Auteur Sujet: Nq 70 - Seigneurs Généraux du Cygnar  (Lu 507 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne elric

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1138
    • Voir le profil
Nq 70 - Seigneurs Généraux du Cygnar
« le: 27 mai 2018 à 16:15:15 »
SEIGNEURS GÉNÉRAUX DU CYGNAR

par Douglas Seacat

L’Armée Cygnaréenne est l’une des plus avancées technologiquement, bien entraînée et bien organisée de l’Immoren Occidental. Elle s’est avérée adaptative, capable de déplacer de large effectif et du personnel clé pour répondre aux crises. La clé de la défense cygnaréenne est la division des forces armées de la nation en différentes armées stationnées pour protéger les différentes régions du royaume qui pourraient être menacées par des puissances étrangères.

Ce système a été inventé au début du règne de Vinter Raelthorne II, qui monta sur le trône en 515 AR après la Première Guerre du Bois d’Épines [First Thornwood War]. Sa réorganisation de l’armée a scindé ses forces en trois grandes armées, chacune avec sa propre infrastructure, et une petite armée de réserve. Chacune des trois grandes armées du Cygnar est commandée par un seigneur général, les officiers les plus gradés et les plus capables du royaume – dont plusieurs sont aussi des membres influents de la noblesse. Ces chefs estimés répondent uniquement au général maître de guerre et au roi. Chacune de ces armées en divisée en divisions, chacune généralement commandées par des généraux subalternes.

Vers la fin de l’an 608 AR, le Roi Leto Raelthorne a également promu le Warcaster Coleman Striker au rang de seigneur général, donnant à sa Division Tempête l’autonomie et les lignes de ravitaillement pour qu’elle puisse agir indépendamment du reste de l’Armée Cygnaréenne. La vie et la carrière du Seigneur Général Stryker ont été examinée de près ailleurs (en plus des mentions de la personne dans WARMACHINE: Prime et (Forces of Warmachine: Cygnar Command) il y a aussi un dossier de Gavyn Kyle concernant Coleman Stryker dans le No Quarter #50). Les pages suivantes présentent les trois autres seigneurs généraux de l’Armée Cygnaréenne.
« Modifié: 27 mai 2018 à 16:29:44 par elric »
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1138
    • Voir le profil
Re : Nq 70 - Seigneurs Généraux du Cygnar
« Réponse #1 le: 27 mai 2018 à 16:27:12 »
Seigneur Général Olan Duggan

Seigneur Général de la Première Armée du Cygnar, Duc de Nord-forêt, Seigneur de Fellig

Soldat endurci ayant passé d’innombrables heures dans les tranchées avec ses hommes, le Seigneur Général Duggan de la Première Armée est un général de soldat, un homme qui a gagné le respect de ses subordonnés tout au long de la chaîne de commandement. Malgré son noble rang, Duggan a la réputation d’être un homme direct et terre-à-terre, quelqu’un plus à l’aise en observant des cartes dans une tente de commandement qu’en donnant des discours dans la capitale. Peu d’officiers supérieurs de l’Armée Cygnaréenne peuvent rivaliser avec son temps accumulé en combat actifs, une nécessité pour diriger les défenses du Cygnar sur la difficile et lointaine frontière septentrionale partagée avec le Khador.

Morridane issu d’une lignée profondément enracinée dans la Forêt du Bois d’Épines [Thornwood Forest], Olan Duggan a combattu les khadoréens toute sa vie. Cela s’inscrit dans la tradition séculaire de ses ancêtres remontant à la fondation du Cygnar La famille Duggan a d’abord acquis sa place d’honneur lors de la Rébellion, se battant aux côtés d’autres pour se libérer des orgoth. Pour leurs efforts au service du Conseil des Dix, le Roi Benewic le Hardi [the Bold], le premier roi du Cygnar, éleva les Duggan au rang de maison noble, et ils ont reçu une petite baronnie dans le nord du Bois d’Épines. Son arrière-grand-père a combattu dans les brutaux engagements préliminaires de la Première Guerre du Bois d’Épines [First Thornwood War] quand le Roi Ruslan Vygor du Khador a crée la Route des Warjacks en se frayant un chemin à travers la forêt.

