Auteur Sujet: Premiers retours sur le Void Archon  (Lu 1983 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne John McForester

  • [WTC] 2015
  • Immortel
  • *
  • Messages: 5876
    • Voir le profil
Re : Premiers retours sur le Void Archon
« Réponse #25 le: 11 octobre 2019 à 06:42:50 »
En fait l'erreur vient même pas de turn ou round. Dans la tête de monsieur tout le monde, docteur ès règles approximatives en diagonale, incorporel est une règle défensive et ghostly est son "équivalent" en mouvement. Sauf que les deux règles fonctionnent différemment pendant le mouvement (free strikes magiques ou avec kd/freeze, traverser figurines...), donc incorporel turn a une utilité différente qui échappera totalement à ce genre de lecteurs de règles instinctifs.
Incorporel est vraiment une capacité à part puisque dans le même texte on parle défensif et mouvement... Et on n'en retient que ce qu'on veut.
Ah et toujours dans la même veine : c'est le piège des icônes. C'est logique d'avoir une icône pour ça, mais comme dans les faits cette icône ne sert quasiment qu'aux joueurs Cryx, les autres n'en ont souvent jamais lu le texte, et du coup c'est pas sur la carte. Genre par comparaison siavec soulless donnait +8 aux dégâts contre les constructs personne le saurait hors elfes (puants ou vengeurs) (enfin jusqu'à ce que les joueurs bones et skorne s'en rendent compte parce que mon exemple est trop gros)
Steam Powered Dukes

Hors ligne TheLazyHase

  • Héros
  • ********
  • Messages: 3122
    • Voir le profil
Re : Re : Premiers retours sur le Void Archon
« Réponse #26 le: 11 octobre 2019 à 10:09:45 »
En fait l'erreur vient même pas de turn ou round. Dans la tête de monsieur tout le monde, docteur ès règles approximatives en diagonale, incorporel est une règle défensive et ghostly est son "équivalent" en mouvement.

Bon résumé. Je dirais juste que le jeu en l'état actuel est plus riche que si on se refusait le genre de capacité qu'a le Void Archon, mais je suis pas convaincu que cette richesse et complexité supplémentaire vaut la peine vu le phénomène décrit par John.
L'humour, c'est comme les brulures. Parfois c'est mieux que ce soit au second degré.