Laell, l’armée du nord avait emporté avec elle le rude climat des montagnes.
Elsbourg n’avait pas été épargné par les horreurs de la guerre. Pour les survivants de ces années de conflit, la vie était une épreuve, une lutte quotidienne. Enfin pour une majorité d’entre eux…
Certains opportunistes prospéraient sur les ruines et les cadavres. C’est à eux que la fillette pensait.

Allongée dans son lit, elle avait faim et elle avait froid. Ses deux magnifique yeux émeraudes luisaient alors qu’elle mettait toute la conviction et toute la force qui lui restait dans sa supplique.
« Punissez les, punissez les tous ! Je vous en supplie ! Qu’ils souffrent comme ils nous ont fait souffrir ». La fillette se rappelait les histoires que sa grand-mère lui contait au coin du feu lorsqu’elle était toute petite, avant la guerre, avant la famine, avant le froid. Ces histoires à faire peur parlaient de cinq individus qui auraient défié Menoth et ses lois. Cinq personnes libres, indomptables, que rien n’arrêtait ! Cinq légendes qui avaient donné naissance à des milliers d’histoires. Chacune d’elle racontant comment les mauvaises personnes finissaient punies pour l’éternité.
Papa n’aimait pas ces histoires. Depuis que grand-mère était partie, plus personne ne racontait ces histoires terrifiantes. Mais elle s’en souvenait. Elle avait écouté les discussions entre ses parents lorsqu’ils la pensaient endormie. Malgré ses dix ans, elle n’avait pas tout compris. Certains mots étaient trop compliqués : spéculation, corruption, magouilles. D’autres par contre étaient simples, beaucoup trop simples : famine, peur, violence, meurtre…
« Punissez les ». Les larmes emplirent ses jolis yeux émeraudes. Elle était à bout de force. Le froid rentrait dans l’humble demeure, son ventre ne gargouillait même plus. Elle sentait qu’elle allait rejoindre sa grand-mère bien aimée. Avant de fermer ses yeux pour la dernière fois, elle vit une petite araignée grimper le long de la fenêtre et commencer à tisser sa toile…

Quelques temps plus tard….

Lord long fellow  se tenait sur le toit d’une masure vide. La seule trace de vie dans la maison était celle d’une araignée qui avait élu domicile sur le rebord d’une fenêtre. Depuis presque un mois il avait observé ce village et ses habitants. Il avait tissé sa toile.

Le premier fil de sa toile fut tissé par les propriétaires de fermes alentours. Ils étaient six. Six à cacher la nourriture. Peu importait pour eux que les habitants du village connaissent la famine. Ils s’enrichissaient. Devant la maison de chacun des propriétaires apparut une petite citrouille. Chaque nuit les citrouilles grossissaient, comme un avertissement ignoré. Feu, poison, coup de fourche, rien n’y faisait. Au matin du sixième jour, chaque fermier s’approcha de sa citrouille. Chacune avait la taille d’une tête. Et au même moment, dans six fermes différentes, six citrouilles se jetèrent sur la tête de six fermiers….

Dans le bureau de la garnison locale il ne faisait pas froid et la nourriture ne manquait pas. Le Kayaz Varovitch veillait à ce qu’ils ne manquent de rien. Aider la populace ? Repousser les assauts ennemis ? Rien de tout ça n’intéressait les gardes. Leur seul rôle était de veiller sur les affaires du Kayaz. Ils avaient effrayé les deux envoyés du gouvernement. Maintenant on leur demandait de sortir chercher six fermiers disparus. Visiblement ces six fermiers étaient les protégés du Kayaz. Une histoire d’argent, mais le kayaz semblait inquiet. Ils durent donc sortir au milieu de la nuit. Ils ne désiraient tous qu’une chose, retourner à la taverne plutôt que d’être là dans le froid à chercher des disparus. Ils virent une douce lueur au loin : celle de la taverne ! Comment était ce possible ? Elle ne pouvait se trouver là ! Un petit détour de quelques pas et une ou deux gorgés de bière leur donneraient du coeur à l’ouvrage. Et c’est ainsi que les gardes corrompus rejoignirent une silhouette  aux orbites vides qui tenait dans sa main une lanterne.