Duggan est entré chez les fusilliers [long gunners] quand il avait seize ans en 570 AR, choisissant de renoncer à n’importe quel favoritisme offert par la position de sa famille et de débuter comme un homme de rang. Cette sorte d’humilité et de volonté de travailler dur est révélatrice de son approche globale de la vie. Olan est fier, à juste titre, de sa lente ascension pour atteindre l’un des plus hauts rangs de l’armée, méritant des récompenses pour sa bravoure et son service remarquable au cours de son existence. Après avoir été sergent pendant plusieurs années, sa commission d’officier est venue après la vie d’un peloton entier coincés sous les tirs de tireurs embusqués lors d’un conflit frontalier à l’est de Fellig.

Il a prouvé son courage à plusieurs reprises lors d’engagement avec cet ennemi du nord, et un l’un des seuls officiers pouvant prétendre avoir été personnellement félicité par les quatre derniers rois cygnaréens. Tout comme sa famille est profondément attachée au Bois d’Épines, Olan Duggan a été étroitement lié à la Première Armée, après y avoir accompli toute sa carrière. Il est devenu un officier sous le règne de Vinter III, atteint le grade de colonel à la fin du règne de Vinter IV, et a atteint les plus hauts échelons du commandement sous le Roi Leto. Il aurait essayé de dissuader Leto de cette dernière promotion, en recommandant d’autres à sa place, mais le roi n’entendait pas qu’un autre homme accepte le poste.

C’est après le Coup d’État du Lion que le Roi Leto Raelthorne a élevé Olan au rang de duc, avec la gouvernance de de toute la Nord-forêt en 598 AR. Cet avancement a suscité un tollé de la part des plus anciennes famille des rudes et isolées communautés forestières, bien qu’Olan ait depuis gagné la loyauté de ces lignées. Cela a envoyé un fort message aux militaire dans le nord, suggérant que Leto était plus intéressé à assurer la sécurité du royaume que de récompenser d’antiques revendications ancestrales. À ce moment-là, Olan avait prouvé qu’il était un chef militaire extrêmement compétent et que les soldats adoraient pouvoir gravir les échelons à la dure. En tant que noble responsable de l’ensemble du Duché de Nord-forêt, Duggan est le morridane de plus haut rang du Cygnar, bien qu’il ait passé peu de temps à la capitale.

Bien qu’il soit considéré comme un gouverneur raisonnable et juste sur ces terres, Olan compte davantage sur son autorité en tant que général que son titre de noble pour maintenir la paix. Cela a été particulièrement le cas ces dernières années durant la période trouble où le Bois d’Épines a été envahi et occupé par le Khador. Comme la plupart des nobles de Nord-forêt, Duggan fur chassé de ses terres après la chute de Nordgarde [Northguard] en 607 AR et n’a put reprendre la contrôle de la région que trois ans plus tard, après le départ du Khador. Durant la période intérimaire, il a déménagé son quartier général à Port-Bourne et a assisté aux sanglants et tumultueux combats contre le Khador à propos de cette ville. Il a joué un rôle clé dans les batailles ultérieures pour chasser le Cryx de la forêt.

Depuis lors, il s’est occupé à reconstruire et à restaurer les défenses de la frontière nord et à réintégrer la plus septentrionale des villes cygnaréenne, Fellig. Cette ville est presque devenue ordique pendant plusieurs années et conserve des liens très étroits avec l’Ord. Le chef de la Première Armée estime qu’il est important que sa richesse et son commerce profitent au trône de Caspia plutôt que celui de Merin.

Le Seigneur Général avait une relation étroite avec le Roi Leto, mais a eu du mal à s’acclimater au Roi Julius. Julius a élevé Kielon Ebonhart IV au rang de général maître de guerre, et bien que les deux se respectent mutuellement, ils ne sont pas d’accord sur grand-chose, y compris sur la meilleure façon de gérer les trollkin indisciplinés du Cygnar. Ebonhart est plutôt un partisan de la ligne dure, tandis que Duggan croit que les droits des kriels devraient être préservés. Cela a donné lieu à des discussions animées, le plus souvent par correspondance.

Le Seigneur Général Duggan est également sceptique quant aux actions militaires en cours en Llael, bien que son armée ait apporté un soutien direct aux efforts. Duggan a le respect et l’admiration des soldats et des officiers de son armée et est également très apprécié par les warcaster du Cygnar, en particulier le Général Artificier Nemo, le Seigneur Général Stryker, le Colonel Markus Brisbane et le Capitaine Kraye. Il est moins apprécié par de nombreux nobles cygnaréens, surtout ceux qui estiment qu’ils feraient de meilleurs candidats pour régner sur le Duché de Nord-forêt.

« Modifié: 03 juin 2018 à 11:52:12 par elric »
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1138
    • Voir le profil
Re : Nq 70 - Seigneurs Généraux du Cygnar
« Réponse #2 le: 27 mai 2018 à 16:27:38 »
Seigneur Général Evelyn Turpin

Seigneur Général de la Seconde Armée

Evelyn Turpin, la petite-fille de quarante-cinq ans, de l’ancien général maître de guerre du Cygnar, Olsen Turpin, ayant récemment pris sa retraite, est la plus jeune des seigneurs généraux du Cygnar. Bien qu’elle soit nouvelle à ce grade, Evelyn est nullement novice dans le commandement, ayant un long et illustre parcours militaire. Avant sa promotion, elle était en charge de la 14ème Division, rattachée à la Troisième Armée, et responsable des patrouilles parcourant le sud-ouest des Montagnes du Mur du Dragon [Wyrmwall Mountains]. Elle a la réputation d’être perspicace, intransigeante et possède un esprit mordant. Elle est plus connue pour son sens stratégique et tactique que comme combattante, bien qu’elle ait passé du temps sur les lignes de front.

Bien que Turpin soit respectée par ses pairs, sa promotion n’a pas été sans controverse. Certains estiment que sa position est le résultat du népotisme, bien que ceux qui l’ont rencontrée ne peuvent pas nier qu’elle est éminemment qualifiée. Evelyn a passé sa carrière militaire au sein de la Troisième Armée, et non dans la Seconde Armée, et nombre de ses officiers n’apprécient qu’une étrangère se voie attribuer ce poste. La majeure partie de l’expérience d’Evelyn sur le champ de bataille a été acquise en combattant des éléments cryxiens essayant de prendre pied sur les côtes du Cygnar. Elle a été impliquée dans l’éradication de plusieurs de leurs bases cachées dans le sud du Mur du Dragon, ainsi qu’a la défense active des villages côtiers menacés par les raids satyxis et pirates. Elle a une expérience personnelle dans la lutte contre les horreurs corrompues et les rejetons draconiques rôdant sur le Mur du Dragon, un sous-produit de la proximité du dragon Blighterghast.

Elle a débuté sa carrière en tant qu’officier après une impressionnante performance en tant que cadet à l’Académie des Stratèges, obtenant les meilleurs résultats. Son objectif était clairement de suivre les traces de son grand-père, qui a été acclamé pour avoir aidé Leto Raelthorne lors du Coup d’État du Lion. Elle a gravi les échelons et a travaillé en étroite collaboration avec certains des meilleurs fusilliers [long gunners], rangers et mages balisticiens de la Troisième Armée. Ce faisant, elle a gagné le respect et la confiance du Seigneur Général Vincent Gollan, qui commande toujours cette armée. C’est sur ses ordres qu’on lui a attribué le commandement de la 14ème Division. Elle a énormément appris sous son mentorat. Evelyn était l’un des officiers supérieurs qui a rejoint Gollan et une petite armée se précipitant au soutien du Roi Leto contre Vinter IV à la Bataille de Fharin il y a deux ans. Elle a aidé à diriger les troupes à l’avant-garde de l’assaut principal de Vinter, aidant à tenir la colline où le roi et son état-major étaient positionnés.