Dans la taverne du village voisin, les deux envoyés du gouvernement avaient trouvé un remède à leurs cauchemars. Ce remède leur allait si bien qu’ils avaient passé deux semaines à s’en abreuver. Oui le kayaz trafiquait, spéculait sur la nourriture. Oui il avait corrompu les gardes et s’était allié à des propriétaires terriens. Oui la population mourrait. Mais que pouvaient ils faire ? Si ils rendaient leur rapport le kayaz les ferait tuer. Si ils ne le rendaient pas, c’était les geôles du Khador. Depuis deux semaines ils repoussaient l’heure du choix. Une dernière bière et ils choisiraient. La boisson leur fit du bien. Ils n’avaient jamais trouvé la taverne aussi grande. Même leurs chaises semblaient immenses ! Leurs pieds ne touchaient plus terre…. Ils virent deux tonneaux, deux énormes tonneaux. Oui ils allaient se cacher là dedans, juste un peu. Une autre bière, une dernière bière et ils choisiraient…

Lord long fellow descendit du toit. Sa toile était tissée avec en son centre celui qu’on appelait Varovitch. Autour de lui se regroupèrent des fermiers à tête de citrouille, des veilleurs sans yeux et deux petits lutins braillards cachés dans des tonneaux. Il vit un peu plus loin un petit gremlin qui applaudissait. Le gremlin avait le sourire au lèvre et ses deux yeux pétillaient, deux yeux de couleur émeraude...


Company of Iron Army

Grymkin - La sombre supplique

25 / 25 Army          Hand Size: 5

Mission Specialist - Commander Upgrade

Lord Longfellow - Commander - PC: 6

Cask Imp - 2 Cask Imps: 1

Dread Rots - Leader & 5 Grunts: 7
Hollowmen - Leader & 5 Grunts: 8
-    Lantern Man - PC: 3
« Modifié: 14 novembre 2017 à 15:16:35 par Raistlin »
Reap mortals what they sow.

Hors ligne Titi

  • [BGT] Modérateur Global
  • Immortel
  • ********
  • Messages: 8720
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : [CoI-BG][Grymkin]La sombre supplique
« Réponse #1 le: 14 novembre 2017 à 13:48:05 »
Excellent ! :)
Vivement les comptes-rendus de la boucherie à venir... ;D
"Tu vois, le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un powercaster chargé et ceux qui creusent. Moi, en Mk3, je n'ai pas retrouvé ma pelle... c'est dommage, j'aurais aimé creuser la tombe de Haley."

Hors ligne Joss

  • [BGT] Modérateurs de section
  • Immortel
  • **********
  • Messages: 6392
  • Bokor Bone Grinder
    • Voir le profil
    • Le Geek de haute montagne
Re : [CoI-BG][Grymkin]La sombre supplique
« Réponse #2 le: 14 novembre 2017 à 16:12:02 »
Hannn le vil bourrin qui joue long fellow ;)

Super l'historique en tout cas :)
50 Shades of Figs (peindre tout ce qui suit avant d'acheter) :

- Frostgrave : 15 figurines en cours
- Hordes (Minions) : 48 figurines
- Assaut sur l'Empire (Héros de l'Alliance à minima) : 13 figurines

Hors ligne Raistlin

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1119
    • Voir le profil
    • Breizh Team
Re : [CoI-BG][Grymkin]La sombre supplique
« Réponse #3 le: 14 novembre 2017 à 22:07:39 »
Merci.  :)
Reap mortals what they sow.

Hors ligne Aspha

  • Membre
  • *****
  • Messages: 385
  • Ludoboyz
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : [CoI-BG][Grymkin]La sombre supplique
« Réponse #4 le: 15 novembre 2017 à 10:26:26 »
Super texte, on est à fond dedans ! J'ai hâte de voir tout ça peint !
Ludoboy et commentateur sur Shake Effect

Hors ligne ludmar

  • Héros
  • ********
  • Messages: 2467
    • Voir le profil
    • 1dTroyes
Re : [CoI-BG][Grymkin]La sombre supplique
« Réponse #5 le: 17 novembre 2017 à 13:52:47 »
Tout comme les autres, un superbe texte qui nous plonge terriblement dans l'ambiance d'Halloween euh des Grymkins!
Hâte de conaître la suite!
Envie de jouer dans l'aube c'est par ici:
http://1dtroyes-asso.forumgratuit.org/