Son prédécesseur, le Seigneur Général Wiggin Helster, «retraité» dans des circonstances litigieuses au début de la même année, peu de temps après que Coleman Striker ait été promu Seigneur Général. Selon les rumeurs, il aurait écrit une tirade acerbe au Général Maître de Guerre, Olsen Turpin, décrivant comment son autorité avait été compromise par le warcaster dutant la Guerre Caspia-Sul. Cela a fait peser une menace sur sa retraite, bien que de nombreux hauts fonctionnaires aient discrètement approuvés ses conclusions. On s’attendait à ce que le Général Artoris Halstead, qui commande la 8ème Division, soit promu pour remplacer Helster, et la promotion de Turpin a été une surprise totale pour beaucoup.

Malgré la tension entre elle et les cadres supérieurs, ils ont dû s’adapter et accepter leur nouveau leader, la trouvant intelligente et perspicace, mais aussi un peu froide et distante. Issue d’une famille ne faisant pas partie de l’aristocratie mais imprégnée de tradition militaire, Evelyn est libérée des conflits d’intérêts politiques occupant nombre de ses pairs. Elle maintient des niveaux professionnels strictes en tout temps.

La Seconde Armée a connu une restructuration massive au cours des dernières années en raison de l’évolution rapide des menaces pesant sur le Cygnar. Durant la Guerre Caspia-Sul, la majeure partie de cette armée a été incorporée dans la Division Tempête commandée par le Commandant Coleman Striker et a combattu dans de fastidieuses batailles d’une rue à l’autre contre les menites de l’autre côté du Fleuve Noir. Durant cette période, la Seconde Armée a atteint son nombre maximum dans l’histoire et a également enduré d’exténuants combats et de lourdes pertes. De nombreux vétérans ont été forgés au cours de cette guerre, créant des liens de camaraderie entre les soldats et les officiers ayant survécu. Cependant, la plupart de ces soldats aguerris sont restés dans la Division Tempête ou ont rejoint la Première Armée après avoir été transférés vers le nord pour unir leurs efforts contre le Khador et le Cryx dans le Bois d’Épines.

Le Seigneur Général Evelyn Turpin est bien placée pour apporter une perspective nouvelle, puisqu’elle supervise la restructuration et la reconstruction de la Seconde Armée. Elle s’est concentrée sur la nécessité de préserver de fortes garnisons pour protéger la frontière orientale du Cygnar contre le Protectorat de Menoth, les incursions de l’Empire Skorne, et des dangers tels que les tribus de farrow et d’homme-gator de plus en plus bien organisées vivant à la périphérie des Marches de Pierres Sanglantes [Bloodstone  Marches]. Tirant parti de son expérience dans les Montagnes du Mur du Dragon [Wyrmwall Mountains], elle a donné la priorité au renforcement des frontières et de ses patrouilles dans le but d’empêcher de futurs incursions du Protectorat à l’intérieur du Cygnar.

Elle est en contact permanent non seulement avec le général maître de guerre, mais aussi avec le roi du Cygnar, le chancelier de l’Académie Stratégique, le directeur de l’Armurerie Cygnaréenne et les nombreux membres influents de l’Assemblée Royale. Celui permet d’apporter une contribution essentielle à ces personnalités clés, mais cela signifie aussi que de nombreuses personnes remettent en question chacune de ses décisions Cette une surveillance plus importante auquel n’a jamais eu à faire lorsqu’elle était à Haute-Muraille [Highgate] avec la Troisième Armée. Cette expérience lui a permis de mieux respecter les défis auxquels son grand-père était confronté, qu’elle considérait depuis longtemps comme trop conservateur et trop éloigné des lignes de front.
« Modifié: 31 mai 2018 à 22:16:41 par elric »
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1138
    • Voir le profil
Re : Nq 70 - Seigneurs Généraux du Cygnar
« Réponse #3 le: 27 mai 2018 à 16:27:59 »
Seigneur Général Vincent Gollan

Seigneur Général de la Troisième Armée, Comte d’Écupoint, Chevalier Supérieur du Prophète, Chevalier Suprême de la Veille de Haute-Muraille

A soixante-cinq ans, l’aîné des seigneurs généraux du Cygnar est le chef de la Troisième Armée et un homme devenu une légende parmi ceux se battant pour défendre le royaume de l’Empire du Cauchemar. Le Seigneur Général Vincent Gollan est une incarnation vivante de l’objectif de son armée, une inébranlable sentinelle maintenant sa vigilance même durant les décennies où ses forces ont reçu un soutien inadéquat et étaient mises rudes épreuves. Il a la réputation d’être un général sévère, un noble incorruptible et un gardien pieux de l’Église de Morrow.

L’héritier de l’ancien comte d’Écupoint était pieux même dans sa jeunesse, il se sentait appelé à servir l’Église de Morrow. Son père était un homme profondément religieux et ne croyait pas que cette voie compromettait ses obligations. Vincent a passé plusieurs de ses années de formation à Caspia où il s’est joint au Chevalier du Prophète, se soumettant à leur ardu régime d’entraînement. Il a par la suite servi cet ordre avec distinction, rejoignant un contingent de chevaliers chargés de combattre aux côtés des soldats de l’Armée Cygnaréenne.

Vincent a servi avec compétence et a fait une impression suffisamment positive qu’il a été choisi pour enseigner l’entraînement martial à un certain nombre de fils et filles les plus prestigieux du Cygnar. En 571 AR, cela comprenait un trio de jeunes pages appelés Leto Raelthorne, Alan Runewood et Kielon Ebonhart, chacun deviendrait l’un des personnages les plus puissants du Cygnar. Alan est l’actuel archiduc du Midlund Oriental et général de la 7ème Division, Kielon est duc du Midlund Septentrional et général maître de guerre, et Leto est l’ancien roi et l’actuel haut chancelier. Vincent Gollan ne fait montre d’aucun ressentiment à l’idée de servir sous ses anciens élèves.

Pendant ses années à Caspia, Vincent a également exercé des fonctions politiques pour son père  en tant qu’héritier, assistant à l’Assemblée Royale et s’exprimant pour sa province. Il s’est fait connaître en tant que franc réformateur et défenseur de la lutte contre la corruption, s’engageant dans des débats animés avec les décideurs du royaume. Au moment où Vinter IV est monté sur le trône, bien qu’il ait un père puissant et le soutien de l’Église de Morrow, Vincent avait acquis une réputations d’emmerdeur à la cour. Sur les conseils du Général Maître de Guerre Laddermore, le Roi Vinter IV a «résolu» ce problème envoyant Vincent Gollan vers l’ouest, dans sa province natale, en lui conférant de vastes responsabilités militaires. Il avait reçut l’ordre de réformer la Troisième Armée en 581 AR, et ce n’est pas un hasard, un an avant que les Édits contre l’Ensorcellement et la Sorcellerie Illicites ne soit adopté par l’Assemblée Générale, offrant plus de pouvoir à l’Inquisition.

La famille Gollan a grandement désapprouvé les actions les plus tyranniques de l’Inquisition, mais restait préoccupée par d’autres questions. Les Invasions Scharde de 584-588 AR ont vu la montée en puissance de la Troisième Armée comme l’une des plus actives armées du Cygnar, après avoir été négligée pendant des années en faveur de la Première Armée dans le Nord. Les efforts de Vincent Gollan pour réformer l’armée, accroître le recrutement et fournir une formation systématique ont porté leurs fruits puisque ses soldats ont été mis à l’épreuve sur les lignes de front. Gollan a personnellement participé à ces batailles et s’est battu avec les forces menées par le Prince Leto Raelthorne. La relation étroite entre le Prince Leto et Vincent Gollan se sont poursuivies après que le prince soit devenu le général maître de guerre à la suite de cette guerre.

L’un de leurs efforts commun a été la fondation des Chevaliers de la Veille de Haute-Muraille. Considéré comme le moins orthodoxe des ordres chevaleresques du Cygnar, la Veille était une organisation développée pour faire face aux incursions cryxiennes et autres menaces dans les Montagnes du Mur du Dragon. Les personnes recrutées dans cet ordre étaient des rangers triés sur le volet, des mages balisticiens et des pionniers troupe de choc recevant une formation spéciale. Équipé pour la discrétion et la mobilité, ce groupe a mené des patrouilles de grande envergure sur le Mur du Dragon et des actions de contre-espionnage, cherchant toutes les menaces potentiellement pernicieuses pour le royaume. Ces chevaliers ont fourni une reconnaissance vitale et se sont révélés adeptes des tactiques non conventionnelles, entretenant les contacts et les informateurs parmi les habitants des zones côtières et les villes portuaires pour se tenir au courant des activités suspectes.

L’ancien membre le plus célèbre de cet ordre est Bolden Rebald, un homme ayant servi sous Vincent Gollan pendant des années. Après le Coup d’État du Lion, c’est sur la recommandation de Gollan que le Roi Leto a nommé Bolden Rebald comme commandant en chef des éclaireurs. Il a été nommé responsable du SRC, qui a ensuite été charger de créer une branche de collecte de renseignement pour compléter son rôle existant en matière de reconnaissance militaire. Gollan continua à correspondre régulièrement avec le Commandant en Chef des Éclaireurs Rebald, chacun faisant usages de ses ressources partagées pour surveiller les menaces qui pèsent sur le royaume

L’une des facettes majeures d’être le seigneur général de la Troisième Armée est la nécessité de travailler en étroite collaboration avec la Marine Cygnaréenne. Vincent Gollan est en communication constante avec le Seigneur Amiral Horace Nelson, qui commande la Flotte Méridionale, également basée à Haute-Muraille. Les soldats de Gollan mènent occasionnellement des frappes de représailles contre les îles cryxiennes à la périphérie et des poches de flottes pirates. Pour certains de ces efforts, ils travaillent avec la Flotte Septentrionale du Cygnar à Ceryl ainsi que dans le cadre de partenariats périodiques avec la Marine Royale Ordique. Récemment, il fut échu à ces forces d’aider à protéger le transport maritime entre Mercir et le continent austral de Zu.

L’une des rares fois où Vincent Gollan a abandonné sa veille de l’ouest fut pour marcher pour défendre son roi a Fharin durant la Seconde Guerre Civile Cygnaréenne. Gollan n’a apporté qu’une petite force de soldats de la Troisième Armée, laissant la majorité de ses militaires en place pour se défendre contre le Cryx. Bien que peu nombreux, leur présence a été appréciée. Compte tenu de la mince victoire de la Bataille de Fharin, ces troupes ont probablement contribué à faire pencher la balance contre l’ex-roi du Cygnar.

Le Seigneur Général est un homme stoïque et mesurant qui a maintenu son devoir indépendamment des autres distractions. Alors qu’il est techniquement un vassal du Duc Galate de Sudpoint, son autorité en tant que seigneur général le ment dans une position spéciale ou ces liens de fidélité sont rarement mis à l’épreuve. Il laisse les détails de la politique et de la gouvernance à des subordonnés de confiance et compétents au domaine familial et se concentre sur les questions militaires. Le Comte de Sudpoint a rarement été vu à Caspia au cours des dernières décennies, se rendant à la capitale que pour d’inévitables cérémonies, comme le couronnement du nouveau roi.
« Modifié: 03 juin 2018 à 11:55:51 par elric »
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)

Hors ligne elric

  • Brave
  • *******
  • Messages: 1138
    • Voir le profil
Re : Nq 70 - Seigneurs Généraux du Cygnar
« Réponse #4 le: 03 juin 2018 à 12:00:11 »
Texte en entier.

J'espère que cet aperçu des seigneurs généraux vous apporte une meilleure compréhension de l'Armée Cygnaréenne.
Bonne lecture  :)
Citation de: Maître Yoda
Trop gentil tu seras, dans le côté obscur tu l'auras.

Si vous constatez des fautes d'orthographe et/ou de conjugaison, des phrases à remanier pour une meilleur compréhension.
Hop, -> Mp  ;)